Pyélonéphrite : que retenir sur cette maladie du rein ?

Infection grave du rein, la pyélonéphrite est l’un des nombreux motifs de consultations chez le médecin. L’individu malade éprouve des difficultés à uriner souvent. Conscient de la gravité de ce problème de santé, vous vous intéressez aux symptômes d’une pyélonéphrite aiguë pour une prise en charge rapide. Le présent article, loin de vous dispenser d’une visite chez le médecin, vous aidera à approfondir vos connaissances sur cette maladie.

Pyélonéphrite : que retenir sur cette maladie du rein ?

Quels sont les facteurs de risque pour développer une pyélonéphrite ?

La pyélonéphrite est une infection grave qui touche les reins. Le sujet malade éprouve de vives douleurs au rein l’empêchant, dans certains cas, d’uriner. Une mauvaise prise en charge de cette infection rénale peut conduire à une septicémie entrainant la mort du malade.

Bien que tout le monde soit susceptible de développer une pyélonéphrite, les femmes et les adolescentes sont le plus à risque. Quel que soit l’âge du malade, la taille de sa vessie et la rétention d’urine de façon récurrente constituent l’un des facteurs favorisant la survenue d’une infection des reins. En d’autres termes, plus vous retenez l’urine dans la vessie, plus vous augmentez la possibilité de faire stagner les bactéries en vous.

Quels sont les symptômes de la pyélonéphrite ?

La survenue d’une telle infection est généralement précédée d’une crise de cystite. La connaissance parfaite des symptômes de la cystite vous permettra une prise en charge rapide pour l’admission des soins adéquats.

Chez le sujet, on note une forte fièvre qui a du mal à disparaitre, en dépit de l’administration d’antalgiques. Le malade peut ressentir des symptômes tels que :

  • des nausées
  • des douleurs lombaires
  • des problèmes lors de la miction de l’urine.

Dans certains cas, le patient peut se plaindre d’un mal au rein chronique.

Il est vrai que les symptômes d’une infection urinaire tendent à ressembler à ceux de la pyélonéphrite, mais cette infection des reins est bien plus grave. La pyélonéphrite peut, dans certains cas, ressembler à un début de grippe. Il est donc important de consulter un médecin quand les symptômes tendent à persister.

Quels traitements administrés en cas de pyélonéphrite ?

Il est très important de bien soigner cette maladie afin d’éviter de graves complications. Le sujet atteint est, selon le cas, hospitalisé où il reçoit pendant environ cinq jours des doses régulières d’antibiotiques. Le traitement d’antibiotique par voie orale se poursuit une fois que le malade est autorisé à rentrer chez lui.

Une échographie est recommandée afin de voir l’impact de la maladie sur la vessie et les voies urinaires du malade. Grâce à elle, le médecin peut programmer une intervention chirurgicale  pour corriger les malformations occasionnées au niveau des urètres.

Que faire pour prévenir une pyélonéphrite ?

Des gestes simples et une bonne hygiène de vie suffisent pour éviter une telle maladie du rein.

Il est important de boire beaucoup d’eau afin d’augmenter la fréquence de miction de l’urine. La prise d’environ 1,5 litre d’eau par jour favorisera l’élimination des toxines hors de l’organisme par l’urine.

Mangez beaucoup de fruits et légumes pour faciliter la digestion. Les fibres contenues dans les fruits lutteront efficacement contre la constipation.

Aussi, il est conseillé d’uriner après chaque rapport sexuel. Cette simple pratique limitera la fréquence des infections urinaires et des cystites.

Veillez à la propreté de votre corps et à celui de vos dessous. Lavez-vous au moins une fois par jour et nettoyez-vous bien après les selles ou après avoir uriné. N’oubliez surtout pas de tirer la chasse d’eau après avoir uriné ou fait vos besoins. Ce simple geste permettra de maintenir loin de vous les bactéries contenues dans vos selles.

Respectez les règles d’hygiènes ; cela y va de votre santé.

Émilie Petit

Spécialiste de la mode et de la beauté, j’enquêterais sur les Fashion Week pour vous partager mes coups de coeur, mais également mes astuces pour accessoiriser vos tenues.

Émilie Petit
Spécialiste de la mode et de la beauté, j’enquêterais sur les Fashion Week pour vous partager mes coups de coeur, mais également mes astuces pour accessoiriser vos tenues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *