Innastudio.com » Santé » Lumbago : causes, symptômes et traitements

Lumbago : causes, symptômes et traitements

Par Camille Roche le 11 octobre 2018

Affection brutale et douloureuse de la région lombaire, le lumbago peut nous bloquer pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Selon la durée et son intensité, des solutions existent pour traiter ce mal. Découvrez dans cet article toutes les astuces nécessaires pour soulager un lumbago.

lumbago

Le lumbago : qu’est-ce que c’est ?

Communément appelé « tour de reins », le lumbago ou « lombalgie aiguë » désigne une douleur ressentie dans le bas du dos. Il est souvent causé par un effort ou un mouvement brusque et malencontreux. Affection musculaire, le lumbago n’a aucun rapport avec les reins. Par ailleurs, contrairement à la lombalgie chronique qui est longue et difficile à traiter, la lombalgie aiguë (encore appelé lumbago) est, elle, passagère. Généralement, une mise au repos ou un traitement médicamenteux suffirent à la soulager.

Quelles sont les causes ?

Dans la plupart des cas, le lumbago est provoqué par une atteinte des disques intervertébraux. Ces derniers sont des amortisseurs situés entre les vertèbres et qui se font vieux avec le temps. Lorsque ces disques sont atteints, un nerf subit une irritation ou une légère compression. En réaction, une forte contraction musculaire visant à bloquer la région lombaire est déclenchée. Et bienvenue le lumbago !

Par ailleurs, vous pouvez également contracter un lumbago dans l’une des circonstances ci-après :

  • Un faux pas, parfois banal ;
  • Un effort soudain ;
  • Le port d’une lourde charge, c’est d’ailleurs le cas le plus fréquent ;
  • Un geste fait dans la mauvaise posture.

Les symptômes du lumbago

Comme il est dit plus haut, le lumbago se manifeste généralement par une douleur brusque et très intense dans la région lombaire. Vous pouvez ressentir cette douleur même après un minime effort. Par ailleurs, la douleur peut également atteindre le haut des fesses et s’étendre jusqu’au niveau d’une ou des deux cuisses. La douleur n’est pas très différente de celle ressentie en cas d’une sciatique : c’est d’ailleurs pour cette raison qu’on la qualifie de sciatique ou de lombosciatalgie lorsqu’elle va outre les genoux.

Quelles solutions pour soulager un lumbago ?

Contrairement à ce que pensent nombre de personnes, ce n’est pas l’intensité de la douleur ressentie qui détermine la gravité d’un lumbago. Certes, les douleurs sont intenses et apparaissent soudainement, mais à vrai dire, dans 90 % des cas, elles disparaissent d’elles-mêmes après 30 à 45 jours, avec un soulagement non négligeable (près de la moitié) après 2 jours ; seulement 10 % deviennent des lombalgies chroniques. Voici ce qu’il faut retenir pour le traitement rapide d’un lumbago :

  • La modération des mouvements : même avec la douleur, vous devez essayer de vous mouvoir. Certes, le repos est recommandé, mais vous risquez une fonte musculaire lorsque vous restez constamment couché au lit, ne faisant aucun effort. Bougez donc dans la mesure du possible et évitez par la même occasion les gestes pouvant occasionner le réveil de la douleur. Il convient aussi de retenir que l’alitement est conseillé les deux premiers jours si la douleur est très intense. Mais n’excédez surtout pas les 48 h.
  • Le paracétamol ou l’acétaminophène : l’administration de cette dernière est conseillée du fait de ses propriétés analgésiques. Quant au paracétamol, selon l’intensité de la douleur, prenez une dose variant entre 500 mg et 1 g à une fréquence de 3 fois par jour. Surtout, respectez un intervalle minimum de 4 heures entre chaque prise.
  • Les anti-inflammatoires et l’aspirine : ceux-ci ne sont pas aussi efficaces que le paracétamol et l’acétaminophène, mais vous pouvez quand même les essayer.
  • Un médecin : si les douleurs que vous ressentez sont accompagnées d’une incontinence brusque, d’une difficulté à uriner, d’une insensibilité, de fièvre, de frissons… contactez instantanément un médecin pour le traitement.
Camille Roche

Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(1 votes, Moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...