Intolérance lactose : causes et solutions

L’intolérance au lactose est l’incapacité d’une personne à digérer les différents produits laitiers. Le lactose c’est le sucre principal que l’on retrouve à l’intérieur des produits laitiers. Nous consommons différents aliments au quotidien. Cela rend difficile la distinction des produits que notre corps a du mal à digérer.

De ce fait, si vous êtes intolérant au lactose, il y a des choses que vous devez savoir. Quels sont les produits à éviter ? Quels sont les premiers symptômes ? Quelles sont les causes ? Et comment traiter cette intolérance ? Cet article va vous permettre de tout savoir sur ce problème.

Intolérance lactose : causes et solutions

Intolérance au lactose : c’est quoi exactement ?

L’intolérance au lactose se rapporte à un problème de digestion du sucre contenu dans le lait. Cette intolérance provient d’un déficit en lactase. Celle-ci est un enzyme. Son rôle est de transformer le lactose contenu dans les produits laitiers. Cela afin de le rendre digérable.

L’intolérance au lactose est différente d’une allergie au lactose. L’allergie aux protéines de lait touche principalement les enfants en bas âge. De plus, une allergie empêche directement la consommation de produits laitiers tant qu’elle n’est pas guérie. L’intolérance vous empêche d’en consommer en grande quantité.

Quelles sont les causes de cette intolérance ?

Les causes de cette maladie dépendent de l’âge de l’individu. Les nourrissons sont rarement touchés par l’intolérance au lactose. Mais lorsque c’est le cas, on parle d’une maladie rare appelée : le déficit congénital en lactase. Chez l’enfant, on retrouve cette maladie plus fréquemment après une gastro-entérite ou une giardiase. Elle cesse lors de la guérison de la muqueuse intestinale.

Pour un adulte, il faut savoir que l’activité de la lactase diminue entre l’adolescence et le passage à l’âge adulte. C’est une adaptation normale par rapport aux aliments diversifiés et non pas une maladie. La plupart des adultes sont donc touchés par cette intolérance, à différents degrés. Mais elle peut aussi être due aux effets secondaires d’une maladie antérieure (maladie cœliaque, giardiase…)

Symptômes de l’intolérance au lactose

Les symptômes de l’intolérance au lactose varient d’une personne à l’autre. Ils dépendent de l’activité lactase restante et de la quantité absorbée de lactose. Si vous venez de consommer de manière importante des produits laitiers, voici les symptômes qui pourraient se présenter :

  • Des gaz ;
  • Sensations de ballonnement ;
  • Crampes abdominales ;
  • Diarrhée ;
  • Nausées ;
  • Vomissements ;
  • Maux de tête ;
  • Fatigue ;
  • Douleurs musculaires ;
  • Douleurs articulaires.

Beaucoup de personnes sont touchées par l’intolérance au lactose en France. Cependant, ce n’est peut-être pas votre cas. Alors afin d’éviter les restrictions alimentaires inutiles, il est important de savoir si vous avez une intolérance aux produits laitiers.

Diagnostic et traitement

Si vous soupçonnez une intolérance au lactose, il existe des tests objectifs qui permettent de la diagnostiquer. Ce test permet aussi d’évaluer quel est votre niveau d’intolérance. Ensuite, le régime alimentaire est adapté en conséquence. Afin de pouvoir faire un test, consultez un médecin.

Si le test confirme que vous faites une intolérance aux produits laitiers, il existe des moyens faciles de la gérer :

  • Consommer de petites quantités de lactose : il s’agit d’incorporer de petites doses de lactose dans les aliments que vous consommez quotidiennement. Une quantité allant jusqu’à 12 grammes (équivalent d’une tasse de lait) devrait suffire à ne pas présenter de symptômes.
  • Consommer le lactose avec d’autres aliments : le lait est mieux digéré s’il est confondu avec d’autres aliments.
  • Prendre des comprimés : les comprimés d’enzyme lactase servent à améliorer la digestion du lactose chez les intolérants. Il faut les prendre avec la première gorgée ou bouchée de produits laitiers.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *