Innastudio.com » Santé » Perte marron : comment l’interpréter ?

Perte marron : comment l’interpréter ?

Par Camille Roche le 6 novembre 2018

Les pertes marron s’expliquent par l’évacuation de sang ancien. Cela se fait par voies génitales et se produit généralement en début de grossesse. Si ce genre de perte se produit en dehors de la grossesse, cela peut traduire un dérèglement hormonal mais ce symptôme peut aussi dissimuler une pathologie.

Perte marron : comment l’interpréter ?

Les ménorragies ou métrorragies

Les pertes de couleur marron viennent du col de l’utérus et s’écoulent par le vagin. Le sang prend cette couleur qui est caractéristique de l’écoulement tardive. Il y a deux causes qui peuvent engendrer ces pertes :

  • Les ménorragies
  • Les métrorragies

Les premières font partie des saignements prolongés ou abondants qui arrivent à des intervalles irréguliers. Elles concernent les femmes entre la puberté et la ménopause uniquement. Des douleurs intenses accompagnent parfois ce phénomène et il n’est pas rare de voir les jeunes filles en souffrir. Parfois, les pertes brunes abondantes peuvent être à l’origine d’une anémie. Quant aux métrorragies, il s’agit de saignements réguliers qui sont fréquents mais qui ne sont pas abondants.  Ici, la perte marron claire peut survenir en dehors des menstruations et est généralement sans danger. Cependant, il est mieux de faire appel aux connaissances d’un médecin pour être sûr que cela ne dissimule pas une maladie. A noter que cela peut résulter d’un simple rapport sexuel douloureux car non-lubrifié.

L’explication des pertes marron au cours de la grossesse

Il se peut que des pertes marron surviennent pendant le premier trimestre de la grossesse. Il vaut mieux ne pas tirer de conclusion hâtive et demander l’avis du gynécologue. Les pertes brunes peuvent traduire une irritation du col causé par les hormones de la grossesse. D’un autre côté, cela peut aussi révéler un fibrome mais qui ne doit pas susciter la panique. Toutefois, la femme enceinte devra être suivi de près par son médecin. Dans le cas où les pertes s’intensifient et s’accompagnent de maux, elles peuvent annoncer une fausse couche ou encore une grossesse extra-utérine qui doit être traitée dans les plus brefs délais.

Ce genre de pertes peut aussi précéder l’expulsion d’un œuf clair. Ce sujet est plus complexe et il s’agit d’un cas rare mais qu’il ne faut pas écarter. En effet, l’embryon ne se forme pas alors que le sac gestationnel continue de grossir du fait du développement des tissus annexes dont le placenta. Après plusieurs semaines d’aménorrhée, la femme qui se croit enceinte présente soudainement des pertes marron qui s’accompagnent de l’expulsion de l’œuf clair. Cela peut entraîner une hémorragie, c’est pourquoi, dès que l’échographie confirme l’absence d’embryon, le gynécologue entreprend le curetage.

Des pertes marron en dehors de la grossesse

A part les causes susmentionnées, d’autres peuvent expliquer une perte brune en dehors de la grossesse. Il peut s’agir d’un dérèglement provisoire qui est dû à l’arrêt de la contraception. Il se peut que ces pertes surviennent aussi au début de la prise des contraceptifs. Dans ce cas, le médecin traitant est le seul qui puisse expliquer la cause de ce phénomène. Par ailleurs, ces dernières peuvent également être expliquées par la présence d’un kyste ovarien. Cela peut mener à des saignements utérins ou à des douleurs abdominales en dehors des menstruations. Dès les premiers symptômes, une consultation médicale s’impose. Après la ménopause, la femme peut encore avoir des pertes brunâtres. Des pathologies peuvent être révélées mais cela peut aussi être causé par un polype. Il y a aussi la perte marron ovulation qui survient généralement lors de la phase ovulatoire.

Parmi les causes les plus redoutées, il y a le cancer du col de l’utérus. En effet, les examens gynécologiques n’aident pas toujours à dépister cette maladie. Aussi, certains médecins se réfèrent aux signes cliniques dont les pertes de couleur brune qui surviennent après la ménopause ou après les règles pour les plus jeunes. C’est un signe alertant qu’il ne faut pas prendre à la légère.

Camille Roche

Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...