Endométriose : une maladie dangereuse

L’endométriose est une maladie qui n’est pas à prendre à la légère. Il s’agit en fait d’une pathologie chronique qui tend à récidiver. Il est important d’en savoir plus à ce sujet.

Endométriose : une maladie dangereuse

L’endométriose : quelle définition ?

L’endomètre est avant tout défini comme étant le tissu recouvrant l’utérus et qui devient épais sous l’effet des hormones dans le cadre de la grossesse. En cas d’absence de fécondation, l’endomètre se décompose et des saignements se produisent. Ce sont les menstruations. En cas d’endométriose définition, les cellules migrent vers les trompes. Le tissu similaire à celui de l’endomètre se développe alors à l’extérieur de l’utérus. Cela conduit à des lésions et à des kystes ovariens. Les organes génitaux, le péritoine et parfois l’appareil urinaire sont touchés par ce mal qui peut s’étendre aux autres organes. L’endométriose ne se présente pas de la même manière chez toutes les femmes. Les formes de la maladie sont diversifiées. Il faut comprendre que ce problème touche jusqu’à 20% des femmes qui soient en âge de procréer.

D’où vient l’endométriose ?

Différentes théories ont vu le jour par rapport à l’apparition de l’endométriose cause. Mais aucune d’entre elles n’a vraiment pu expliquer la maladie. Au début, beaucoup ont cru que ce mal ne concernait que les femmes blanches et riches. Ce qui n’est pas valable, les recherches ont juste démontré que l’endométriose touche moins les femmes originaires de l’Afrique.

Il existe d’autres théories dont :

  • La transplantation de cellules de l’endomètre par les voies lymphatiques, par les trompes ou par les voies vasculaires.
  • La métaplasie qui se traduit par la transformation d’un tissu normal en un tissu malade. Ici, le tissu du péritoine se transforme alors en tissu endométriosique du fait de certains facteurs hormonaux.

En outre, il y a l’hypothèse de la grossesse qui est soignée. En effet, la grossesse ne soigne pas l’endométriose mais anticipe une altération de l’endomètre. Une fois que le retour des couches arrive, certains symptômes peuvent apparaître de nouveau.

Les symptômes de l’endométriose

L’endométriose peut être extrêmement douloureuse. En effet, les menstruations sont presque insupportables et la personne peut même avoir mal lors des relations sexuelles. Elle a des difficultés pour uriner ou pour aller aux selles. Il est possible que les douleurs s’étendent aux jambes. Les peines sont sévères et ne sont pas susceptibles d’être atténuées par le paracétamol.

A noter que les maux peuvent aussi apparaître au moment de l’ovulation. Il est presque impossible de mener une existence normale et de travailler du fait de la douleur intense. Il se peut que la personne perde connaissance et qu’elle soit en proie à des vomissements. Il est important de consulter un médecin car c’est une pathologie qui ne se traite pas avec des remèdes naturels.

Comment traiter l’endométriose ?

L’endométriose n’a pas encore de traitement défini actuellement. L’hormonothérapie et la chirurgie peuvent atténuer la maladie pendant quelques mois mais ne font pas office de traitement. Certaines femmes n’ont pas besoin de traitement tandis que pour la plupart, un suivi médical est indispensable. Suite à la ménopause, l’endométriose disparaît sans laisser de trace mais il faut quand même surveiller la patiente. Le traitement hormonal inhibe les règles. C’est pourquoi, le médecin prive l’organisme d’œstrogène. Il pose alors un stérilet qui permet aux patientes de reprendre une existence normale.

D’un autre côté, il y a les cures de ménopause artificielle qui peuvent être longues mais pour remédier aux effets de la ménopause, le thérapeute doublera le soin avec une « add back therapy ». L’œstrogène est alors réintroduit de manière progressive et la procédure fait l’objet d’un suivi du médecin. Enfin, il y a le traitement chirurgical de l’endométriose qui est adopté suite au désir de grossesse de la patiente. L’équipe médicale devra bien étudier le cas avant de prendre cette décision.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *