Embolie pulmonaire : comprendre cette maladie

Affection touchant près de 100 000 personnes en France, l’embolie pulmonaire nécessite souvent une prise en charge rapide. Malheureusement, personne n’est vraiment à l’abri de cette affection et ses causes sont jusque-là assez mystérieuses. Nous vous proposons alors d’aller à la découverte de l’embolie pulmonaire.

Embolie pulmonaire : comprendre cette maladie

Qu’est-ce que l’embolie pulmonaire ?

Pour schématiser un peu ce qu’est l’embolie pulmonaire, nous dirons qu’il s’agit d’un bouchon qui circule librement dans le sang. Mais, une fois arrivé au niveau des poumons, il n’arrive plus à avancer étant donné la petite taille des artères. Ceci provoque alors des douleurs respiratoires et une mauvaise irrigation des poumons.

Ce malaise est en réalité l’œuvre d’un caillot de sang. En France, entre 70 000 et 100 000 personnes sont confrontées à ce malaise. Dans les cas les plus graves, cette maladie peut même s’avérer mortelle. Il est alors important d’en savoir davantage pour se préserver et prendre en charge rapidement les personnes qui nous entoure.

Qu’en est-il alors des causes, des facteurs de risque et des symptômes de cette maladie ? Découvrez plutôt !

Quelles sont ses causes, les facteurs de risque ?

La principale cause d’une embolie pulmonaire est le caillot qui obstrue les ramifications veineuses se trouvant autour du poumon. Il en existe de différentes sortes. Parmi les plus connues, nous avons les phlébites, l’embolie gazeuse, l’embolie septique ou l’embolie graisseuse.

En effet, l’embolie gazeuse peut être comparée à la maladie des plongeurs. L’azote se dissout trop vite dans le sang, causant par la même occasion une embolie pulmonaire et parfois même la mort. Par contre, en cas d’embolie septique, le bouchon est créé par une agglomération de microbes ou de parasites. Cette accumulation peut malheureusement provoquer une embolie pulmonaire.

De même, l’embolie graisseuse peut être un facteur de risque pouvant provoquer une embolie pulmonaire. Le bouchon, souvent composé de graisse se retrouve dans la circulation sanguine. Il faut souligner que cette cause est accidentelle. Elle survient au cours d’une fracture ou encore lorsqu’un massage cardiaque trop poussé est administré à un patient.

Les symptômes d’une embolie pulmonaire

Une embolie pulmonaire se remarque généralement par la violente douleur qu’elle provoque chez le patient. Toutefois, vous pourrez avoir d’autres éléments pour confirmer votre mini diagnostic avant de vous rendre chez un médecin. Les personnes sujettes à l’embolie ont les symptômes ci-après :

  • Douleur thoracique sur un seul côté du poumon ;
  • Respiration rapide, sueur et cyanose ;
  • Toux sèche ;
  • Chute de la tension artérielle ;
  • Douleurs et gonflement du foie, etc.

Notons ici que les symptômes varient en fonction de la cause de votre embolie. Le diagnostic déterminera non seulement la présence d’un caillot, mais encore la nature du caillot. Qu’en est-il alors du traitement des embolies pulmonaires ?

Comment traiter l’embolie pulmonaire ?

Traiter une embolie pulmonaire n’est pas chose facile. Il faut en réalité bien connaitre le sujet malade et faire quelques examens pour découvrir la cause de votre embolie. Une fois que le diagnostic est établi, des mesures seront prises pour réduire les risques très graves.

Dans l’usage quotidien, il est recommandé aux patients d’utiliser des anticoagulants pour faire circuler à nouveau le sang (héparine intraveineuse à la seringue électrique) sera très utile. Dans les cas les extrêmes, une intervention chirurgie doit être envisagée. Une fois la crise passée, il faudra aussi se faire suivre. Que faut-il faire alors pour éviter une embolie pulmonaire ?

Quelques conseils pour l’éviter

Plusieurs habitudes peuvent vous éviter de souffrir d’une embolie pulmonaire. Il s’agit :

  • De faire régulièrement une activité sportive ;
  • D’éviter de rester couché pendant plusieurs jours ;
  • De consommer des aliments faibles en cholestérol ;
  • De respecter les conditions de sécurité après une plongée.

En somme, l’embolie pulmonaire crée beaucoup de dégâts en France et dans le monde. Faites régulièrement un bilan de santé auprès de votre médecin soignant et surtout, adoptez une bonne hygiène de vie.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *