Pointe au cœur : les signes d’alerte !

Le cœur est l’organe central du corps humain. Il gère la circulation du sang dans notre organisme grâce à ses battements. Parfois, il fait aussi parvenir des sensations d’allégresse, mais également de douleur. Ces sensations peuvent mener à ce que l’on appelle des « pointes au cœur », un phénomène relativement répandu. Il faut prêter une attention toute particulière à ces pointes au cœur, car si ces douleurs ne sont parfois que passagères et peuvent paraître insignifiantes, elles peuvent néanmoins se montrer dangereuses dans certains cas plus graves. Elles peuvent être source d’accidents sérieux, pouvant conduire soudainement à une crise cardiaque, par exemple. Qu’en est-il exactement de cette forme de maladie ?

Pointe au cœur : les signes d’alerte !

Qu’est-ce qu’une pointe au cœur ?

C’est l’appellation qui est donnée à la douleur ressentie au niveau du cœur. Cette douleur est semblable à celui d’un coup de poignard, à une pointe d’aiguille ou à un pincement. Elle ne dure généralement que quelques secondes, mais peut être le début d’un éventuel accident grave comme les accidents cardiovasculaires ainsi que d’autres formes de complications liées au cœur.

La source la plus commune d’une pointe au cœur est le stress ou la fatigue. Il se peut aussi qu’elle soit due à un problème physiologique à moins d’être suivie par d’autres symptômes. Le dysfonctionnement du cœur met parfois du temps à être identifié, les pointes au cœur peuvent en être un premier symptôme. Voilà pourquoi il ne faut jamais négliger cette forme de complication. Il se peut que cela cache d’autres maladies plus graves au niveau du cœur et de son fonctionnement.

Les signes d’alertes d’une pointe au cœur

On l’a vu, les pointes au cœur peuvent n’être que le fruit d’un simple coût de fatigue ou de stress à court terme. Mais parfois, elles ne restent pas seulement des pointes tout court, mais évoquent en des douleurs permanentes. La douleur au niveau du cœur peut se répandre plus tard dans d’autres parties du corps comme le cou, les épaules, la douleur bras gauche fatigue. C’est une douleur à intensité variable ou une douleur aiguë persistante, un serrement au niveau de la poitrine, et parfois même des palpitations.

Les douleurs simples qui paraissent comme étant de simples pointes au cœur sont susceptibles de déclencher une crise cardiaque. En effet, certains signes sont considérés comme un signal d’alerte, à savoir les exemples cités ci-dessous :

  • Si la pointe au cœur est répétitive, il serait temps de s’alarmer ;
  • Si les douleurs anormales ressenties au niveau de la poitrine persistent et s’étendent à d’autres parties du corps ;
  • Si ces douleurs s’accompagnent de nausées, de brûlures d’estomac, d’une sudation excessive, d’étourdissements, voire d’une difficulté respiratoire.

Les complications

Si les cas évoqués dans la liste à puces ci-dessus se présentent, c’est que ce n’est plus du tout une simple pointe au cœur de routine, mais qu’un tout autre problème, plus grave, est survenu. Ce problème étant d’ordre physiologique, il serait alors plus sage d’aller tout de suite consulter son médecin pour se faire examiner le plus tôt possible.

Bref, dans la mesure du possible, il est primordial de savoir contrôler ses émotions et les efforts que l’on fournit afin d’éviter les fatigues intenses et surtout d’éviter un stress permanent, parce qu’il est possible que les petits soucis du quotidien puissent être la cause d’un problème grave au niveau du cœur. Dès que les symptômes cités auparavant apparaissent, il faut vite courir chez le médecin pour se faire ausculter. C’est la meilleure manière d’éviter les problèmes plus sérieux.

Émilie Petit

Spécialiste de la mode et de la beauté, j’enquêterais sur les Fashion Week pour vous partager mes coups de coeur, mais également mes astuces pour accessoiriser vos tenues.

Émilie Petit
Spécialiste de la mode et de la beauté, j’enquêterais sur les Fashion Week pour vous partager mes coups de coeur, mais également mes astuces pour accessoiriser vos tenues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *