Huile de palme : constitue-t-elle un danger pour la santé ?

L’huile de palme est devenue un ingrédient de controverse en raison de sa mauvaise graisse saturée et de son impact sur l’environnement. Pourtant, beaucoup de nos produits alimentaires en contiennent encore. Apparemment, elle n’est pas si dangereuse qu’on le prétend, c’est sa consommation excessive qui est à l’origine des maladies. Du coup, on s’y perd un peu. Finalement, l’huile de palme est-elle mauvaise pour la santé ou pas ?

Huile de palme : constitue-t-elle un danger pour la santé ?

L’huile de palme, c’est quoi ?

L’huile de palme est extraite par pression à chaud de la pulpe des fruits du palmier. Avec sa texture solide à température ambiante, c’est plus de la graisse végétale qu’une huile. C’est l’huile végétale la plus consommée au monde, elle représente à elle seule 38 % de la consommation mondiale. Elle s’utilise aussi bien dans l’alimentation, que sous forme de biocarburant, dans le domaine pharmaceutique, que dans les produits cosmétiques. Cependant, cette surexploitation de l’huile de palme a un effet inquiétant sur l’environnement, sans parler de son impact sur la santé.

Un grain de fruit de palmier peut contenir 35 % d’huile. En ce qui concerne sa composition en acide gras, l’huile de palme est composée d’environ :

  • 44,59 % d’acide palmitique ;
  • 39 % d’acide oléique  ;
  • 8,7 % d’acide linoléique (oméga 6) ;
  • 4,30 % d’acide stéarique.

Pourquoi l’huile de palme est-elle montrée du doigt ?

L’huile de palme dans son état brut est très riche en bêta-carotène. Celle utilisée dans l’alimentation est par contre une huile de palme raffinée. Malheureusement, cette huile raffinée perd ses valeurs nutritionnelles et contient plus d’acides gras saturés, 50 % contre 10 % dans l’huile de colza ou le tournesol par exemple. Or, ces acides gras saturés sont suspectés d’être responsables de maladies cardiovasculaires.

Du coup, l’huile de palme santé est remise en question. L’huile de palme est-elle vraiment dangereuse pour la santé ? La réponse est non, si on la consomme modérément (comme c’est le cas des autres huiles d’ailleurs). En effet, ce ne sont pas les acides gras saturés qui sont dangereux pour le cœur et pour les vaisseaux sanguins, mais les acides gras trans ou les matières grasses hydrogénées. Or, l’huile de palme ne contient pas d’acides gras trans.

En ce qui concerne l’huile de palme cancer, l’huile de palme produirait un contaminant potentiellement cancérigène, l’ester glycidylique d’acide gras (GE), dans le cas où l’huile est raffinée à une température supérieure à 200 °C. Toutefois, ce contaminant existe également dans les autres huiles et graisses végétales y compris l’huile de soja. En raison de ces propriétés cancérigènes, l’utilisation de ce composant dans les huiles végétales destinées à devenir des denrées alimentaires est désormais limitée.

Faut-il alors se méfier de l’huile de palme ?

L’huile de palme est classée au même titre que les autres huiles végétales et le beurre. Elle contient des graisses saturées, tout comme les autres huiles végétales, bien que les acides palmiques y soient présents en plus grande quantité. Environ 98 % de notre consommation d’huile de palme provient des encas industriels comme les chips, les pâtisseries ou les viennoiseries. Or, si l’on veut adopter une alimentation saine et équilibrée, ces aliments sont à consommer avec modération.

Lorsqu’on consomme très peu de ces aliments industriels, l’impact de l’huile de palme danger sur la santé est quasi nul. Dans tous les cas, aucune huile ni graisse végétale n’est parfaite. Pour éviter les maladies cardiovasculaires et diminuer les taux de cholestérol LDL (mauvais cholestérol) dans le sang, il faut diversifier les huiles à consommer : parfois de l’huile de colza, un peu d’huile de tournesol, de l’huile d’olive, de l’huile de palme… mais toujours en quantité modérée.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *