Furoncle fessier : comment le soigner ?

Maladie de la peau caractérisée par l’apparition d’un point douloureux qui se forme sur les fesses ou d’autres parties du corps, le furoncle fessier est d’origine infectieuse. Elle engendre des douleurs, mais peut être très rapidement combattue en cas de traitement adéquat.

Furoncle fessier : comment le soigner ?

Qu’est-ce que le furoncle ?

Un furoncle est une infection qui prend naissance à la base d’un poil. En réalité, un follicule pileux (encore appelé follicule pilo-sébacé) est infecté par une bactérie (staphylocoque doré) et déclenche un furoncle. Il se présente sous la forme d’un bouton gros et douloureux qui, au début, est dur et rouge avant de se transformer en pustule contenant du pus. Le furoncle peut se former sur toutes les parties du corps. On distingue généralement le furoncle des aisselles, le furoncle des cuisses, le furoncle des fesses, le furoncle du visage…

Les furoncles sont très fréquents chez les adolescents, surtout les hommes. Dans certains cas isolés, plusieurs furoncles apparaissent au même endroit touchant des follicules pileux voisins. On parle d’anthrax, et il survient souvent dans le dos.

Les causes du furoncle

Les furoncles sont presque toujours engendrés par une bactérie appelée « staphylocoque doré ». Il s’agit d’une bactérie peu dangereuse qui est rependue dans la nature. Il vit aussi chez les hommes, notamment dans les fosses nasales et sur la peau. Le staphylocoque doré existe chez 35 % des adultes masculins. Cela veut dire qu’ils courent quotidiennement le risque de développer un éventuel furoncle.

Aussi, le staphylocoque doré libère de toxines nocives très dangereuses capables d’infecter la peau et même les organes internes. Ce qu’il y a de flippant est que le staphylocoque doré résiste depuis quelques années aux antibiotiques. Cette bactérie agaçante représente un danger croissant pour l’organisme humain.

Prévenir la contamination

Lorsque vous avez un furoncle, il faut éviter d’étendre l’infection sur le reste de votre corps et de contaminer votre entourage. Pour ce faire, il est impératif d’observer certaines mesures d’hygiène :

  • Recouvrir les lésions avec une compresse de gaz ;
  • Ne pas toucher ni gratter les lésions ;
  • Ne pas prêter vos vêtements ;
  • Ne pas se rendre à la piscine ;
  • Éviter les sports de contact.

Comment soigner un furoncle ?

Après son apparition, le furoncle évolue spontanément vers une cicatrisation naturelle. En effet, dès que le follicule nécrosé s’ouvre et libère le pus (un liquide jaunâtre), il se referme en formant une croûte et la lésion s’estompe. Cependant, il est possible d’accélérer la guérison en traitant le furoncle. Il existe plusieurs modes de traitement du furoncle. Les plus classiques sont :

  • Le traitement hygiénique : elle consiste à pratiquer deux à quatre fois par jour un bain avec de l’eau tiède sur la partie infectée. Après le bain, appliquez un antiseptique (par exemple la chlorhexidine ou l’hexamidine) non coloré sur la partie. Reprenez ce traitement chaque jour jusqu’à la cicatrisation complète du furoncle.
  • Le traitement antibiotique : ce type de traitement peut varier. D’abord, si le furoncle n’est pas trop développé, il faut juste appliquer de l’acide fusidique ou de la mupirocine sur la partie touchée. Si la lésion persiste, il faut inciser la surface du furoncle afin d’extraire le pus. Ensuite, il faut reprendre le traitement jusqu’à la cicatrisation complète. Mais si le furoncle est trop volumineux ou se trouve sur des parties à risque (dans le visage ou dans la pilosité pubienne), il faut associer une intervention chirurgicale au traitement afin de permettre une régression rapide du mal. Les patients qui sont dans ces cas sont astreints à accompagner ce traitement de médication à prescrire par un médecin spécialiste.

Toutefois, dans certains cas vraiment rares, on peut faire appel à une chirurgie ambulatoire pour évacuer certains furoncles trop volumineux. Aussi, lorsque le furoncle apparaît fréquemment, il faut le traiter avec une pommade antibiotique et consulter un dermatologue pour éviter les infections trop graves.

 

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *