Mycose main : comment s’en débarrasser ?

La peau humaine, on peut le dire, est une enveloppe vulnérable. Après le cancer de la peau et toutes les autres maladies de la peau qu’on connaît déjà, voici encore la mycose. Peut-être que vous en avez déjà entendu parler. Il s’agit en réalité d’une maladie cutanée qui fait des ravages accélérés. Mais comment peut-on la soigner ?

Mycose main : comment s’en débarrasser ?

Définition

La mycose est une maladie de la peau qui se contracte facilement. Elle est caractérisée par des champions qui se forment sur la peau. En fait, le corps humain loge plusieurs sortes de champions. S’ils ne sont pas nombreux, ils sont sans danger. Mais lorsqu’ils se développent, ils engendrent des infections fongiques qui touchent la peau, les ongles et parfois les cheveux. Ces champions peuvent également apparaître sur les doigts ou sur la paume de la main. Ils se présentent sous forme de craquelures et causent des douleurs. Dans la majorité des cas, les mycoses s’accompagnent de picotements et de démangeaisons. Elles prennent plusieurs formes et peuvent se manifester sur plusieurs parties de la peau. On distingue en effet :

  • La mycose du visage ;
  • La mycose de la main ;
  • La mycose des pieds ;
  • La mycose du vagin ;
  • Etc.

Mycose de la main : les causes

La mycose de la main est spécialement causée par un bouleversement du rythme de vie. Elle peut également être une réaction allergique causée par l’usage d’un produit nuisible à la peau. Elle est un peu rare et se décline en une sorte de tache rougeâtre. Lorsque la maladie se développe, la tache vire au gris blanchâtre. Avec le temps, elle devient épaisse et dégage une odeur repoussante. La mycose étant contagieuse, cohabiter avec une personne atteinte suffit pour contracter la maladie à son tour.

Comment se débarrasser des champignons responsables de la mycose des mains ?

Comme toutes les maladies de la peau, avec un soin adapté et efficace, la mycose de la main peut être traitée avec succès. Cependant, c’est à la suite d’un examen clinique qu’il est possible de savoir avec certitude le traitement qui convient à la manifestation de la maladie. Selon les cas, le traitement peut être à court ou à long terme. On distingue en général deux traitements permettant de venir à bout de la mycose de la main. Le premier est le traitement local. Il est habituellement adopté lorsque la maladie n’a pas encore atteint un niveau élevé. Il consiste à appliquer des lotions antimycosiques sur la main ou à étaler des crèmes sur la partie touchée. La main n’étant pas recouverte de poils, le soin se fait avec facilité. Par ailleurs, lorsqu’il s’agit de la mycose des ongles, les produits utilisés pour le traitement sont prescrits sous forme de vernis à appliquer sur les ongles infectés. Il est généralement recommandé de retirer l’ongle et de nettoyer la partie infectée avant de passer le produit. Toutefois, l’application des lotions et vernis se fait deux fois par semaine et sur une période allant de quatre à six mois.

Le second est le traitement par voie orale. Pour traiter la mycose (particulièrement la mycose de la main) la prise de comprimés par voie orale s’avère indispensable. À cet effet, les dermatologues prescrivent aux patients certains comprimés comme la terbinafine, l’itraconazole ou la griséfuline. La prise de ces comprimés doit être souvent accompagnée de l’utilisation de crème ou de pommade. Il est conseillé de maintenir le traitement pendant trois à cinq mois.

Enfin, n’hésitez pas à consulter un dermatologue ou un médecin en cas de complications. Ses recommandations et conseils pourraient vous aider à vous débarrasser rapidement et définitivement de cette maladie très contagieuse.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *