Oméprazole sans ordonnance : posologie, contre-indications et effets indésirables

L’oméprazole constitue un médicament efficace contre les brûlures d’estomac. Il traite notamment les affections comme l’ulcère duodénal, l’ulcère gastrique, les ulcères infectieux à Helicobacterpylori ou le Syndrome de Zollinger-Ellison. Il se présente sous la forme d’une gélule blanche qui comporte des microgranules. Vous pouvez trouver des gélules de 10 mg ou de 20 mg dans une boite de 14 ou 28 comprimés. Vous pouvez les acheter sous ordonnance en pharmacie, mais aussi sans ordonnance. Certaines mutuelles l’ont même mentionné parmi les médicaments pris en charge en automédication, mais il faut tout de même être prudent au moment de l’utiliser. Vous avez également la possibilité de les acquérir auprès de votre partenaire en ligne.

Oméprazole sans ordonnance : posologie, contre-indications et effets indésirables

Comment utiliser l’oméprazole ?

Ce médicament intervient essentiellement pour soigner les brûlures d’estomac et les régurgitations d’acide.

Si les brûlures d’estomac n’ont pas provoqué de lésions tissulaires, le médecin recommande la prise unique d’un comprimé de 10 mg par jour. Pour remédier à des dommages peu importants du tube digestif, optez pour l’oméprazole de 20 mg. Prenez 1 comprimé quotidiennement pendant 4 à 8 semaines. Si le mal persiste, vous pouvez doubler la dose sur les conseils de votre médecin sur 2 mois environ. Après la cicatrisation de l’œsophage, vous renouez avec la dose normale. Vous absorbez alors 1 comprimé de 10 mg par jour. Pour soigner un ulcère duodénal, vous buvez 1 comprimé de 20 mg durant 2 semaines. Le professionnel peut renouveler cette période de traitement si l’affection persiste. Parfois, il peut préconiser la prise de 2 comprimés de 20 mg lorsque les progrès se révèlent insuffisants à l’issue du second traitement. Pour remédier à un ulcère gastrique, vous prenez 1 comprimé de 20 mg quotidiennement pendant 4 semaines. Si la maladie ne guérit pas, le médecin prolonge généralement le précédent traitement de 4 semaines supplémentaires. En cas de guérison incomplète, il préconise alors 2 comprimés de 20 mg par jour pendant 8 semaines.

Dans le cadre des ulcères infectieux à Helicobacterpylori, les médecins recommandent 1 comprimé de 20 mg deux fois par jour durant 1 semaine. Ils demandent souvent d’y associer des antibiotiques tels que la clarithromycine, le métronidazole ou l’amoxicilline. Pour traiter le syndrome de Zollinger-Ellison, vous prenez 3 comprimés de 20 mg quotidiennement.

Les précautions d’usage

Les professionnels recommandent de prendre l’oméprazole au moins 1 heure avant un repas. Pour des soins de qualité, respectez les instructions de votre ordonnance. Conformez-vous à la dose prescrite et à la durée du traitement. En cas d’incertitude, consultez votre médecin. Les comprimés se trouvent enrobés. Évitez de les casser, de les écraser ou de les mâcher. Absorbez-les d’un coup et intégralement. Enfin, assurez-vous de conserver ce médicament dans les meilleures conditions. Stockez-le à l’abri de l’humidité et de la chaleur. Privilégiez un endroit où règne une température ambiante.

Les effets secondaires de l’oméprazole

Ce médicament peut présenter certains effets indésirables qui varient selon les utilisateurs. Cependant, que l’on se rassure, ils interviennent rarement. Si vous les remarquez, contactez votre médecin dans les plus brefs délais. Ainsi, le patient peut constater :

  • Des saignements et des plaies sur les lèvres et la bouche ;
  • Des douleurs au dos, aux jambes et à l’estomac ;
  • Des traces de sang dans l’urine ;
  • Des frissons ;
  • Des ulcères persistants ;
  • Une miction brûlante et douloureuse ;
  • De la fièvre  ;
  • Une fatigue et une faiblesse inaccoutumée ;
  • Des douleurs aux articulations ;
  • une perte d’appétit ;
  • Les yeux rouges ;
  • Des éruptions cutanées ou des démangeaisons ;
  • Etc.

En cas de surdose, vous remarquez une vision floue avec une certaine confusion, la sécheresse de la bouche, des maux de tête et une transpiration anormale.

Généralement, les effets indésirables disparaissent d’eux-mêmes. Votre médecin peut prendre des dispositions pour les atténuer.

 

 

Émilie Petit

Spécialiste de la mode et de la beauté, j’enquêterais sur les Fashion Week pour vous partager mes coups de coeur, mais également mes astuces pour accessoiriser vos tenues.

Émilie Petit
Spécialiste de la mode et de la beauté, j’enquêterais sur les Fashion Week pour vous partager mes coups de coeur, mais également mes astuces pour accessoiriser vos tenues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *