Innastudio.com » Santé » Helicobacter pylori traitement : les différentes méthodes

Helicobacter pylori traitement : les différentes méthodes

Par Camille Roche le 7 novembre 2018

Le traitement de l’infection à Helicobacter pylori est important pour la prise en charge des troubles gastro-intestinaux tels que l’ulcère gastro-duodénal et la gastrite. Si vous êtes sujet à une infection à Helicobacter Pylori et que vous tenez à connaître les différents traitements possibles (cliniques comme naturels) alors vous êtes au même endroit.

Helicobacter pylori traitement : les différentes méthodes

 L’agent causal

Helicobacter pylori (H. pylori) est une bactérie commune qui infecte la paroi de l’estomac. L’infection est associée au développement de troubles gastro-intestinaux comme la gastrite chronique, l’ulcère et le cancer gastrique. L’éradication de H. pylori pourrait aider à la prise en charge de ces troubles associés.

Traitement

La trithérapie standard est la norme d’excellence dans le traitement des infections à H. pylori. Les trithérapies standard sont basées sur un inhibiteur de la pompe à protons, la clarithromycine et l’amoxicilline ou le métronidazole.

En raison de l’augmentation de la résistance de H. pylori aux antibiotiques, la trithérapie à la clarithromycine n’est plus le meilleur traitement pour H. pylori, surtout dans certaines régions où la résistance locale à cet antibiotique est supérieure à 20%. D’autres traitements ont été proposés pour l’éradication de H. pylori.

Certains d’entre eux incluent de nouveaux antibiotiques ou des antibiotiques classiques dans différentes combinaisons. D’autres stratégies sont mises en œuvre dans la pratique clinique pour traiter les souches résistantes à H. pylori.

Il s’agirait notamment de mettre au point, d’utiliser des traitements nouveaux  plus efficaces et d’utiliser des probiotiques pour améliorer les régimes d’éradication et réduire les effets secondaires des antibiotiques.

Quadruple thérapie au bismuth

Cette thérapie contient deux antibiotiques, la tétracycline et le métronidazole, plus du bismuth et des IPP pendant 14 jours. Cette thérapie est préférée comme option de traitement de première intention pour les zones présentant une incidence élevée de résistance à la clarithromycine et aussi comme traitement de deuxième intention lorsque le premier traitement par la trithérapie classique contre H. pylori a échoué.

Traitement naturel

L’utilisation d’antibiotiques peut entraîner des effets secondaires. L’utilisation de traitements naturels contre la prolifération de Helicobacter pylori peut être utile pour prévenir de tels effets, aider le système immunitaire  à éradiquer les infections et protéger l’estomac.

Bien que les traitements naturels ne puissent pas éradiquer les bactéries, ils peuvent aider à les maintenir  à de faibles niveaux. Vous pouvez consommer :

  • Le jus d’Aloe Vera
  • L’huile d’olive
  • Une à deux tranches d’ail par jour
  • De l’eau avec du citron pressé ou du vinaigre de cidre
  • Des oignons, des herbes aromatiques, du gingembre
  • Le gingembre et l’eau de coco

Le gingembre et l’eau de coco possèdent des propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires qui aident à réduire l’irritation de la paroi interne de l’estomac. C’est donc un traitement naturel très efficace dans le cas d’un ulcère d’estomac ou d’une gastrite simple.

L’huile d’olive vierge a un effet bactéricide contre Helicobacter Pylori en raison de sa composition en certains composés phénoliques à structures dialdéhydiques qui ont aussi un rôle protecteur sur les parois gastrique.

Miel

Le miel est réputé pour son caractère antibactérien. Des études ont montré la réduction de la croissance de Helicobacter Pylori  sur des cellules épithéliales gastriques.

Le lait

Le lait contient de la lactoferrine qui s’est avérée avoir un rôle inhibiteur sur la croissance de souches de cette bactérie.

Huile de citronnelle

En inhalant l’huile, vous pouvez l’utiliser au titre d’une approche d’aromathérapie. Cette huile possède aussi un rôle inhibiteur sur Helicobacter pylori.

Thé vert

Riche en oxydants, c’est l’une des boissons les plus consommées. Son utilisation sera donc plus simple et facile. Il possède un pouvoir inhibiteur et anti-inflammatoire sur l’action de cette bactérie.

Chou et brocolli

Ces deux légumes sont riches en sulphorane qui une arme très efficace contre H pylori. Cette substance a non seulement un effet anti-inflammatoire (grâce aux sulfures) et inhibiteur, mais elle augmente aussi les niveaux d’enzymes protectrices.

Le chou est très riche en Vitamine C (inhibant la croissance de Helicobacter) et en glutamine, un acide aminé qui peut booster la circulation dans votre estomac.

Vous pouvez cuisiner ces légumes ou les prendre sous forme de smoothies ; ce sont de vrais traitements naturels contre Helicobacter Pylori

Camille Roche

Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...