Peau très sèche : que faut-il savoir ?

Depuis les tiraillements aux démangeaisons, en passant par un ternissement, les désagréments causés par une peau très sèche sont multiples et pénibles. Des solutions traitement efficaces et durables s’imposent donc pour retrouver un certain confort. On vous dit ce qu’il faut faire à travers ces articles.

Peau très sèche : que faut-il savoir ?

Qu’entend-on donc par « peau très sèche » ?

Une peau très sèche désigne l’état chronique d’une peau dont le degré général d’hydratation est très bas. Cette sécheresse cutanée peut concerner seulement une partie du corps comme le visage par exemple, ou l’ensemble du corps.

Une peau asséchée se remarque généralement par un inconfort qui se manifeste par des sensations de tiraillements plus ou moins prononcés, ou encore par des picotements. En outre, on peut également noter une certaine irritation, suivie de l’apparition de craquelures sur la surface de la peau, qui peut également présenter une surface irrégulière.

Dans certains cas, l’enveloppe cutanée devient fragile, rugueuse et perd beaucoup en souplesse, ce qui tend à expliquer son aspect dur au touché. On parlera alors de Xérose, un terme utilisé dans le domaine de la dermatologie pour désigner un cas particulier de peau très sèche.

Qu’est-ce qui peut être à l’origine d’un dessèchement de la peau ?

Afin de mieux comprendre les choses, il est important de savoir faire la différence entre un cas de peau sèche et un simple cas de peau déshydratée.

Le terme de déshydratation cutané fait juste référence à un problème passager où la peau présente un déficit momentané en lipides et en eau. Il faut savoir que tous les types de peaux peuvent être concernés par cette situation, qui finit par se normaliser à un moment ou à un autre.

D’autre part, la notion de peau sèche ou très sèche quant à elle renvoie à un trouble souvent génétique marqué par un assèchement quasi permanent de l’épiderme. Ce problème qui est généralement propre à un type de peau en particulier est causé par un dysfonctionnement au niveau des glandes sébacées. Ces dernières n’arrivant plus à produire suffisamment de sébum pour protéger la peau et la rendre imperméable, celle-ci ne parvient plus à maintenir le taux d’eau nécessaire à la bonne santé de la peau.

En outre, les problèmes de peau très sèche peuvent survenir avec l’avancée de l’âge qui favorise le vieillissement et la baisse progressive des fonctions cutanées. Par ailleurs, il faut noter qu’un climat défavorable ou encore l’utilisation de produits d’entretien corporels trop agressifs sont également des causes probables de sécheresse cutanée.

Que faire face à une peau très sèche ?

Pour lutter contre les problèmes de peau très sèche comme la xérose cutanée, plusieurs solutions sont possibles :

  • Appliquer une crème hydratante

L’utilisation d’une crème hydratante pour le visage ou pour le corps est l’un des moyens les plus classiques de réduire les effets d’un assèchement cutané. Il en existe pour chaque type de peau, d’où la nécessité de demander l’avis d’un dermatologue avant d’utiliser ce type de produits.

  • Opter pour des remèdes de grand-mères

En dehors des produits pharmaceutiques, il existe des solutions thérapeutiques simples, naturelles et économiques pour traiter une peau très sèche. L’huile d’olive par exemple tout comme l’huile de noix de coco, est très nourrissante et hydratante. En outre, le fait de prendre des bains d’avoine réguliers est également efficace contre les peaux sèches.

  • Adopter l’alimentation idéale

Manger des aliments riches en acides gras insaturés essentiels par exemple, aide à préserver une bonne hydratation de la peau. Il faut également savoir qu’une carence en Vitamines A, E, B6 ou encore B12 favorisent le développement de troubles cutanés comme la Xerose. Il est donc important de veiller à un apport quotidien suffisant de ces différentes substances nutritives.

  • Éviter d’agresser sa peau

Il est important de réduire au maximum l’utilisation de produits de toilettes ou de soins (ceux à base d’alcool par exemple) qui agressent la peau et la dessèche. En fin, certains bains sont à éviter également, en particulier quand ils sont trop chauds ou qu’ils dégradent la couche de protection hydrolipidique de la peau.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *