Période de fécondité : ce que toute femme doit savoir

Connaître sa période de fertilité est une nécessité à la fois chez les femmes au foyer qui veulent avoir un bébé et chez les jeunes filles qui souhaitent jouir librement de leur sexualité sans tomber enceinte. Malheureusement, plusieurs facteurs interviennent et font souvent que connaitre la période de fécondité chez la femme est plus ou moins difficile. Il existe néanmoins des techniques qui permettent de prévoir de manière approximative sa période de fertilité. C’est ce que nous partageons avec vous dans cet article.

Période de fécondité : ce que toute femme doit savoir

Fertilité femme : comment faire le bon calcul d’ovulation ?

Le cycle menstruel est un processus hormonal naturel qui permet d’assurer la reproduction. Il dure en moyenne 28 jours chez une femme. Il est divisé en deux périodes séparées dont une première dite « phase folliculaire » et une seconde appelée « phase lutéale ». Si la première permet d’amener à maturité l’ovule libéré au 14e jour, la seconde intervient pour préparer l’arrivée de l’œuf fécondé dans l’utérus.

D’une manière générale, la période idéale pour concevoir un bébé est le 14e jour du cycle. Mais il s’agit d’une notion théorique qui s’applique uniquement aux femmes qui ont un cycle menstruel régulier de 28 jours. Si tel n’est pas le cas, il faudra procéder à un calcul afin de trouver sa période fécondité.

Pour connaitre le moment de l’ovulation et donc la période fertile du cycle, il suffit de déduire 14 jours de la durée de votre cycle. Ainsi, chez une femme ayant un cycle régulier de 28 jours, l’ovule est libéré le 14e jour des règles (28-14 = 14). Le problème cependant est qu’il est souvent difficile de faire cette prévision chez les femmes ayant un cycle irrégulier.

Si le cycle menstruel varie chez les femmes, on sait néanmoins que sa durée est de 23 à 35 jours. Généralement, la période fertile se situe 3 à 4 jours avant l’ovulation et 1 à 2 jours après.

Il n’est pas souvent facile de déterminer sa période fertile

La fertilité d’une femme varie souvent selon plusieurs facteurs. Parmi ces derniers, on peut citer :

  • Les infections ;
  • Les facteurs hormonaux ;
  • Les facteurs psychologiques ;
  • Les facteurs environnementaux ;
  • Etc.

À ces éléments s’ajoute l’imprévisibilité de la période de fécondité chez la femme. Selon une étude réalisée sur 696 cycles, seuls 30 % des femmes ont une fenêtre de fécondité entre le 10e et le 17e jour. Les autres commencent leur période de fertilité, soit un peu plus tard, soit un peu plus tôt et il devient impossible de prévoir la situation. Dans la plupart des cas, la période fertile s’étend sur 6 jours : le jour de l’ovulation et les 5 jours précédents la libération de l’ovule.

Quelques techniques pour déterminer sa période fécondation

S’il est généralement difficile de connaître sa période fertile, certains indices permettent de faire de bons pronostics. Parmi ces derniers, la sécrétion de glaire cervicale est un indicateur qui ne trompe généralement pas. Dans ce cas, la période de fertilité est d’environ 24 heures (soit la durée de vie de l’ovocyte).

Le test d’ovulation peut également aider à déterminer la période de fécondité chez la femme. Rappelons toutefois que cet indice permet seulement de prévoir la période fertile quelques jours à l’avant. Les tendances sont de 2 jours pour les tests classiques et de 6 jours pour les tests les plus pointus.

La courbe de température est un autre moyen de connaitre la fertilité femme. L’opération consiste en effet à prendre sa température de la même manière et au même moment de la journée, et ce, tous les jours à commencer par le premier jour du cycle. En général, la température augmente de 0,2 à 0,4 °C dans les 48 h qui suivent la libération de l’ovule. Cette technique permet donc de savoir approximativement le moment idéal pour avoir un rapport.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *