Urologue définition : l’essentiel à savoir

Autrefois appelées lithotomistes, les urologues sont aujourd’hui des praticiens dont les compétences sont souvent recherchées dans divers cas. Spécialiste de l’appareil génital et urinaire, l’urologue intervient pour diverses pathologies chez l’homme, la femme et l’enfant. Avec la naissance de l’urologie moderne, le champ d’action de l’urologue a pris d’autres dimensions qu’il faut connaitre pour savoir quand le consulter. Découvrez ci-dessous l’essentiel des informations sur le médecin urologue.

Urologue définition : l’essentiel à savoir

Qu’est-ce que l’urologie ?

L’urologie se consacre essentiellement à l’étude et au traitement des atteintes infectieuses, tumorales, congénitales, traumatiques et lithiasiques de l’appareil génital masculin et de celles des appareils urinaires chez l’homme et chez la femme. S’il est vrai que l’urologie est une spécialité chirurgicale, il faut pourtant préciser qu’elle est également une spécialité médicale. En effet, toutes les pathologies qui peuvent pousser un patient à consulter un urologue ne nécessitent pas forcément une intervention chirurgicale. On ne saurait donc considérer tous les urologues comme étant des chirurgiens. Il en existe qui sont des médecins urologues. Ces derniers interviennent généralement lorsque le patient présente :

  • Des infections testiculaires ;
  • Des calculs rénaux ;
  • Une légère hypertrophie de la prostate.

En général, le diagnostic et le traitement des troubles de la reproduction masculine, troubles de l’érection, de l’éjaculation, de la fertilité nécessitent des connaissances spécifiques en andrologie. Il s’agit en effet d’une partie prenante de l’urologie avec des spécialités telles que l’endocrinologie, la gynécologie, la psychiatrie, etc.

L’étude et le traitement des troubles de l’appareil urinaire de l’enfant constituent l’urologie infantile. Cette spécialité est exercée par des urologues ou des chirurgiens pédiatres qui ont acquis une compétence particulière dans le domaine. L’urologie infantile représente en effet une zone frontière entre la pédiatrie et l’urologie générale.

En ce qui concerne les cancers de l’appareil génital et urinaire, la cancérologie fait partie intégrante de l’activité du médecin urologue. Il lui revient en effet de faire le diagnostic et de prescrire la méthode thérapeutique adéquate pour corriger le problème. C’est également lui qui établit le traitement médical et qui opère le patient, si nécessaire. Il assure en outre le suivi post-opératoire du malade. Selon les symptômes présentés par le patient, l’urologue peut faire appel à d’autres spécialistes (radiologues interventionnels, radiothérapeutes, oncologues, etc.) pour une prise en charge multidisciplinaire.

Quand faut-il consulter un urologue ?

Aujourd’hui, la forte association entre les troubles urinaires et sexuels ainsi que l’existence d’un syndrome métabolique met le médecin urologue au cœur d’une prise en charge beaucoup plus globale. Selon le cas, votre urologue femme peut par exemple vous orienter vers un cardiologue pour confirmer un diagnostic. En effet, la dysfonction sexuelle constitue un signe clinique des maladies cardiovasculaires et il faut l’intervention d’un spécialiste compétent pour diagnostiquer le mal.

D’une manière générale, les domaines d’expertise d’un médecin urologue sont :

  • Tous les autres troubles de l’appareil génito-urinaire ;
  • Les troubles mictionnels chez la femme comme chez l’homme ;
  • Les dysfonctionnements de l’appareil génital masculin ;
  • L’incontinence urinaire féminine ou masculine ;
  • Les infections (cystites, prostatites, pyélonéphrites…) ;
  • L’insuffisance rénale et la transplantation rénale ;
  • Les calculs (lithiases) ;
  • La cancérologie ;
  • Les malformations de l’appareil génital de l’enfant et de l’adolescent
  • Etc.

Ce sont autant de pathologies pour lesquelles vous devez consulter un urologue pour trouver le traitement approprié.

Comment se déroule la consultation chez un médecin urologue ?

Lors d’une consultation en urologie, le médecin urologue procède à un interrogatoire qui lui permet de confirmer les symptômes de la pathologie. Selon le cas, l’urologue peut vous interroger sur vos antécédents personnels et familiaux. Cette démarche lui permettra de savoir les causes exactes du mal dont vous souffrez afin d’établir le traitement qu’il faut.

Après le dialogue, le médecin fera un examen clinique qui peut inclure un toucher rectal selon le cas et/ou un examen du périnée. En fonction des symptômes, il peut recommander des examens complémentaires (cystoscopie, échographie de la prostate ou de l’appareil urinaire, bilan urodynamique, ECBU, etc.).

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *