Innastudio.com » Santé » Verrue : causes, symptômes et traitements

Verrue : causes, symptômes et traitements

Par Camille Roche le 20 octobre 2018

Le corps humain s’expose continuellement à différentes maladies. Parmi elles, les verrues plantaires se distinguent par des traits caractéristiques qu’il convient de connaitre pour mieux les soigner. Retrouvez donc ici ses causes, ses symptômes ainsi que ses traitements.

Verrue : causes, symptômes et traitements

Verrue plantaire : présentation et causes

La verrue représente une petite excroissance de la peau ou une lésion causée par un microtraumatisme. Elle peut apparaitre sur toutes les parties du corps, dont la main, le coude, le genou, le visage, le pied et les organes génitaux. Elle se distingue par des tuméfactions bénignes de peau qui peuvent durer des mois ou disparaitre du jour au lendemain. Même si elle ne présente pas de complications, certaines de ses souches peuvent paraitre très dangereuses en absence de soins.
Les verrues proviennent de l’infection de la peau par un virus appelé le papillomavirus humain (VPH) et qui existe en 50 formes distinctes. Selon certaines études, les verrues des mains, des coudes et des genoux viennent de microtraumatismes alors que celles des pieds sont favorisées par le sol des piscines, des salles de sports et des douches. En effet, le VPH s’introduit et croît plus facilement dans un épiderme humide et gorgé d’eau.

Les différents types de verrues et les symptômes

Les caractéristiques de cette maladie ainsi que ses symptômes varient en fonction de chaque type et nous pouvons en distinguer jusqu’à cinq formes différentes. Voici donc les verrues les plus fréquentes :

  • Les verrues vulgaires : elles présentent un aspect dur, corné et une surface irrégulière. Elles se développent dans la plupart des cas au niveau des mains et des doigts en particulier. Très contagieuses chez les enfants, elles peuvent se répandre sur le reste du corps par le contact.
  • Les verrues filiformes : plus fines que les précédentes, elles se localisent sur le visage, autour de la bouche, du cou et des zones du rasage. Elles apparaissent donc plus chez les hommes.
  • Les verrues planes : elles représentent de micropapulos rose foncé et légèrement saillantes. Elles se remarquent au niveau du front, des mains et des doigts et possèdent un diamètre pouvant atteindre les 2 mm.
  • Les verrues plantaires : elles paraissent douloureuses à la pression et empêchent la marche lorsqu’elles atteignent la plante des pieds.
  • Les végétations vénériennes : présentes aussi bien chez la femme que l’homme, elles ne constituent aucun danger, mais elles demeurent récidivantes. Elles se contractent par voie sexuelle.

Traitement verrue : toutes les options

Dans 60 % des cas, les verrues disparaissent d’elles-mêmes 2 ans environ après leur apparition. Mais si vous le souhaitez, vous pouvez adopter des produits pour les éliminer plus rapidement. Dans ce cas, vous disposez du choix entre trois types de traitements.
Aussi bien la verrue pied que la verrue main peuvent se soigner de façon chimique. Voici les différentes méthodes employées :

  • Un décapage régulier des lésions avec une lime à ongles ou une lame de bistouri ;
  • Des préparations kératolytiques avec l’usage de vaselines salicylées à des concentrations variant entre 15 % et 50 % ;
  • Une solution à base d’acide salicylique et d’acide lactique avec du collodion pour les verrues peu épaisses ;
  • L’emploi du glutaraldéhyde pour les zones cornées de la plante ;
  • L’application régulière d’un crayon au nitrate d’argent sur les parties touchées.

Les traitements médicamenteux s’utilisent pour les formes de verrues les plus réfractaires qui peinent à disparaitre. Dans ce cas, nous distinguons les soins ci-après :

  • Une application de la crème de l’imiguimod sur les parties génitales ;
  • L’injection intralésionnelle de bléomycine ;
  • L’usage de la pommade fluorouracile sur les verrues planes.

Pour guérir les verrues, vous pouvez aussi recourir à de différents traitements physiques réalisés par des médecins compétents dans le domaine. Voici quelques méthodes curatives :

  • La cryothérapie : elle se pulvérise sur la partie ou s’applique avec de l’azote liquide de 196 °C et un coton tige. Ce soin génère de fortes douleurs et son efficacité laisse à désirer ;
  • L’électrocoagulation au bistouri élimine les verrues, mais laisse des cicatrices au niveau des mains et quelques séquelles douloureuses ;
  • Le traitement au laser CO2 sous anesthésie pour les verrues profuses qui résistent aux soins habituels ; mais il cause de nombreux effets secondaires.
Camille Roche

Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...