Innastudio.com » Santé » Malaise vagal remède de grand-mère : conseils et astuces

Malaise vagal remède de grand-mère : conseils et astuces

Par Émilie Petit le 15 octobre 2018

Il est déjà arrivé une fois que vous rencontrez une personne qui tombe soudainement sans qu’aucune force extérieure lui soit appliquée. On parle souvent d’évanouissement, de perte de conscience, de syncope ou de malaise vagal. Cet état est dû à une baisse soudaine de flux sanguin dans les nerfs cérébraux. Cette baisse peut être causée par certaines maladies comme l’hypoglycémie, la fatigue, le stress, les maladies cardiaques ou neurologiques, etc.

Le nerf « vague » est l’auteur de ce malaise d’où le nom de malaise vagal. À la différence des autres nerfs, le nerf « vague » quitte directement le cerveau sans prendre par la moelle épinière. De son nom scientifique de pneumogastrique, le malaise vagal est sans grave conséquence. Comment peut-on réagir en cas de malaise vagal et quels sont les bons gestes à adopter pour le prévenir ? Découvrez des remèdes de grand-mère qui peuvent être à la gestion et la prévention de ce malaise.

Malaise vagal remède de grand-mère

Malaise vagal : reconnaître les symptômes et prendre les dispositions

Avant de tomber en syncope ou malaise vagal, il y a des signaux que l’organisme envoie comme pour vous prévenir. Il s’agit entre autres :

  • De bâillement ;
  • Des nausées ;
  • D’une transpiration brusque ;
  • D’une vision trouble ;
  • De vertige ;
  • De bourdonnement dans les oreilles ; etc.

Lorsque vous sentez l’un de ces signaux, vous devez tout de suite appliquer certains gestes simples qui vous permettront d’éviter un malaise vagal. Il faut :

  • Adopter des positions qui vous permettent d’apporter du sang au cerveau (s’asseoir, se coucher, baisser la tête sur une table ou entre les genoux, etc.) ;
  • Exercer une tension interne sur vos abdominaux : cette technique vous évite de tomber dans les pommes si vous êtes debout et que l’environnement dans lequel vous êtes ne vous permet de vous allonger ;
  • Prévenir quelqu’un de son entourage de votre état, etc.

Au cas où vous seriez en face d’une personne qui vient d’avoir un malaise vagal, quelques gouttes (2) d’huile essentielle de menthe poivrée sur un mouchoir permettent de lui faire reprendre ses esprits.

Malaise vagal : des gestes simples pour la prévenir

Il est important d’adopter certains comportements préventifs du malaise vagal. Il s’agit de :

  • L’identification de la cause du malaise vagal : le malaise vagal n’est pas toujours dû à une maladie. La plupart du temps, ce sont les maux comme le stress prolongé, la peur, la faim, une déshydratation du corps, une fatigue générale, un manque de sommeil, une chaleur étouffante, etc.
  • La pratique d’exercice de relaxation : en effet, lorsque vous êtes soumis à un trop grand stress, vous pouvez vous détendre en respirant profondément tout en vous concentrant sur l’instant présent et non la situation qui est à la base du stress ;
  • Éviter une consommation abusive d’alcool ou de drogue : la présence d’alcool dans le sang amène le cœur à envoyer plus vers les autres organes au détriment du cerveau. Cet état de choses peut être à la base d’un malaise vagal. Aussi un abus d’alcool peut entraîner une déshydratation. Les drogues et autres stupéfiants sont à éviter, etc.

Si malgré tous ces mesures et gestes, le malaise vagal continue, il faut faire aux compétences d’un médecin.

Malaise vagal : une consultation médicale pour être situé

Généralement, le malaise vagal n’a pas une cause médicale. Lorsque vous avez des antécédents d’évanouissement ou que par exemple votre malaise a été suivi d’un rythme cardiaque élevé, il faut tout de suite se rendre en consultation chez un médecin. Il est important d’informer le médecin de vos antécédents médicaux afin qu’un diagnostic efficace soit posé et des solutions adéquates soient apportées. De plus, il faut suivre les conseils que vous donnera le médecin à la suite de votre consultation, car il n’y a pas de médicament pour guérir un malaise vagal. Deux minutes suffisent pour reprendre vos esprits après un malaise vagal.

Émilie Petit

Spécialiste de la mode et de la beauté, j’enquêterais sur les Fashion Week pour vous partager mes coups de coeur, mais également mes astuces pour accessoiriser vos tenues.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 votes, average: 5,00 out of 52 votes, average: 5,00 out of 52 votes, average: 5,00 out of 52 votes, average: 5,00 out of 52 votes, average: 5,00 out of 5 (2 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...