Innastudio.com » Santé » Sécheresse intime traitement naturel : tout savoir

Sécheresse intime traitement naturel : tout savoir

Par Camille Roche le 4 novembre 2018

Les secrétions vaginales ont pour rôle de lubrifier et d’autonettoyer naturellement l’intérieur du vagin. Il arrive que ces sécrétions vaginales diminuent provoquant ainsi une sécheresse vaginale. Bien que la sécheresse intime reste un sujet tabou, elle touche des millions de femme. Mais, quelles sont les causes de cette atrophie vaginale ? Comment se manifeste-t-elle ? Existe-t-il des traitements naturels pour soigner la sécheresse vulvaire ?

Sécheresse intime traitement naturel

La sécheresse vaginale : c’est quoi ?

On parle de sécheresse vaginale ou atrophie vaginale lorsque le vagin est en manque de lubrifiant naturel. Un vagin sec est fragile et devient un milieu propice aux infections. Elle touche surtout les femmes ménopausées. Mais, elle peut aussi survenir en cas de dérèglement hormonal, de traumatisme psychologique, d’infection vaginale, d’une maladie ou encore l’utilisation de certains produits hygiéniques inadéquats. Le vagin sec peut vite devenir un vrai handicap au moment des rapports intimes. Cela peut entrainer une lourde conséquence sur la vie intime du couple.

Quelles sont les causes de la sécheresse intime ?

Plusieurs facteurs peuvent causer la sécheresse vulvaire :

  • Les perturbations hormonales liées à la ménopause, à la grossesse et au cycle menstruel ;
  • Les infections vaginales ;
  • Certaines maladies : diabète, chimiothérapie ;
  • Traumatisme sexuel ;
  • Les problèmes d’ordre psychologique dû au stress, à la fatigue ;
  • La prise de certains médicaments ou de pilules ;
  • La consommation de substances psychoactives : alcool, tabac, drogues ;
  • Le port de vêtement trop serré ;
  • L’utilisation de produits hygiéniques inadaptés ;
  • Une toilette intime intensive ;
  • Rapport intime trop long ou sans préliminaire.

Comment se manifeste la sécheresse vaginale ?

La sécheresse intime se traduit par des gênes, puis des douleurs insupportables pendant l’acte sexuel. Les douleurs sont parfois intenses provoquant ainsi des fissures vulvaires suivies de saignement dans les parois vaginales. Outre les douleurs, le saignement et la fissure vaginale ; les symptômes s’accompagnent également des irritations, des sensations de brûlure ainsi que des démangeaisons vaginales. Cela peut rendre les pénétrations difficiles et le rapport sexuel douloureux. Aussi, la sécheresse intime peut provoquer des mictions douloureuses ou des difficultés à uriner, voire des incontinences urinaires. Enfin, les femmes souffrant d’atrophie vaginale sont plus vulnérables aux infections urinaires et vaginales.

Comment traiter naturellement la sécheresse intime ?

Faites l’amour, pas la guerre ! La sécheresse vaginale ne doit pas devenir un frein dans votre couple et changer votre appétit sexuel. En effet, une pratique sexuelle régulière permet de travailler tous les muscles et les vaisseaux sanguins de la partie génitale, un peu comme un exercice du périnée. Deux à trois rapports par semaine sont très bénéfiques pour stimuler à nouveau la lubrification vaginale.

Rallongez la durée des préliminaires. Si le désir charnel ne vient pas naturellement, n’hésitez pas à augmenter cette envie sexuelle en faisant de longs préliminaires : les caresses et les baisers en tout genre. Avec la ménopause, la muqueuse vaginale met plus de temps à lubrifier. Pour cela, ravivez la flamme dans votre couple en multipliant les fantasmes et en prêtant à des jeux érotiques. Cela permet aux muscles vaginaux de bien fonctionner et de mieux lubrifier.

Adoptez une hygiène intime en douceur. Changez votre hygiène intime en utilisant des produits doux et naturels qui n’agressent pas les muqueuses et les vulves déjà fragiles. Par ailleurs, beaucoup de femmes ont tendance à multiplier leur toilette intime en pensant éliminer les microbes et les mauvaises odeurs. Or, ces hygiènes excessives couplées avec certains produits hygiéniques trop abrasifs provoquent un déséquilibre de la flore vaginale. Cela peut accélérer la prolifération des champignons et des bactéries et entrainer les infections. Après chaque toilette intime, privilégiez les sous-vêtements doux en coton.

Faites recours aux lubrifiants naturels et bio pour apaiser les muqueuses vaginales ou prévenir la sécheresse intime ; faites du lubrifiant naturel et 100 % bio votre meilleure alliée. Rassurez-vous, ce ne sont pas tous les lubrifiants intimes qui contiennent des substances chimiques dangereuses pour la santé et qui peuvent altérer la procréation. Aujourd’hui, il existe des lubrifiants 100 % naturels et certifiés bio aux propriétés hydratantes qui sont saines et qui respectent la teneur en pH de votre vagin.

Arrêtez le tabagisme. On ne se lasse pas de vous le dire, consommer des substances psychoactives est mauvais pour la santé. La surconsommation de tabac ou de l’alcool provoque la sécheresse intime.

Camille Roche

Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...