Innastudio.com » Santé » Hémorroïdes : causes, symptômes et traitements

Hémorroïdes : causes, symptômes et traitements

Par Émilie Petit le 19 octobre 2018

De plus en plus répandue dans la société, cette maladie atteint aujourd’hui un adulte sur deux. Mais peu de personnes en connaissent réellement la cause et les solutions à y apporter. Dans la suite de cet article, vous saurez tout sur l’hémorroïde ainsi que sur les traitements nécessaires.

Hémorroïdes : causes, symptômes et traitements

Hémorroïde anus : présentation et distinction

Les hémorroïdes représentent des veines dilatées qui se forment dans l’anus ou l’intérieur du rectum. En général, au moment de la défécation, les veines de la région anale doivent se gonfler légèrement. Mais ici, elles le restent en permanence, ce qui crée de fortes douleurs. Cette maladie touche la plupart du temps les catégories d’individus ci-après :

  • Les personnes issues d’un parent proche souffrant d’hémorroïdes ;
  • Les femmes enceintes ou celles qui ont accouché par voie vaginale ;
  • Les adultes atteints d’une cirrhose ;
  • Les personnes constamment constipées.

En médecine, nous pouvons distinguer deux types hémorroïdes à savoir l’externe et l’interne. Dans le premier cas, elles apparaissent sous la peau au niveau de l’orifice de l’anus et provoquent une légère enflure. Elles paraissent plus sensibles, car des fibres nerveuses sensitives se situent dans cette partie du corps. Les hémorroïdes internes quant à elles se forment dans l’anus ou dans la partie inférieure du rectum et peuvent même entrainer une petite protubérance. Elles se distinguent notamment selon le stade d’évolution et progressent si aucun traitement ne s’applique. Voici les degrés possibles :

  • Premier degré : L’hémorroïde demeure à l’intérieur de l’anus ;
  • Deuxième degré : L’hémorroïde apparait à l’extérieur lors de la défécation et retourne dans l’anus à l’arrêt de l’effort ;
  • Troisième degré : elle exige d’être replacée délicatement avec les mains après la défécation ;
  • Quatrième degré : L’hémorroïde ne peut plus retourner à l’intérieur de l’anus.

Hémorroïde cause et symptômes

La crise hémorroïdaire peut résulter de divers événements ou d’habitudes hygiéniques. Entre autres, voici quelques causes de cette maladie :

  • Une prédisposition génétique ;
  • Une grossesse ou un accouchement par voie naturelle ;
  • Une surcharge pondérale ;
  • Une fréquente constipation ;
  • Une position assise trop longue et répétée ;
  • La pratique de certains sports, dont l’équitation ou le vélo ;
  • Le port de charges trop lourdes au quotidien ;
  • La pratique de la sodomie (coït anal).

Généralement, on distingue la maladie par une démangeaison, une irritation ou des saignements pendant ou après les selles. Voici quelques autres symptômes qui pourront révéler sa présence :

  • Des brûlures et douleurs au niveau de la zone anale ;
  • Une forte sensation d’inflammation du rectum ;
  • Un écoulement de mucus par l’anus ;
  • Une sortie par l’anus de protubérances sensibles.

Traitement hémorroïde : la prévention et les soins nécessaires

Pour anticiper la maladie et éviter l’apparition des hémorroïdes, insérez dans vos menus de chaque jour, une quantité suffisante de fibres qui se trouvent en abondance dans les fruits, légumes, céréales et les pains de grains entiers. Vous devez boire également assez d’eau et d’autres liquides à longueur de journée afin de ramollir les selles et de les expulser plus facilement. Vous pouvez vous mettre aussi à la pratique de quelques activités physiques comme une marche de 20 minutes par jour. Évitez de rester assis pendant de longues heures et à l’occasion, levez-vous pendant 1 ou 2 minutes. Pour une bonne prévention, allez régulièrement à la selle et surtout dès que vous en ressentez le besoin.
Pour les hémorroïdes traitement, voici quelques soins qui pourront vous aider :

  • Maintenez la région anale toujours propre ;
  • Après chaque selle, nettoyez-vous avec un papier hygiénique imbibé d’eau, une serviette humide pour bébé ou un linge en coton ;
  • Pour les démangeaisons, appliquez des compresses froides sur l’anus pendant environ 10 minutes, et 3 à 4 fois par jour ;
  • Prenez un bain de siège dans l’eau chaude durant 10 à 15 minutes ;
  • Portez des sous-vêtements en coton (évitez le lycra, l’acrylique et les fibres synthétiques qui empêchent l’évacuation de l’humidité) ;
  • Limitez les boissons et les aliments comme le café, l’alcool, la moutarde forte, le piment et certaines épices ;
  • Évitez de lever les poids lourds.
Émilie Petit

Spécialiste de la mode et de la beauté, j’enquêterais sur les Fashion Week pour vous partager mes coups de coeur, mais également mes astuces pour accessoiriser vos tenues.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...