Préparation à l’accouchement : ce qu’il faut savoir

Vous êtes enceinte, presque tous les jours des questions vous hantent. Plus l’accouchement est proche, plus vous craignez ce moment. Avec quelques cours de préparation à l’accouchement, vous serez en mesure d’évacuer le stress et retrouverez votre sérénité.

Préparation à l’accouchement : ce qu’il faut savoir

Cours de préparation accouchement

Pour donner réponses à vos inquiétudes et tas de questionnements les cours de préparation à l’accouchement, vous sont proposés afin que vous soyez sereine et confiante le moment venu.

En effet, la préparation à l’accouchement consiste à vous faire acquérir :

  • Les techniques adéquates de respiration afin que vous puissiez lors des contractions mieux gérer la douleur ;
  • Les positions à prendre lors de l’accouchement pour faciliter la sortie du bébé ;
  • La communication in utero avec le bébé afin de créer un lien fort entre la famille et lui.

Ces cours de préparation présentent plusieurs avantages avec des méthodes diversifiées. La méthode dite classique ou PPO (méthode de Psycho-Prophylaxie Obstétricale) est pratiquée depuis la nuit des temps et consiste à rassurer les futurs parents afin que le jour de l’accouchement la mère évite les crises d’angoisse au risque d’augmenter sa souffrance. Les chants prénatals créent un impact de son sur votre corps. Vous pouvez travailler et détendre les muscles qui seront sollicités pour l’accouchement (périnée, diaphragme, ceinture abdominale).

La sophrologie est une méthode de relaxation et de confiance. Cette méthode vous fait vivre toutes les étapes de la grossesse à l’avance et minimise l’accouchement et vous permet d’être en confiance le grand jour. Avec des pensées positives, vous surmonterez vos peurs. L’aquagym prénatale vous procure un effet de bien-être et légèreté agréable et corrige votre circulation sanguine. Des exercices sont faits en douceur et en souplesse pour travailler le souffle, la position du bassin, développer la sangle abdominale, et soulager les douleurs lombaires et dorsales.

L’acupuncture qui est une méthode douce qui soulage les nausées et les migraines, elle rend souple le périnée et atténue les douleurs puis facilite la naissance. Il est même possible d’accoucher sous acupuncture si vous ne voulez pas de péridurale ni d’anesthésie. Le yoga est conseillé aux femmes qui adorent les techniques de relaxation et d’harmonie du corps. Il travaille les muscles en douceur. Sans fournir des efforts physiques importants, vous pouvez rendre souple et étirer votre dos et votre bassin en ayant de bonnes postures. C’est une méthode qui vous donne plus de sérénité.

La méthode de l’haptonomie consiste à impliquer le papa et à établir à l’aide d’une relation tactile un lien de sécurité avec le bébé avant sa naissance. Le fascia thérapie pratiquée par les kinésithérapeutes n’a rien à avoir avec la face, elle prend plutôt en compte les muscles, les viscères, les os et ligaments sur lesquelles on pratique des massages précis afin de soulager le mal de dos, les nausées, migraines, etc.

Quand débuter les cours d’accouchement et comment se déroulent-ils ?

La première séance des cours de préparation à l’accouchement commence en général à partir du 4ème mois de grossesse. Au cours de cette séance, la sage-femme ou le gynécologue vous reçoit, vous écoute par rapport à vos inquiétudes (psychique, physiques), à votre famille, a votre entourage, a votre activité professionnelle, etc.

Ce dernier en retour vous pose des questions et si vous trouvez certaines questions gênantes, vous êtes en droit de ne pas y répondre. Il vous oriente par rapport à vos angoisses, des douleurs de dos, des inquiétudes du papa et autres vers le bon interlocuteur. Avec lui, vous avez la possibilité d’aborder tout ce qui vous tracasse. Il est aussi important que vous vous sentiez en confiance en sa présence. Si ce n’est pas le cas, faites les séances restantes avec quelqu’un d’autre.

Les cours d’accouchement sont-ils obligatoires ?

Avec ces cours, vous tirez assez d’avantages surtout si vous avez prévu accoucher sous anesthésie péridurale. Cependant, ils ne sont pas obligatoires, car sans ceux-ci vous pouvez bien vivre votre grossesse et avoir un accouchement tout à fait normal, sans angoisse ni prise de tête. Le papa peut bien s’impliquer et participer à votre grossesse. Toutefois, retenez que l’assurance maladie concernant ces cours prend en compte 8 séances à condition que ceux-ci soient animés par une sage-femme ou un médecin.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *