Innastudio.com » Santé » Le surfaçage radiculaire : tout savoir

Le surfaçage radiculaire : tout savoir

Par Camille Roche le 5 novembre 2018

Le surfaçage radiculaire ou détartrage sous-gingival consiste à éliminer complètement toutes les infections molles situées dans le biofilm et la plaque dentaire. Il permet surtout d’effacer toutes traces de dépôt de tartre sur et sous la gencive qui constitue un milieu favorable pour le développement d’infections diverses.

Le surfaçage radiculaire : tout savoir

Pourquoi faire un curetage dentaire ?

En cas de maladie parodontale, on observe un écartement plus ou moins prononcé entre la gencive et sa racine. Ce vide, appelé aussi poche parodontale devient alors le réceptacle de diverses bactéries qui finissent par s’y développer empêchant de ce fait la guérison de la gencive. Le curetage dentaire permet d’éliminer tous les dépôts minéralisés en détruisant toutes les bactéries au niveau des racines. Après le surfaçage, les tissus parodontaux pourront alors cicatriser et la racine se refermera sur la poche parodontale.

Définition de la maladie parodontale

La maladie parodontale, souvent précédée d’une gingivite, est une infection bactérienne des gencives. En effet, cette infection se développe lorsque des toxines présentes dans la plaque irritent ou enflamment les tissus gingivaux. La maladie parodontale affecte progressivement tous les tissus gingivaux et conduit si elle n’est pas traitée à la destruction des tissus conjonctifs et osseux. Si cette infection n’est pas traitée, elle conduit aussi, et dans la plupart des cas, au déplacement ou à la perte des dents. On distingue quatre types de maladies parodontales :

  • La parodontite chronique : elle est une inflammation des tissus de soutien de la gencive. Cette inflammation provoque l’apparition de poches profondes. C’est la forme la plus courante de la maladie parodontale et elle se caractérise par une perte progressive de l’attache.
  • La gingivite ulcéro-nécrosante aigüe (GUNA) : cette forme de parodontite est plus fréquente chez les personnes souffrant de maladies systémiques. Il s’agit par exemple des personnes atteintes de VIH, immunodéprimées ou souffrant de malnutrition.
  • La parodontite agressive : cette forme de parodontite est caractérisée par la destruction des tissus osseux et la perte rapide de l’attache gingivale.

Déroulé du surfaçage ou curetage

Le surfaçage radiculaire fermé consiste à éliminer la plaque dentaire en soulevant la gencive et en curetant de façon prononcée les poches parodontales (vides créés entre la gencive et la dent). Le curetage est suivi d’une irrigation par des antiseptiques des poches parodontales. L’opération permet aussi de réappliquer les gencives sur les racines des dents propres. Toutefois, elle ne constitue pas une opération de guérison totale de la maladie parodontale, mais ralentit plutôt sa progression.
Le surfaçage radiculaire ouvert s’applique lorsqu’il s’agit d’un cas de parodontite plus grave. Cette fois-ci, il s’agit d’une opération chirurgicale qui consiste à ouvrir et à écarter les gencives afin d’en retirer les tissus malades, puis à la refermer par des points de suture. Le surfaçage radiculaire ouvert se pratique également dans les cas d’abcès parodontal.

Quelques traitements naturels mis au point par les dentistes

Des dentistes soucieux de n’appliquer que des produits naturels dans le traitement des gencives ont déjà mis au point des dentifrices, des gels dentaires et des bains de bouche formulés pour éradiquer les problèmes de gingivite ou de parodontite ou parodontose. Il s’agit d’ingrédients comme la propolis, l’aloevera, la coenzyme Q10. Mais il existe également d’autres ingrédients naturels capables d’agir efficacement sur la gencive :

  • L’huile d’avocat : c’est une huile anti-inflammatoire qui est caractérisée par la protection naturelle qu’elle apporte aux tissus conjonctifs ;
  • L’extrait de pépins de pamplemousse agit sur l’équilibre du pH. Il est antibactérien et antiparasitaire. C’est également un bon anti-inflammatoire local ;
  • Le pycnogénol qui est un extrait d’écorce de pin maritime possède des propriétés de protection des cellules contre les effets oxydatifs. Il favorise également la microcirculation vasculaire.
Camille Roche

Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...