Potomanie : que faut-il savoir ?

La potomanie est une pathologie d’ordre psychiatrique qui se caractérise par un besoin permanent de boire de l’eau (jusqu’à 10 litres par jour). Pour l’organisme humain, absorber une telle quantité d’eau peut s’avérer mortel, car il n’est pas programmé pour en consommer autant. Ce trouble comportemental est à l’origine de la polyurie (sécrétion abondante d’urine plus de 2500 ml par jour).

Le fait de consommer trop d’eau peut engendrer une intoxication de l’organisme. L’hydratation très importante des cellules conduit à une diminution de la quantité de sel (sodium) présent dans le sang. La conséquence directe est un œdème dans le cerveau.

Potomanie : que faut-il savoir ?

Quels symptômes ?

La potomanie ne se manifeste pas par des symptômes apparents. Et pour cause, les personnes atteintes de potomanie sont très discrètes et passent le plus souvent inaperçues. Seuls signes permettant de les identifier, c’est le besoin fréquent et permanent de boire de l’eau qu’elles manifestent, mais également la sécrétion d’une grande quantité d’urine. Elle peut produire plus de 3 litres d’urine par jour.

Quelles causes ?

De nombreux facteurs sont à la base de ce trouble d’ordre psychiatrique chez certaines personnes. Il peut s’agir :

  • D’un retard de développement mental ;
  • De troubles neurologiques ;
  • De troubles psychanalytiques ;
  • De perturbations des centres cérébraux de la soif ;
  • Du diabète ;
  • De la schizophrénie ;
  • De la démence ;
  • De l’oligophrénie.

Risques et conséquences de la potomanie

Le volume d’eau dont a besoin l’organisme quotidiennement pour son bon fonctionnement est de 1,5 litre. Toutefois, pour des personnes ayant une activité physique soutenue, cette valeur peut augmenter. Dans le cas d’une personne atteinte de potomanie, les risques encourus sont très élevés. L’organisme humain n’étant pas génétiquement programmé pour absorber une trop grande quantité d’eau (plus de 10 litres par jour), les cellules finissent par éclater, car trop hydratées.

De même, le sang perd sa teneur en sodium pour la même raison (l’hydratation à outrance). Cette situation est également à la base de déséquilibre électrolytique suivi d’une perturbation des bilans ioniques du sang. Le résultat d’une telle atteinte au bon fonctionnement de l’organisme est l’apparition d’un œdème cérébral qui peut induire des troubles neurologiques graves.

L’œdème cérébral : qu’est-ce que c’est ?

L’œdème cérébral est défini comme l’accumulation inhabituelle d’une grande quantité de liquide dans les tissus du cerveau. La potomanie s’avère donc mortelle pour les personnes qui en souffrent.

Traitement naturel de la potomanie

Les meilleurs traitements de la potomanie sont la psychothérapie et la psychanalyse. Ainsi, l’application de la thérapie comportementale, les ateliers thérapeutiques, la psychothérapie interrogative ou encore une cure analytique permet à la personne touchée par la potomanie de prendre conscience de l’inconscience de son comportement compulsif. Pour faire suite à cette première étape de prise de conscience, il y a la mise en place d’un système quotidien de contrôle de la consommation liquidienne. L’objectif est de diminuer progressivement la consommation d’eau par l’éducation d’atteinte d’objectifs de la personne malade.

Autre traitement dans certains cas, c’est l’accompagnement par des médicaments psychotropes. Ces médicaments psychothérapeutiques agissent sur le système nerveux central et particulièrement l’état mental, l’humeur et la perception.

Prévention de la potomanie

Non traitée, la potomanie chez une personne atteinte peut entraîner la paralysie et même la mort. Beaucoup de personnes reçoivent des idées fausses surtout en ce qui concerne les publicités. Les annonces d’eau minérale mettent en exergue l’importance de boire beaucoup d’eau sans la précision de la limite quotidienne à consommer. Cette situation amène certaines personnes à perdre la santé voire la vie. Par conséquent, boire de l’eau ne peut être motivé que par la soif, la chaleur ou l’activité physique. En cas de constatation de troubles comportementaux liés à la consommation de l’eau, vous devriez consulter le plus tôt possible un médecin.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *