Préménopause : ce qu’il faut savoir

Une fois, l’âge de la puberté est atteint, commence chez la jeune le cycle ovarien. Durant toute sa vie d’adulte, ce cycle va suivre son évolution normale et se termine à la ménopause. Avant que la ménopause ne commence, il y a une période de transition hormonale qu’on appelle la préménopause. Généralement, cette période commence entre 40 et 50 ans. La préménopause dure de 2 ans à 5 ans. Elle est liée à un dysfonctionnement des ovaires. En effet, les sécrétions hormonales subissent un déséquilibre, ce qui a des conséquences sur le cycle ovarien de la femme. Les manifestations de la préménopause varient en fonction de l’organisme de chaque femme. Elle peut être sobre chez certaines femmes, mais s’accompagner de signes très gênants chez d’autres. Quels sont alors les symptômes de la préménopause ? Quelles sont les phases de cette période ? Est-il nécessaire de suivre un traitement pour passer cette période ? Ce sont autant de préoccupations auxquelles des réponses adéquates seront apportées.

Préménopause : ce qu’il faut savoir

Les symptômes de la préménopause

Pendant la préménopause, le cycle menstruel connaît un déséquilibre (cycle trop long ou cycle trop court). Ce déséquilibre hormonal a des répercussions sur l’organisme, principalement les deux organes que sont les seins et l’utérus. En effet, lorsque les ovaires ont un fort taux de production d’œstrogènes, les symptômes suivants apparaissent :

  • Une augmentation de volume des seins ;
  • Une douleur au niveau des seins ;
  • Les règles abondantes avec caillots préménopause (avoir ses règles 2 fois dans le mois ou ses règles tous les 15 jours) ;
  • Une prise de poids, etc.

Si, par contre la production d’œstrogène est en faible quantité, il y a les symptômes suivants :

  • Les menstrues se font rares ou viennent en retard ;
  • Les bouffées de chaleur, etc.

C’est l’apparition de ces symptômes qui constitue une preuve que vous êtes en préménopause.

Les phases de la préménopause

La préménopause est cette période où les sécrétions hormonales connaissent une diminution, les règles se font rares. Elle est divisée en 3 phases :

  • La phase folliculaire courte : entre 41 ans et 43 ans, commence cette phase qui se manifeste par une diminution de la durée du cycle folliculaire à 9 ou 10 jours. Les taux de FS connaissent une augmentation alors que les hormones sont toujours à leur valeur normale. La femme demeure de moins en moins féconde ;
  • La phase du corps jaune inadéquat : pendant cette phase, le nombre de follicules diminue de manière progressive. Les cycles s’allongent, la sécrétion de progestérone diminue, la phase lutéale enregistre une courte durée, etc. Cette situation est une cause de l’apparition d’œdèmes (syndrome prémenstruel) ;
  • La phase d’anovulation : la production de follicules s’arrête. Les taux de LH et de FSH connaissent des valeurs d’une ménopause. Pendant cette phase, le taux d’œstrogène E2 n’est pas stable. Ces variations qui ne suivent plus une évolution normale provoquent des hémorragies. La prise d’un progestatif pendant une période de 10 jours peut provoquer les règles.

Pendant la préménopause, un traitement adéquat doit être apporté au besoin. En effet, lorsqu’un diagnostic de ménopause est fait en lieu et place de la préménopause, la femme risque de connaître un pic d’hormones. Ce qui pourrait être à la base de règles hémorragiques, d’une prise de poids, d’une augmentation du volume des seins, etc.

La préménopause : quel traitement adopter ?

Les manifestations de la préménopause varient en fonction de l’organisme de chaque femme. Pour certaines femmes, il n’y a que le déséquilibre au niveau des règles. Par contre pour d’autres, les signes de la préménopause sont très gênants. Pour ces cas, il est conseillé de se rendre chez un médecin généraliste ou chez un gynécologue qui saura donner la meilleure orientation.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *