Innastudio.com » Santé » Ver solitaire : comment le combattre ?

Ver solitaire : comment le combattre ?

Par Camille Roche le 6 novembre 2018

Également appelé tænia, le ver parasite se développe très souvent dans l’intestin grêle de l’homme. Il peut y vivre pendant plus d’une trentaine d’années voire une quarantaine tout en provoquant par moment des troubles. De forme segmentée et plate, avec un aspect de ruban, le tænia est hermaphrodite. En étant adulte, il pourra mesurer près de 10 mètres. Une telle maladie à ses causes, ses symptômes, son mode de traitement et moyens de prévention.

Ver solitaire

Les causes du ver solitaire

Les vers solitaires produisent des œufs qui sont ingérés par les porcs et les bœufs. Ceux-ci arrivent à se développer en laves au sein des muscles de ces animaux. Une fois que ces viandes sont consommées, les laves vivantes réussissent à coloniser l’intestin.

La consommation des poissons contenant des œufs pas encore éclos de tænia pourrait également vous contaminer. Il faut souligner que la cuisson arrive à exterminer les laves, même si la consommation de viande mal ou non cuite augmente les chances d’attraper ces vers.

La procédure de contamination

À partir du moment que vous avez ingéré la lave de tænia, celle-ci se fixe contre la paroi de votre intestin grêle. Grâce aux nourritures que vous ingérez, elle se développe jusqu’à atteindre la taille adulte en seulement trois mois. Il pourra dès ce moment se multiplier en donnant vie à des anneaux pouvant également à leur tour de reproduire.

Ces anneaux qui contiennent les œufs sont libérés et expulsés à travers la voix anale. Ils sont en forme rectangulaire et plate et mesurent 6 mm de largeur et 2 cm de longueur. Ils sont très souvent confondus à des pâtes alimentaires. Néanmoins, comment savoir si on a un ver solitaire ?

Les symptômes du ver solitaire

La découverte des anneaux dans vos sous-vêtements, vos draps, vos selles marque la présence des vers solitaires dans votre organisme. Puisqu’ils sont mobiles, ces anneaux s’expulsent de façon active. Voilà pourquoi il est possible de les retrouver autre part que dans les selles.

En réalité, cette infection passe le plus souvent inaperçue et il est possible d’abriter ces parasites pendant plusieurs années sans le savoir. Cependant, il est possible d’observer quelques symptômes du ver solitaire chez une personne infectée.

Il peut s’agir de douleurs, des nausées, des troubles d’appétit, de la fatigue, des céphalées, des éruptions cutanées… La perte de poids de façon rapide et anormale peut aussi être un signe de cette maladie.

Le traitement des vers solitaires

Pour le traitement des vers solitaires, il vous sera prescrit un médicament antipasitaire ou des vermifuges. Ce qui permettra de tuer le tænia. Il existe deux molécules très efficaces que vous pouvez utiliser. Il s’agit de :

  • Le praziquantel
  • La niclosamide

Il faut préciser qu’il vous sera difficile de trouver la seconde molécule dans tous les pays. Une fois que le tænia est détruit, il sera expulsé par la selle. Il faudra préciser que le ver solitaire étant une affection bénigne, les complications sont plutôt très rares.

La prévention des vers solitaires

Pour prévenir les vers solitaires, le plus important serait de veiller à ce que la congélation de vos viandes soit prolongée. Vous pouvez aussi opter pour une suffisante cuisson de la viande de porc et de bœuf. Il s’agit là des meilleurs moyens pour détruire avant consommation le tænia. Il ne faudrait alors pas consommer de bœuf cru. Des mesures d’hygiène doivent aussi être respectées dans les zones où le contrôle vétérinaire et sanitaire est rare.

Il faudra aussi moins consommer certaines viandes comme :

  • Le caribou
  • Le mouton
  • L’antilope
  • Le lama
  • Le gnou
  • La girafe
  • La gazelle
  • Le lémur
  • Le chameau…

Pour les éleveurs, il est recommandé de ne pas mettre leurs selles à proximité des animaux tels que les bovins. En le faisant, vous risquez de transmettre aux animaux le tænia. Évitez également de manger des légumes qui ont été en contact avec les défections humaines.

Camille Roche

Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...