Innastudio.com » Santé » Plèvre : ce qu’il faut savoir

Plèvre : ce qu’il faut savoir

Par Camille Roche le 6 novembre 2018

Membrane thoracique très rigide, la plèvre est composée de deux feuillets très minces. En cas d’anomalie, ou de dysfonctionnement, vous pouvez être sujet d’un décollement de la plèvre qui pourrait avoir des répercussions sur votre santé. Cet article loin de vous dispenser d’une visite chez le médecin traitera des questions relatives à la plèvre.

Plèvre : ce qu’il faut savoir

Le pneumothorax, la maladie de la plèvre

La plèvre est une membrane du thorax qui protège en atténuant non seulement certains chocs, mais aussi, en servant de barrière pour le passage de certains virus et bactéries. Lorsque l’on remarque un gaz dans votre cavité pleurale, on parle de pneumothorax. Par contre, s’il s’agit d’un liquide, on dira que vous avez une pleurésie.

Le pneumothorax a pour définition simple une affection caractérisée par la présence d’air entre la plèvre et les poumons due à un décollement de plèvre. Il survient de façon spontanée chez le jeune adulte. La survenue d’un pneumothorax peut faire suite à un traumatisme ou à une affection pulmonaire.  Dans tous les cas, le patient ressent de vives douleurs à poitrine et éprouve des difficultés à respirer.

Quels sont les symptômes d’un pneumothorax ?

Les signes cliniques d’un pneumothorax sont variés. De façon générale, le patient peut ressentir :

  • Une vive douleur thoracique ;
  • Une gêne au cours de la respiration ;
  • Une crise d’angoisse ou être confronté à des difficultés lors de sa prise de parole.

Il est donc important de maîtriser les différents symptômes d’une infection pulmolothoracique, cause d’une prise en charge rapide du patient.

Quels traitements administrés après un diagnostic de pneumothorax ?

Pour confirmer un pneumothorax, le médecin soumet le patient à des examens physiques. Il ausculte scrupuleusement le patient afin de détecter une anomalie. Il exige une radiographie pour rechercher un décollement du poumon afin d’appuyer le diagnostic suspecté.

Notez bien qu’un décollement de poumon peut cacher une pleurésie ou même un cancer de la plèvre. Le cancer de plèvre touche les personnes de 50 ans et plus.

Pour confirmer un tel diagnostic, le médecin en plus d’une radiographie du thorax doit exiger une biopsie. En cas de confirmation d’un cancer, il est impératif de prendre en charge en urgence le patient. Si le diagnostic révèle un cancer précoce, une ablation de la plèvre ou d’une partie du poumon par voie chirurgicale est nécessaire.

Jusqu’à ce jour, il n’existe pas encore un réel traitement pour soigner le sujet atteint de pneumothorax. Les médecins se chargent donc de vider l’air ou le gaz contenu dans la cavité pleurale. On conseille au patient de beaucoup se reposer afin que l’air puisse être évacué. Pour calmer les douleurs ressenties, votre médecin peut vous prescrire des antalgiques.

Pour les cas graves de pneumothorax, on pratique en urgence au patient une exsufflation. Cela consiste à aspirer tout le gaz présent en faisant un drainage pleural.

Dans le pire des cas, une intervention chirurgicale s’avère être nécessaire. On pratique sur le patient un talcage pleural en insérant du talc entre ses deux plèvres.

Quels sont les moyens de lutte contre le pneumothorax ?

La prévention d’un pneumothorax est impossible. Cependant par des gestes simples, vous pouvez limiter les risques d’une éventuelle récidive.

Il est donc impératif de laisser la cigarette et la pratique  de certaines activités sportives. La pratique de la plongée sous-marine par exemple est à bannir de vos habitudes. Aussi, vous devez arrêter de jour les instruments à vent  tels que le saxophone, la trompette.

Évitez les changements brusques de pression ainsi que les situations stressantes et surtout cultiver de bonnes habitudes alimentaires. Vous devez beaucoup vous reposer, privilégier de temps à autre la marche à la voiture afin de travailler votre endurance.

Camille Roche

Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...