Trouble alimentaire : causes, symptômes et traitement

Encore appelé trouble du comportement alimentaire, le trouble alimentaire est un problème très fréquent chez les adolescents et chez les jeunes adultes. On parle de trouble parce qu’il s’agit d’un comportement différent des pratiques alimentaires habituelles. Si les troubles du comportement alimentaire (TCA) touchent plus de femmes que d’hommes, ils se manifestent de différentes manières. Peu importe le cas, il est important de vite reconnaître les symptômes et de faire un soin pour rectifier le tir. Découvrez ci-dessous les causes, les symptômes et les traitements médicaux de boulimie anorexie.

Trouble alimentaire : causes, symptômes et traitement

Quelles sont les causes du trouble alimentaire ?

D’après une étude, les troubles de comportement alimentaire seraient liés à une combinaison de facteurs biologiques, psychologiques, environnementaux et sociaux. Ainsi, chez certaines personnes, le trouble du comportement alimentaire peut trouver son origine dans un stress périnatal ou dans un événement traumatique de l’enfance. Chez d’autres, l’état nutritionnel et mental de la personne peut avoir un impact plus ou moins important.

En ce qui concerne les facteurs sociaux, le culte de la minceur est une cause potentielle de l’anorexie boulimie. En effet, les médias véhiculent plusieurs messages qui font pression sur certaines personnes et les poussent à suivre des régimes draconiens. Malheureusement, ces habitudes alimentaires finissent par affecter négativement la santé des adeptes. Dans certaines sociétés, l’accent est plutôt mis sur les différentes formes de boulimie.

De leur côté, les facteurs biologiques incluent :

  • L’hérédité ;
  • Les antécédents familiaux de dépression ;
  • Les problèmes d’anxiété ;
  • Les problèmes de poids ;
  • Etc.

Des études ont d’ailleurs montré que ces facteurs contribuent énormément à l’apparition des troubles du comportement alimentaire chez une personne. Retenez cependant que le trouble alimentaire n’est pas transmis de manière automatique. En dehors de la disposition héréditaire, des dysfonctionnements des neurotransmetteurs chargés de réguler l’appétit et l’humeur peuvent fortement influencer le développement du trouble de l’alimentation chez une personne.

En ce qui concerne les facteurs psychologiques, plusieurs éléments peuvent justifier un trouble alimentaire. S’il est vrai que les troubles de l’alimentation coexistent avec des troubles du contrôle des impulsions, il faut pourtant dire qu’il existe de grandes différences entre les individus. Ces dernières font croire que la boulimie anorexie est le résultat de différentes expositions à des risques et il faut que les traitements soient individualisés.

Comment reconnaître les signes d’un trouble du comportement alimentaire  ?

D’une manière générale, les troubles du comportement alimentaire se caractérisent par des habitudes problématiques en ce qui concerne l’image du corps, la nourriture et le poids. Dans certains cas, les troubles peuvent être très complexes et sévères. Les conséquences directes sont une modification de l’ensemble des différentes sphères de la vie de la personne qui en souffre. De ce fait, un individu atteint de trouble alimentaire peut avoir des comportements étranges et dangereux.

Jusqu’à ce jour, les principaux troubles du comportement alimentaires sont :

  • La boulimie ;
  • L’anorexie ;
  • L’hyperphagie boulimique.

Mais, il existe encore plusieurs autres troubles d’alimentation. Peu importe la variante en jeu, il est capital de suivre un traitement pour éviter les complications qui peuvent être très graves sur le long terme.

Comment traiter un trouble alimentaire ?

Pour corriger un trouble du comportement alimentaire, il est conseillé de se confier à un thérapeute qui connait bien cette maladie. Dans la plupart des cas, la prise en charge de ce trouble repose sur des interventions psychologiques visant à améliorer l’estime de soi. Les troubles du comportement alimentaire ont en effet des points communs avec les addictions comme la drogue et il faut d’abord aider la personne qui en souffre à abandonner progressivement cette habitude.

Les objectifs du traitement varient en fonction du trouble. Dans tous les cas, la prise en charge rapide aide à normaliser le comportement alimentaire. S’il existe plusieurs thérapies permettant de corriger le trouble alimentaire, aucune étude ne prouve la supériorité de l’une par rapport à l’autre. En collaborant avec un spécialiste de la santé, vous parviendrez à trouver le traitement idéal.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *