Scanner : quelle peut être son utilisation médicale

Connu aussi sous le nom de tomodensitométrie, le scanner est un examen radiographique qui est basé sur l’utilisation des rayons X. Le principe du scanner médical est de réaliser des images nettes et utilisables pour examiner le corps du patient dans les détails. Les images sont réalisées par le scanner en coupes fines. Le fonctionnement du scanner est simple : le tube à rayons X de la machine fait une rotation autour du patient avec le système informatique puissant qui le constitue. Ceci permet d’obtenir les images, qui sont ensuite imprimées sur des films pour servir comme base d’étude pour le médecin. Dans la majorité des cas, on utilisera un produit de contraste qui est fabriqué à base d’iode, afin de rendre la qualité des images meilleures. Ce produit est injecté au patient par voie intraveineuse, mais il peut aussi être avalé, ou introduit par le rectum.

L’examen de scanographie présente le principal avantage de mettre à disposition du personnel médical des informations très précises sur les différents organes qui doivent être examinés.

Scanner : quelle peut être son utilisation médicale

Quels sont les éléments constitutifs du scanner médical

Dans la salle de scanographie, on retrouve :

  • La machine elle-même qui est constituée d’un anneau dans lequel on retrouve le tube à rayons X. Elle est également équipée d’une couchette. Celle-ci sert à accueillir le patient qui devra s’y allonger en veillant bien de rester parfaitement immobile pendant la durée de l’examen. La couchette pénètre au milieu de l’anneau.
  • Le pupitre de commande qui est le lieu où le personnel médical se tient pendant la durée de l’opération. Ce pupitre est séparé de la pièce par une vitre plombée.

Comment se déroule un scanner médical

Le scanner médical est réalisé par un médecin qui est spécialisé en examen radiologique.

  • Le patient est d’abord introduit dans la salle d’attente avant l’examen, puis il passe au vestiaire pour se débarrasser de ses vêtements.
  • Il peut lui être demandé de se rendre aux toilettes avant l’examen, afin de s’assurer que rien ne viendra gêner le déroulement de la procédure. Une perfusion intraveineuse est alors réalisée par une infirmière pour préparer le patient à l’examen. Ce produit de contraste est injecté au patient quelques instants avant que les images soient réalisées.

Pendant l’examen, la table effectue un mouvement lent à l’intérieur de l’anneau. Le patient doit bloquer sa respiration quand cela lui est demandé par le personnel médical. L’examen s’étend en général sur une durée qui peut aller jusqu’à 30 minutes au maximum. Après l’examen, la perfusion est retirée du bras du patient qui peut immédiatement recommencer à bouger et à se nourrir normalement.

Le spécialiste de la radiologie donne immédiatement son premier commentaire, et un compte rendu est envoyé au médecin traitant qui s’occupe de prendre les mesures nécessaires pour le traitement du patient en cas de besoin.

Quelques sont les précautions à prendre selon le type de scanner à réaliser

Le scanner est un examen indolore qui se déroule rapidement, et la perfusion qui est effectuée juste avant est tout aussi simple qu’une prise de sang. Le produit de contraste donne dans le bras une sensation de chaleur qui est normale. Bien sûr, si vous êtes allergique au scanner, vous pourrez prendre des comprimés avant l’examen pour limiter les risques de réaction allergique. Quand il s’agit d’un scanner abdominal, il faudra être à jeun avant l’examen, de même que lorsqu’un produit de contraste est utilisé. Pour le scanner du petit bassin, il faut avoir la vessie pleine pour l’examen.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *