Prothèse genou : que faut-il savoir ?

La prothèse est un mécanisme artificiel par lequel l’on change un organe ou une articulation du corps humain. Aujourd’hui, la science a évolué au point où il est possible de pratiquer une opération de prothèse sur le genou. Le but de cette opération est de remplacer la partie endommagée de votre genou par une prothèse. Voici tout ce que vous ignorez sur la prothèse du genou.

Prothèse genou : que faut-il savoir ?

Qu’est-ce que la prothèse du genou ?

La prothèse du genou est une opération chirurgicale qui se caractérise par une implantation articulaire. Elle remplace l’articulation du genou qui devient défaillante sous l’effet de l’âge ou à cause d’un choc subi par le genou. Cette opération a pour but de rétablir la flexibilité et la mobilité du genou.

Quand faire la prothèse de genou ?

La prothèse du genou est une solution pour les cas désespérés. Elle est envisagée lorsqu’il n’y a plus aucune solution pour calmer les douleurs du patient. Dans la plupart des cas, cette opération est réalisée chez les personnes âgées de plus de 60 ans, et qui sont restées sans satisfaction après des traitements médicaux, thérapeutiques ou chirurgicaux.

Par ailleurs, il faut souligner qu’il est également possible de réaliser une prothèse de genou sur des jeunes en fonction du cas. Il est à noter que chaque cas est particulier et il revient donc à votre médecin de bien étudier le vôtre afin de juger de la nécessité d’une telle intervention.

Comment se passe l’opération du genou ?

L’opération du genou est une intervention délicate. À cet effet, elle nécessite une préparation spéciale passant par un bilan clinique et une radiologie complète. L’opération du genou doit être réalisée dans un établissement spécialisé dans la chirurgie prothétique. Aussi, l’opération nécessite une anesthésie générale ou péridurale (selon le cas). Tout dépend de l’état de santé du patient et du type d’opération que nécessite la mise en place de la prothèse. En réalité, il existe plusieurs types de prothèses qui sont fonction :

  • De la partie du genou remplacée ;
  • Du mode de fixation sur l’articulation ;
  • Du moyen de stabilisation du genou utilisé ;
  • De la mobilité des composants de la prothèse (plateau, fixe ou mobile).

La durée de l’opération peut varier entre 1 et 2 heures 10 minutes et la durée d’hospitalisation peut s’étendre sur une à deux semaines.

Que se passe-t-il après l’opération ?

Après l’opération, le patient est stabilisé pendant trois jours. Ensuite, dès le quatrième jour, il peut petit à petit reprendre la marche en s’appuyant sur des béquilles (avant de les abandonner probablement au bout d’un mois). En effet, les patients sont contraints à passer 15 à 30 jours dans un centre de rééducation. Avec l’aide du kinésithérapeute, ils parviennent à reprendre les mouvements du genou et à s’habituer à la marche. Dans la plupart des cas, la personne qui a fait l’objet d’une prothèse par chirurgie du genou peut reprendre son travail au bout de 3 mois.

Toutefois, après une telle intervention, le patient doit se faire suivre régulièrement par son médecin ou un rhumatologue. Pour ce faire, il est conseillé de revisiter le chirurgien 2 mois et 6 mois après l’opération. Ensuite, les visites peuvent être annuelles.

Quels sont les résultats de l’opération ?

Le but de la prothèse est de soulager les douleurs du patient et de ravigoter sa mobilité. Il ressort des témoignages que cette intervention est très efficace, surtout au niveau de la douleur. En effet, après l’opération, 80 à 95 % des douleurs du patient s’estompent. De l’autre côté, l’amélioration de la mobilité du patient est fonction non seulement du type de prothèse utilisé, mais aussi de l’état du patient avant l’opération. Dans tous les cas, l’on observe une nette progression après l’opération.

Cependant, l’opération de prothèse du genou laisse une cicatrice dans l’axe vertical de la jambe, devant la rotule.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *