Type de peau : comment le connaître ?

Aimeriez-vous savoir le type de votre peau ? En effet, certains facteurs comme l’hygiène de vie, le climat, le stress, les variations de température, la pollution, etc. agissent sur la qualité de votre peau en permanence. Par conséquent, il est nécessaire de bien l’entretenir afin de lui garantir sa beauté. Mais pour mener à bien ce projet, il est primordial que vous connaissiez le type de peau que vous aviez afin de lui adapter un traitement efficace. Beaucoup de personnes l’ignorent, mais la méconnaissance de son type de peau est souvent la véritable cause de l’inefficacité des soins de soins de beauté. Dans la plupart des cas, vous achetez les produits parce qu’ils ont été efficaces sur la peau de l’un de vos proches. Et vous n’avez pas le résultat escompté, car ces produits sont inadaptés à votre peau. Découvrez dans cet article les différents types de peau suivis de leurs caractéristiques.

Type de peau : comment le connaître ?

La peau sèche

Votre peau parait-elle rêche et squameuse ? On dit d’une peau qu’elle est sèche lorsque ses pores sont serrés. Elle présente un aspect rugueux, c’est-à-dire rude au toucher. Aussi, elle jouit de peu d’élasticité et tiraille. Parfois, vous aurez l’impression qu’elle vous démange. Vous pouvez également être confronté à des irritations et des rougeurs suite aux aléas climatiques. Selon les estimations, près de 30 % de population française a ce type de peau. Si vous en faites partie, il vous faut alors la réhydrater en utilisant des crèmes hydratantes qui renforceront la barrière épidermique et qui la nourriront en profondeur.

La peau normale

C’est la peau dont rêve tout le monde. Elle présente les caractéristiques suivantes chez les personnes qui la possèdent :

  • Teint rosé ;
  • Porosité fine ;
  • Pas ou peu d’imperfections ;
  • Bien irriguée et élastique ;
  • Douce au toucher.

Toutefois, elle a besoin d’être entretenue pour conserver sa beauté. Vous devez aussi l’hydrater et la protéger afin qu’elle ne devienne pas sèche. Un nettoyage quotidien est recommandé.

La peau grasse

Une peau grasse est une peau qui a ses pores dilatés. Elle est plus favorable à la production du sébum, et surtout lorsque vous êtes stressé, ou confronté à des variations hormonales. Conséquence, les points noirs et les boutons s’y développent. C’est la présence de ces impuretés qui lui vaut aussi l’appellation de « peau impure ». Pour les combattre, il est conseillé d’utiliser des produits nettoyants et des soins spéciaux et antibactériens. Optez pour des produits doux qui permettront de rétablir l’équilibre naturel de la peau. Les traitements agressifs contre les boutons ou les points noirs sont à éviter. Ne vous endormez pas avec votre maquillage, car vos pores risquent d’être obstrués pendant la nuit.

La peau mixte

C’est le type de peau qu’on rencontre souvent. Elle est composée de tous les types de peau. De petites impuretés peuvent apparaître dans la zone T, entre le front, le nez et le menton. La peau peut être normale ou paraitre sèche sur certaines parties du visage.

Ses caractéristiques générales sont :

  • Brillance à l’aspect huileux ;
  • Tendance à présenter des impuretés dans la zone T ;
  • Les joues sont plutôt sèches.

Son traitement est peu délicat au vu de sa complexité. Comme conseil, vous devez nettoyer en profondeur avant d’appliquer vos produits de beauté. Si vous avez une peau pareille, évitez de laver votre visage avec de l’eau chaude ou de l’eau froide. Cela déshydrate la peau et engendre des irritations. Utilisez plutôt de l’eau tiède. L’usage régulier d’une crème hydratante est fortement recommandé. Pour finir, essayez toujours d’utiliser un produit adapté à la peau mixte.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *