Graisse viscérale : d’excellentes méthodes pour s’en débarrasser

Il n’est pas rare de constater chez les hommes, dans la majorité des cas, un excès dans le volume de l’abdomen. Ventre trop gros ou trop lourd, l’apparence, quelle qu’elle soit, n’arrange en rien celui qui l’a. Cette grosseur du ventre est causée par un amas de graisse au niveau de l’abdomen. Nous vous expliquons ici le phénomène et vous proposons des pistes pour savoir comment réacquérir un ventre normal.

Graisse viscérale : d’excellentes méthodes pour s’en débarrasser

Ce qu’est la graisse viscérale

Tout organisme dispose d’une paroi abdominale où se trouve de la graisse. Ladite graisse enveloppe les organes internes et est essentielle dans la formation de certaines hormones puisqu’elle contient un certain nombre d’enzymes. Cela devient un problème dès que la quantité de la présente graisse devient trop importante. L’excès se manifeste par un ventre proéminent et une taille large. Parallèlement à la graisse viscérale, il existe la graisse abdominale. Contrairement aux graisses viscérales qui se situent entre les organes internes, les graisses abdominales sont sous-cutanées et se situent entre la peau et les muscles abdominaux. La graisse abdominale chez l’homme, ne cause pas autant de dégâts que celle viscérale.

Des raisons pour s’en méfier

Il faut savoir que les cellules graisseuses génèrent l’enzyme appelé aromatase. Cette enzyme est responsable de la production des oestrogènes, une hormone féminisante. S’il n’en manque pas dans l’organisme de l’homme, l’aromatase lorsqu’il est en excès entraîne une baisse de production de la testostérone. Ceci cause l’infertilité et entraîne des troubles érectiles. Or, plus il y a de l’oestrogène, plus l’organisme accélère le stockage des graisses au niveau de l’abdomen. Le mal va donc de mal en pis. Ceci est sur un premier plan. Sur un second, l’excès de graisse viscérale est extrêmement nocif pour l’organisme. La plupart du temps, cela favorise la survenue et la complication d’un diabète de type 2. En effet, l’excès favorise aussi l’insulinorésistance (résistance à l’insuline). Pire, il peut être lié à des maladies cardiaques et même certains cancers. La graisse viscérale entrainant le gros ventre chez l’homme, draine ainsi son lot de pathologie et d’inconfort. Par rapport aux maladies, il faut signaler que les graisses viscérales augmentent dans le sang la quantité d’interleukin-6 et de TNF-alpha. Normalement, ces molécules jouent des rôles importants dans les communications intracellulaires et dans les mécanismes de l’inflammation. Le drame vient quand, du fait de l’excès, elles favorisent la résistance des cellules à l’insuline, ce qui contribue d’abord au développement du diabète de type 2, mais aussi, amplifie le risque de survenues des problèmes cardiovasculaires et de maladies inflammatoires.

Comment s’en débarrasser ?

Se départir des graisses viscérales implique un certain nombre d’efforts. Mais avec un peu d’engagements, vous y arriverez. Un gros ventre chez un homme n’arrange en rien. Il va falloir modifier vos habitudes, surtout alimentaires. Ainsi :

  • Contrôler votre consommation d’alcool. Le mal dans la composition des boissons alcoolisées, c’est la présence de l’éthanol et des glucides. Ceux-ci sont une source de calories. Dans ce cas, l’enclin à la consommation de l’alcool accélère le stockage des graisses. Ajouté à ceci, l’excès de consommation d’alcool augment la mortalité cardiovasculaire. Il n’est alors pas conseillé pour un homme de consommer plus de 4 verres d’alcool par jour.
  • Faites des jeûnes intermittents. Pratiqué pour perdre du poids, le jeûne intermittent a l’avantage de réduire la consommation de calories. En effet, c’est un régime de jeûne qui consiste à limiter le moment de prises des aliments. Cela permet de perdre considérablement de la graisse viscérale.
  • Mangez plus doucement : ingérer trop rapidement des aliments ne permet pas à l’organisme de bien produire les hormones régulatrices de l’appétit. De ce fait, l’on est poussé à manger plus et par ricochet, à stocker plus de graisse. Passer donc du temps à savourer vos repas.
  • Faites de l’exercice physique : le sport participe à la lipolyse abdominale (c’est la destruction des lipides dans l’abdomen). Il est donc très efficace de pratiquer le sport.
  • Contrôlez votre stress : l’état de stress augmente dans l’organisme la production du cortisol (une hormone catabolisante). La présente hormone favorise le stockage de graisse dans l’abdomen. Ceci, banalement, peut être bénéfique pour les hommes qui ont un gros ventre.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *