Riz noir : un super aliment qu’on retrouve de plus en plus dans nos assiettes

Blanc, rouge, noir… décidément, le riz se décline sous toutes les couleurs, et chacune a ses particularités. Apprécié pour son goût de noisette et sa texture moelleuse, le riz noir envahit de plus en plus les cuisines occidentales. Il faut dire que ce super féculent a traversé bien de frontières pour arriver jusqu’à nos assiettes. Découvrez ce qu’est le riz noir et comment le préparer.

Riz noir : un super aliment qu’on retrouve de plus en plus dans nos assiettes

Qu’est-ce que le riz noir ?

Le riz noir est un ensemble de variétés de riz originaires d’Asie dont les grains sont de couleur noire, comme son nom l’indique. Cette couleur est due à la forte concentration d’anthocyanes dans le péricarpe de ces variétés. Le riz noir est un riz complet qui est passé par l’étape du décorticage. Toutefois, on n’en a pas enlevé le péricarpe.

Ce féculent a autrefois été surnommé « riz de l’empereur » ou « riz interdit » parce que c’est en Chine qu’on a commencé à le consommer. Comme sa production était moindre par rapport aux autres variétés de riz, seul l’empereur pouvait en manger. Le riz noir prend une couleur pourpre foncée une fois cuit. Il a un goût de noisette et prend une texture gluante.

Une variété de riz noir appelée « Riso venere » a été créée et continue d’être cultivée en Italie, dans la plaine du Pô au nord de la botte. Elle est issue d’un croisement entre une variété de riz noir d’origine chinoise et une autre variété de riz blanc d’origine locale.

Comment préparer le riz noir ?

Par rapport aux autres variétés de riz, la cuisson riz noir est relativement différente. Comme il a tendance à être collant, quelques précautions doivent être prises. Tout d’abord, le riz noir ne cuira pas bien dans un autocuiseur. Il faudra donc le faire cuire dans une casserole. Mais auparavant, veillez à le rincer à deux ou trois reprises pour éliminer l’amidon de surface, responsable de sa texture gluante. Si vous avez du temps, laissez votre riz noir reposer toute la nuit dans un récipient rempli d’eau. Ceci l’empêchera de coller durant la cuisson. Si vous n’avez pas le temps, deux ou trois lavages peuvent suffire. Le riz noir cuisson peut se faire dans de l’eau ou du bouillon. Il est important de respecter les bonnes proportions : deux volumes de bouillon ou d’eau pour un volume de riz noir.

Parmi les recettes où figure le riz noir, on peut citer :

  • Le riz noir peut être dégusté brut ou accommodé dans plusieurs recettes. Une recette riz noir très appréciée est la salade froide au riz noir. Il remplace alors les pâtes ou le riz blanc.
  • Il est aussi possible de déguster le riz noir en farce de dinde ou de poulet avec de la chapelure, du céleri, des épices et des herbes. Il donne de la consistance à la farce.
  • Le riz noir peut en outre accompagner un plat de poisson ou de viande ou encore être servi au dessert, le fameux riz noir au lait !

Les vertus du riz noir

Que vous le dégustiez en salade, en plat d’accompagnement ou en dessert, le riz noir renferme beaucoup de bienfaits sur notre santé. Tout d’abord, c’est un aliment ayant une valeur nutritionnelle très élevée. C’est ce qui lui confère d’ailleurs le surnom de « super féculent ». Il renferme de la vitamine E, des acides aminés essentiels, des antioxydants, des vitamines B et des oligo-éléments (calcium, zinc, fer, phosphore…).

Le riz noir a aussi d’incroyables vertus sur la santé. Il présente des propriétés anti-inflammatoires et anti-cancéreuses grâce à sa forte teneur en antioxydants.

Un autre atout du riz noir est qu’il est pauvre en sucre. Il procure une sensation de satiété rapidement.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *