Le régime sans sel : comment faut-il procéder ?

Se nourrir est un des besoins dont on ne peut se passer. Ce caractère fondamental de l’alimentation incite donc à un contrôle minutieux des repas. Dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée, il faut identifier les éléments nocifs ainsi que ceux qui améliorent la santé. La présence du sel dans l’alimentation est depuis toujours un sujet d’interrogation. Quel est le rôle du sel dans l’alimentation ? Quelle quantité faut-il consommer ? En quoi consiste un régime sans sel et quel est son impact sur l’organisme ? Retrouvez des éléments de réponse dans la suite de cet article.

Le régime sans sel : comment faut-il procéder ?

Rôle du sel dans l’alimentation

Le nom scientifique du sel couramment utilisé en cuisine est le chlorure de sodium. Les composants du sel sont d’une très grande importance pour faire fonctionner normalement l’organisme. Le sodium qu’il contient est un élément essentiel du processus vital des cellules. Il participe à la régulation du liquide interstitiel où vivent nos cellules. Il joue aussi un rôle capital dans le maintien de l’équilibre hydrique. Le sel est aussi nécessaire dans les cellules nerveuses puisqu’il prend part à l’élaboration et à la conduction de l’influx nerveux.

Le sel participe aussi à d’autres fonctions vitales comme la régulation de la pression artérielle, la contraction des muscles, l’assimilation et l’absorption des nutriments. Il faut cependant veiller à consommer du sel « iodé ». Une carence en iode peut conduire à des troubles de la glande thyroïdienne. Chez les enfants, cette carence provoque un retard mental et un ralentissement de l’ossification.

Le manque de sel peut causer des dommages fonctionnels à l’organisme. Ainsi une alimentation pauvre en sel entraîne un déficit en sodium. Une carence en sodium peut être responsable de déshydratation et provoquer une baisse significative de la pression sanguine.

A l’inverse, une quantité importante de sel dans l’alimentation entraîne une trop grande rétention d’eau et une augmentation de la tension artérielle. L’excès de sel augmente aussi les risques d’apparition de troubles cardiovasculaires.

Quantité appropriée de sel à consommer

Il apparaît désormais évident qu’il faut consommer rationnellement du sel. Il importe donc de respecter une quantité compatible avec les besoins physiologiques. Des recherches de l’Organisation Mondiale de la Santé recommandent de limiter la quantité de sel ingéré à 6 grammes par jour pour un adulte., soit l’équivalent d’une cuillère à café. Cette quantité doit être réduite pour les enfants ayant entre 2 et 15 ans. Avec 6 grammes de sel journalier dans l’organisme, on profite aisément des bienfaits du sel sans nuire à la santé.

Nombre de diététiciens et nutritionnistes recommandent pourtant le régime sans sel.

Régime sans sel, pourquoi et comment ?

Un régime sans sel ne signifie dans une élimination totale du sel de l’alimentation. Pour éviter la confusion, le terme est peu à peu substitué par régime contrôlé en sodium.

Un régime contrôlé en sodium sous-entend une réduction de la quantité de sel consommée par jour. Ce régime concerne surtout les personnes atteintes de certaines maladies parmi lesquels les insuffisances rénales et cardiaques, l’obésité, le syndrome néphrotique, les œdèmes, etc.

Dans le cadre d’un régime sans sel, il faut limiter au maximum la consommation de certains aliments, surtout :

  • Le pain ;
  • La charcuterie ;
  • Le cube et les bouillons ;
  • Les olives ;
  • Le fromage.

En revanche, il faut privilégier les épices, l’ail, l’oignon, l’échalote, le laurier, la ciboulette, le cumin, le poivre, le persil pour l’assaisonnement des aliments.

Il faut aussi développer certaines habitudes comme la consommation régulière de fruits et de légumes frais. On peut également remplacer le chlorure de sodium habituel par du chlorure de potassium.

Adopter un régime sans sel demande un certain temps d’adaptation qui peut prendre quelques jours à quelques semaines.

Émilie Petit

Spécialiste de la mode et de la beauté, j’enquêterais sur les Fashion Week pour vous partager mes coups de coeur, mais également mes astuces pour accessoiriser vos tenues.

Émilie Petit
Spécialiste de la mode et de la beauté, j’enquêterais sur les Fashion Week pour vous partager mes coups de coeur, mais également mes astuces pour accessoiriser vos tenues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *