Traitement verrue plantaire : quel est le meilleur traitement ?

Engendrées par le papillomavirus humain ou HPV, les verrues sont liées à une infection cutanée. Ce sont des lésions de la peau qui peuvent demeurer latentes pendant plusieurs années ou bien se développer rapidement. Si vous ne le saviez pas, cette affection est également contagieuse. On parle de verrues plantaires lorsqu’elles apparaissent sur la plante du pied. Dans notre république, environ une personne sur quatre souffre ou souffrira de ces lésions au cours de sa vie. La population la plus exposée est la couche juvénile (les enfants de 5 à 15 ans). Mais, même s’il s’agit d’une maladie bénigne, il est toujours mieux de la soigner rapidement pour être à l’abri de certaines complications.

Traitement verrue plantaire : quel est le meilleur traitement ?

Quels sont les symptômes des verrues plantaires ?

Généralement, la verrue plantaire se manifeste sous la forme d’une petite bosse ronde et plate avec de multiples aspérités. Elle se caractérise par différents symptômes. Formée de tissus spongieux, elle a une couleur brunâtre ou parfois jaunâtre avec de petits points noirs. La taille d’une verrue plantaire varie. Vous rencontrerez des personnes qui ont des verrues qui mesurent seulement quelques millimètres de diamètre. Mais pour d’autres peuvent mesurer plusieurs centimètres de diamètre. Certains patients se plaignent quelques fois de douleur, mais c’est très rare. Dans ce cas, la douleur est liée à une friction ou un point de pression et peut devenir aiguë. Il faudra faire très attention, car il est possible que cette douleur engendre d’autres problèmes.

Il existe deux sortes de verrues plantaires à savoir :

  • La verrue plantaire unique ;
  • Les verrues plantaires multiples.

Quelles sont les causes de ces lésions ?

Les verrues plantaires sont contagieuses. C’est pour cela qu’il est capital que vous connaissiez les causes de cette contagion afin de prendre vos dispositions pour le prévenir.

  • Vous pouvez attraper cette maladie si vous avez des contacts directs (peau à peau) avec une personne contaminée ;
  • Vous pouvez aussi être contaminé si vous portez ou si vous touchez les choses appartenant à l’individu infecté notamment ses chaussures, ses sandales ou ces chaussettes ;
  • Si vous êtes dans l’environ immédiat d’une personne auto contagieuse.

Contrairement aux papillomavirus humains muqueux qui causent le cancer du col de l’utérus, les HPV cutanés ne sont pas directement cancérigènes chez les individus bien portants. Mais lorsque votre verrue est ulcérée de manière chronique, il est conseillé de voir un spécialiste afin d’éviter un éventuel risque de cancer.

Quels traitements contre les verrues plantaires ?

Les verrues plantaires sont bénignes et généralement elles partent d’elles après quelques mois ou quelques années. Mais étant donné qu’elles peuvent procurer un certain inconfort, ou être douloureuses parfois, il est impératif de les traiter rapidement pour limiter la contamination. Voici quelques traitements qui vous permettront d’en venir à bout.

  • Vernis ou pommades à base d’acide salicylique : disponibles dans les pharmacies, ces produits permettent de bruler les verrues plantaires. Ils sont très efficaces et favorisent le décapage des verrues grâce à l’acide salicylique. Vous appliquez régulièrement le produit choisi sur les lésions. Ces dernières disparaitront après quelque temps. Utilisez cependant ces produits avec précaution, car ils peuvent également brûler l’épiderme autour de la verrue. Il existe également d’autres produits pour verrue comme l’imiquimod, l’acide trichloracétique, la cimétidine ou la cantharidine.
  • Le laser à gaz carbonique (CO2) : les verrues sont détruites grâce à un rayon laser.
  • La cryothérapie : c’est un traitement qui consiste à utiliser de l’azote liquide refroidi à -196 °C pour geler les verrues. Elles sont ainsi détruites avec le virus responsable. Il ne s’agit pas d’un traitement maison qui est effectué par votre dermatologue.

 

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *