Symptôme manque de sommeil : que faut-il savoir ?

Avec les contraintes liées à l’activité professionnelle, le manque de sommeil est un problème qui devient récurrent. Que ce soit à cause des heures supplémentaires, des services de nuit, ou même en raison des cours chez les étudiants, les heures de sommeil peuvent s’en trouver largement réduites. Le manque de sommeil peut avoir des conséquences très graves et, à long terme, causer de lourdes répercutions à l’organisme. C’est pourquoi nous vous proposons quelques astuces très utiles pour reconnaître les symptômes du manque de sommeil afin d’y remédier plus facilement.

Symptôme manque de sommeil : que faut-il savoir ?

Le manque de sommeil : qu’est-ce que c’est exactement ?

Avant d’aborder la question du manque de sommeil, il est essentiel d’expliciter un tant soit peu la notion de sommeil. Le sommeil est un état de l’organisme au cours duquel l’individu perd temporairement conscience de son environnement extérieur. Le sommeil présente la particularité d’être récurrent et irremplaçable chez tous les mammifères. Il assure une fonction de repos essentielle pour l’organisme.

Le temps de sommeil nécessaire à un individu varie en fonction de nombreux facteurs tels que l’âge, le sexe, l’activité professionnelle, etc. Cependant, des études ont montré qu’en moyenne, un adulte lambda avait besoin de 8 heures de sommeil par nuit. Une réduction quotidienne de ce temps de sommeil peut avoir un impact très grave sur l’organisme humain. Le sommeil peut être perturbé par différents facteurs. L’insomnie qui est une des causes les plus fréquentes du manque de sommeil et c’est un trouble dont souffre une grande part de la population mondiale.

Même si le manque de sommeil peut être dû à un trouble du sommeil, il peut aussi être dû à une habitude ou un comportement de l’individu. Il peut être causé par une action volontaire en raison de contraintes professionnelles ou pour d’autres raisons diverses. Il n’en demeure pas moins grave puisqu’il peut conduire à des troubles psychiatriques très graves comme le surmenage.

Les principales manifestations du manque de sommeil

Dormir étant un besoin naturel, le manque de sommeil entraîne des symptômes facilement identifiables sur l’organisme. Les principaux signes témoignant d’un manque de sommeil sont entre autres :

  • Une sensation permanente de fatigue, l’organisme n’ayant pas pu se reposer convenablement ;
  • Une somnolence permanente ;
  • Une baisse drastique de la libido ;
  • Une baisse des capacités de concentration et une augmentation des erreurs d’inattention ;
  • Des troubles de l’humeur qui se traduisent par une très grande irritabilité ;
  • Une baisse drastique des performances physiques et intellectuelles ;
  • Une difficulté plus accrue à se rappeler des choses ;
  • Un organisme plus fragile : ne pas dormir a un effet plus que néfaste sur le système immunitaire et expose plus l’individu aux maladies ;
  • Une augmentation dangereuse de la tension artérielle pouvant découler en une hypertension artérielle ;
  • Un état de stress constant ;
  • Des migraines récurrentes ;
  • Une prise de poids dû à l’envie permanente et excessive de manger.

A long terme, ces symptômes peuvent donner lieu à des maladies plus graves comme la maladie d’Alzheimer, des AVC, une obésité morbide, et d’autres troubles mentaux.

Des tests du sommeil pour détecter le manque de sommeil

Afin d’effectuer un diagnostic rapide du manque de sommeil, de nombreux hôpitaux et laboratoires proposent des tests de sommeil. Le test de sommeil, en plus de vérifier si l’individu manque ou non de sommeil, assure de la qualité du sommeil. Dans le cas de personnes souffrant de somnolence permanente, ces tests permettront de déterminer si le problème est lié à une hypersomnie ou à un manque de sommeil. Il existe plusieurs types de tests du sommeil qui permettent de diagnostiquer les différents troubles du sommeil. Cependant, la polysomnographie demeure le test de référence, et le plus fréquent dans les laboratoires.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *