Enzymologie : quelle fonction dans la médecine ?

Les enzymes sont les protéines qui jouent un rôle de catalyseur lors d’une réaction biochimique dans les organismes vivants. L’étude de ces enzymes s’appelle l’enzymologie. En médecine, l’enzymologie permet aux enseignants-chercheurs de dépister l’alcoolisme, d’identifier une cellule défectueuse et de traiter une éventuelle maladie.

Enzymologie : quelle fonction dans la médecine ?

Définition de l’enzyme

Notre corps a besoin d’énergie. La fabrication de cette énergie dépend justement des enzymes. Les enzymes sont des protéines qui ont la particularité de catalyser (d’accélérer) les réactions biochimiques des cellules de tout être vivant. Les métabolismes dans notre organisme dépendent entièrement de ces protéines pour bien fonctionner. Le mode d’action d’un enzyme est assez complexe, l’enzyme catalyse une molécule en particulier appelée substrat lors d’une réaction chimique afin de libérer un produit. Voici un exemple concret, la molécule d’amidon est hydrolysée par l’enzyme amylase pour se transformer en glucose (produit).

Les enzymes sont classés en 6 catégories :

  • Les hydrolases sont des enzymes hydrolytiques qui catalysent l’hydrolyse des liaisons chimiques covalentes ;
  • Les lyases qui sont des enzymes qui permettent de fractionner les liaisons covalentes afin d’en créer une nouvelle ;
  • Les isomérases catalysent une molécule simple par isomérisation pour obtenir une molécule isomère, soit un isomère de constitution, soit un isomère de configuration ;
  • Les ligases sont des enzymes qui peuvent créer une nouvelle liaison covalente entre deux molécules ;
  • Les oxydoréductases sont des enzymes qui catalysent l’oxydation-réduction (oxydoréduction des ions et des électrons).
  • Les transférases sont enzymes qui catalysent le transfert des groupements fonctionnels.

L’enzymologie en médecine

L’enzymologie est l’étude de ces enzymes et de la fermentation (bactérie, levure). L’enzymologie trouve surtout son intérêt en biologie médicale. En effet, lorsque notre corps est malade, les cellules libèrent plus d’enzymes dans le sang. Grâce à l’enzymologie sanguine, le médecin peut déterminer l’origine d’une maladie, dépister les organes touchés par la maladie ou encore connaître le stade d’évolution de la maladie.

Dans le cas d’une lésion cellulaire au niveau du foie, des muscles ou des reins comme l’hépatite, l’infarctus ou l’intoxication alcoolique par exemple, les médecins vont effectuer un bilan enzymologique des transaminases notamment l’aspartame amino transférase (ASAT ou SGOT) et l’alanine amino transférase (ALAT ou SGPT), mais également le gamma glutamyl transpeptidase (GGT). Ces trois enzymes qui sont classés dans la catégorie des transférases sont localisés dans les cellules du foie et des muscles. Dans ce cas, un dosage sanguin des ASAT, des ALAT ou des GGT est à proscrire.

Le dosage sanguin du gamma glutamyl

Tout comme les dosages des ASAT et des ALAT, la prise de sang Gamma GT est réalisée dans un laboratoire d’analyse médical sous prescription d’un médecin lorsque le patient présente des signes d’une maladie de foie ou d’un éventuel alcoolisme. Le dosage des Gamma GT consiste en une simple GGT prise de sang par ponction veineuse sur le pli du coude au cours duquel le patient n’est pas obligé d’être à jeun.

Les taux des gamma glutamyl sont normaux lorsque les résultats affichent :

  • 7 et 35 UI/l chez la femme ;
  • 10 et 45 UI/l chez l’homme ;
  • 7 et 27 UI/l chez l’enfant.

Comment interpréter un taux de gamma glutamyl transferase bas ou élevé ? Le taux de gamma glutamyl transferase élevé peut être le signe d’une présence des maladies hépatites dues à l’alcool, à un virus, au diabète, à l’obésité, à la prise de certains médicaments, à une insuffisance cardiaque, à une insuffisance rénale, à la réduction du flux sanguin ou à des maladies des voies biliaires. À l’inverse, un taux de Gamma GT bas peut se produire pendant la grossesse, à cause de l’âge (plus de 60 ans) ou par la prise de médicaments hypolipémiants.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *