Muguet buccal : causes, symptômes et traitements

La candidose ou muguet est une infection causée par un champignon (ou une levure) appelé Candida albicans. Cette infection est également possible chez le tout petit. Chez le nouveau-né ou le nourrisson, le champignon est transmis lors des contacts avec l’entourage. Il colle à la muqueuse de façon à rendre presque impossible son détachement. Il est plutôt indolore, mais peut gêner l’alimentation de l’enfant lorsqu’il est important.

Muguet buccal : causes, symptômes et traitements

Présentation

Ce champignon est généralement présent :

  • Dans la bouche ;
  • Dans l’estomac et les intestins ;
  • Dans le vagin ;
  • Sur la peau.

Normalement pris en charge ou étouffé dans l’organisme par le système immunitaire, ce champignon ne devient une menace que lorsqu’il prolifère. Cela peut arriver dans les deux cas suivants :

  • Lorsque le système immunitaire est affaibli sous l’influence du stress ou de la maladie ;
  • Quand la personne a pris énormément d’antibiotiques qui détruisent certaines bactéries inoffensives présentes dans le corps ; ouvrant ainsi la voie à la prolifération de Candida. Par exemple, pour ceux qui vivent avec le VIH/SIDA, le muguet constitue l’une des infections les plus fréquentes.

Les symptômes du muguet maladie

L’infection de la muqueuse par Candida est encore appelée Muguet. Elle prend l’apparence de taches blanches, à l’aspect de fromage. Une fois que l’on a enlevé ces plaques blanches par la technique du raclage médical, le tissu sous-jacent a un aspect rougeâtre et endolori. Le muguet peut provoquer un mal de gorge, une altération de la sensation du goût (dysgueusie), de la douleur à la déglutition (douleur lorsqu’on avale), des nausées et une perte d’appétit. Le muguet peut également contaminer les profondeurs de la gorge au point d’atteindre l’estomac.

Dans le vagin, l’infection de Candida peut causer des démangeaisons, des brûlures, des rougeurs et l’endolorissement des organes génitaux, mais également un écoulement blanc épais.

Les traitements de la candidose

On peut subdiviser les traitements contre le muguet en deux catégories :

  • Les traitements locaux : ils s’appliquent au niveau des sites de l’infection. Ils se présentent sous diverses formes à savoir les crèmes (cotrimazole), les suppositoires (miconazole), les pastilles ou liquides à gargariser.
  • Les traitements systémiques (ou à action générale) prennent habituellement la forme de cachets. Les médicaments antifongiques les plus couramment utilisés pour le traitement du muguet comprennent l’itraconazole (Sporanox), le kétoconazole (Nizoral) et le fluconazole (Diflucan). Il arrive que la levure Candidaacquière une résistance à ces médicaments, ce qui signifie que ces derniers ne sont plus efficaces. Si cela arrivait, on peut recourir à un antifongique intraveineux, appelé amphotéricine B.

Les traitements locaux ou topiques sont généralement moins coûteux et comportent moins d’effets secondaires. Il prend plus de temps à agir ce qui n’est pas le cas des traitements systémiques plus coûteux, mais plus rapide. Les effets secondaires pour ce dernier type de traitement sont la nausée, les vomissements et les éruptions cutanées.

Comment prévenir la survenance du muguet chez l’adulte ?

Étant donné que le champignon Candida existe normalement dans notre corps, il est difficile, voire impossible, de l’éviter. Les médicaments anti-VIH qui renforcent le système immunitaire sont considérés comme étant le meilleur moyen d’éviter que le muguet ne devienne un problème de santé.

De façon générale, les médecins ne recommandent pas la prise régulière de médicaments visant à prévenir la candidose, sauf en cas de récurrence ou lorsque l’infection commence à envahir la gorge. Voici quelques astuces simples qui permettent de prévenir la maladie du muguet :

  • Évitez le sucre ainsi que les aliments et les boissons sucrées ou additionnées de sucre (sucrerie, biscuits, gâteaux) ;
  • Prenez du yaourt qui renferme des bactéries utiles pour la santé.
  • Faites le plus souvent possible un bain de bouche en utilisant l’huile de l’arbre à thé (théier).

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *