Innastudio.com » Santé » Occlusion intestinale : comment y faire face ?

Occlusion intestinale : comment y faire face ?

Par Camille Roche le 6 novembre 2018

L’occlusion intestinale est considérée comme un blocage complet et partiel de l’intestin empêchant la circulation normale des gaz et matières fécales. Un tel blocage intervient dans l’intestin grêle et le côlon. Une occlusion intestinale se manifeste par des douleurs abdominales ressemblant à des crampes, des nausées, des vomissements et des ballonnements. Pour alors éviter tout malentendu, il faudrait s’intéresser à ses symptômes, ses causes, son traitement et surtout comment la prévenir.

Occlusion intestinale

Les symptômes d’une occlusion intestinale

Une occlusion intestinale peut causer plusieurs symptômes dont voici les plus récurrents. Elle se manifeste par :

  • Les crampes abdominales ou douleurs à l’intestin très intenses qui produisent chaque 5 à 15 minutes.
  • Les nausées
  • Les vomissements
  • La diarrhée
  • Les ballonnements
  • L’arrêt total et brusque de l’élimination des gaz et selles
  • La fièvre.

Il faut préciser que ces symptômes énumérés ci-dessus concernent l’occlusion de l’intestin grêle. Lorsque l’occlusion a eu lieu au niveau du côlon, elle se matérialise par :

  • Des gonflements de l’abdomen.
  • Des douleurs à l’abdomen dont l’intensité varie en fonction de ce qui a causé l’obstruction.
  • L’arrêt total et soudain de l’élimination des gaz et des selles.

À partir du moment que les symptômes de l’occlusion intestinale sont connus, il faudra passer aux causes.

Les causes de l’occlusion intestinale

Plusieurs problèmes sont à l’origine des occlusions intestinales. Il faudra distinguer les occlusions fonctionnelles des occlusions mécaniques.

Les occlusions mécaniques

Au sein de l’intestin se trouvent des tissus fibreux logés dans la cavité abdominale et qui demeure la principale cause d’une obstruction mécanique. Leur présence dans la cavité peut être due à une chirurgie ou de naissance. Il est alors possible que ces tissus se lient à la paroi intestinale pour déclencher une occlusion.

Les tumeurs et hernies intestinales peuvent aussi causer une obstruction mécanique au niveau de l’intestin grêle. Une telle obstruction résulte du rétrécissement anormal de l’extrémité de l’estomac, ou une torsion du tube intestinal.

Au niveau du côlon, la cause d’une obstruction intestinale correspond à une tumeur au niveau des diverticules. Il peut également s’agir de la torsion sur lui-même du tube digestif. Il est rare que cela soit dû au rétrécissement du côlon ou un fécalome (bouchon de selles).

L’occlusion fonctionnelle

Si elle n’est pas mécanique, l’occlusion pourrait résulter d’une anomalie liée au fonctionnement des intestins. Ceux-ci n’arrivent plus dans ce cas à déplacer les gaz et matières. Dans ce cas, il s’agit d’une pseudo-obstruction ou d’un iléus paralytique intestinaux. Ce genre d’obstruction arrive généralement après que vous ayez subi une chirurgie aux intestins.

Le traitement d’une occlusion intestinale

Il faut préciser d’entrée que le traitement de l’occlusion intestinale est médical. Dans la majorité des cas, il est procédé à l’hospitalisation du patient. La toute première mesure prise par les médecins est l’insertion dans l’estomac d’un tube naso-gastrique qui transite par le nez. Ce tube a pour fonction de faire sortir les fluides et gaz en excès. Cela diminuera la pression sur l’intestin.

Pour ce qui concerne l’alimentation, elle se fera par intraveineuse. La suite du traitement variera en fonction de l’occlusion. Si les médecins diagnostiquent un iléus paralytique, le patient sera mis en observation attentive pendant 1 à 2 jours. Si l’iléus ne se résorbe pas de lui-même, il sera prescrit au patient des médicaments pouvant provoquer la contraction musculaire afin de permettre le transit des solides et fluides vers l’intestin.

Le tube naso-gastrique peut également être utilisé pour décompresser les intestins lorsque vous êtes en face obstruction mécanique partielle. Si l’obstruction ne se résorbe pas, les médecins auront recours à la chirurgie. L’obstruction mécanique complète quant à elle demande une intervention médicale d’urgence afin d’éviter une perforation intestinale.

Il est important de savoir que, dans la majorité des cas, il serait impossible de prévenir une telle maladie. Néanmoins, un traitement des cancers et hernies touchant l’intestin pourrait aider à diminuer les risques.

Camille Roche

Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...