Intoxication alimentaire : comment la traiter ?

Une intoxication alimentaire est une infection alimentaire qui attaque le système digestif. Cette infection peut se révéler dangereuse selon les cas. Nous allons nous pencher sur les intoxications alimentaires en présentant d’abord les causes, ensuite les symptômes, puis enfin, le traitement à suivre dans cette situation.

Intoxication alimentaire : comment la traiter ?

Intoxication alimentaire : causes

Une intoxication alimentaire est causée par ce qu’on mange. Dans tous les cas, il s’agit soit d’aliments contenant des corps étrangers pathogènes (bactérie, parasite, poison), soit de la présence de métaux toxiques comme le plomb et le mercure.
Une intoxication alimentaire survient généralement, après un comportement alimentaire inhabituel. C’est-à-dire que vous avez sans doute consommé un aliment qui n’est pas dans vos habitudes. La consommation de fruits contaminés et de champignons vénéneux peut aussi, entraîner une infection du tube digestif.

Intoxication alimentaire : symptômes

Les symptômes d’une intoxication alimentaire varient généralement en fonction de l’agent pathogène responsable de l’infection. Les maux de ventre et les vomissements sont les symptômes d’intoxication alimentaire les plus courants.
Les symptômes d’une intoxication alimentaire surviennent combien de temps après la prise du repas ? Il est difficile de répondre à cette question, car là aussi, la durée varie beaucoup. Généralement, si le repas est assez liquide, les premiers symptômes d’une intoxication alimentaire ne tardent pas à survenir.
En revanche, si le repas est solide, alors il faut compter quelques heures pour que les premiers symptômes se déclarent. La nature de la bactérie aussi joue énormément. Certaines bactéries mettent jusqu’à 24 heures pour libérer leur toxine.
Pour vous donner une meilleure, idée voici une petite liste des bactéries à l’origine des intoxications alimentaires et des symptômes relatifs à chaque infection. C’est une liste non exhaustive, qui présente les micro-organismes les plus répandus :

  • La salmonelle : la salmonelle est le micro-organisme qui provoque le plus d’intoxication alimentaire en France. Chaque année, des centaines de milliers de personnes sont infectées par cette bactérie. On retrouve les salmonelles dans les viandes mal cuites, le lait non pasteurisé et dans les œufs.
    La viande de volaille est particulièrement appréciée par la salmonelle. Elle est aussi à l’origine de la gastro-entérite et de la fièvre typhoïde. Les symptômes d’une infection à la salmonelle sont une forte fièvre, des vomissements, de la diarrhée, une forte migraine et des maux de ventre.
  • Le staphylocoque : le staphylocoque est l’une des bactéries qu’on retrouve le plus lors des traitements d’intoxication alimentaire. C’est une bactérie qui produit une toxine dans le tube digestif. On retrouve les staphylocoques généralement dans les pâtisseries, les crèmes et la mayonnaise.
    L’intoxication alimentaire au staphylocoque est la deuxième cause d’intoxication alimentaire en France. Elle provoque souvent une forte indigestion alimentaire. Les symptômes d’une infection au staphylocoque sont : des maux de ventre, de la diarrhée et des vomissements.
  • Le clostridium botulinum : cette bactérie est à l’origine du botulisme alimentaire. On retrouve le clostridium botulinum dans les boîtes de conserve où la température de stérilisation n’a pas été respectée. C’est une bactérie très dangereuse qui s’attaque les muscles et le système nerveux.
    Les toxines du clostridium botulinum provoquent une faiblesse et des nausées. Si le malade n’est pas vite pris en charge, les toxines s’attaquent aux systèmes nerveux entraînant alors, des troubles de la vision et d’élocution. La mort survient entre trois et sept jours.

Intoxication alimentaire : traitement

Juste après avoir reconnu les symptômes d’une intoxication alimentaire comme des maux de ventre, de la diarrhée et des nausées, il faut vous rendre rapidement auprès de votre médecin pour suivre un traitement contre l’intoxication alimentaire. Néanmoins, la meilleure des choses à faire est de prendre des mesures préventives.
Ainsi, il faut commencer par adopter de nouveaux comportements, comme toujours vérifier les dates de péremption des aliments. Vous devez également toujours éviter de briser la chaîne de froid des aliments. Il faut aussi veiller à bien cuire les aliments et toujours laver correctement les fruits et les légumes.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *