Innastudio.com » Santé » Verrue génitale : tout savoir

Verrue génitale : tout savoir

Par Émilie Petit le 20 octobre 2018

Les verrues génitales sont également connues sous le nom de crêtes de coq ou condylomes. Il s’agit de blessures au niveau de la muqueuse vulvo-vaginale ou anale. Ce type de verrue n’est pas visible à l’œil nu et de plus, elles sont incommodantes. Qui plus est, elles sont grandement contagieuses. Cet article vous propose de découvrir plus amples informations à ce sujet.

Verrue génitale : tout savoir

Verrue génitale :quelles causes ?

Certaines souches du papillomavirus ou HPV sont à l’origine des verrues génitales. Il s’agit là d’un virus courant. Le risque d’être infecté est de 85% et cela se retrace surtout chez les personnes qui sont sexuellement actives. De plus, il est relativement facile de contracter ce virus qui se transmet au moment des attouchements sexuels. Il n’est pas facile de déterminer l’infection au virus HPV. La verrue vaginale et la verrue pénis sont des signes flagrants de cette infection. Il est nécessaire de traiter ces dernières dans les plus brefs délais.

La période d’incubation et le mode de transmission de la verrue génitale

Entre la contraction de l’infection et son développement, une période de 3 mois peut s’écouler. Chaque année, 0,3% de nouveaux cas de verrue génitale sont répertoriés en France. En effet, ainsi qu’il a été précisé, cette infection tend à se transmettre rapidement. A noter que la coïnfection est tout aussi rapide car la verrue génitale se transmet à l’image des autres MST. Aussi,  il vaut mieux éviter les rapports sexuels non-protégés. Par ailleurs, il est également possible de se faire contaminer par le HPV lorsque la bouche a des contacts avec les parties génitales du partenaire.

Les caractéristiques de la verrue génitale

La verrue génitale homme comme les autres verrues ressemble à des verrues pigmentées qui peuvent également avoir une couleur chair. Elle est sise au niveau de la verge ou de l’anus chez l’homme. En ce qui concerne la verrue vaginale, elle est plutôt située au niveau du vagin, du col de l’utérus ou encore à proximité de l’anus chez la femme. Elle est également visible au niveau de la vulve parfois. Un individu qui est infecté par la verrue génitale présente des verrues ayant différentes tailles. Elles sont généralement visibles. Elles n’occasionnent pas de démangeaisons et ne sont pas douloureuses mais il est important de les traiter.
Il y a trois types de condylomes :

  • Les condylomes acuminés ayant une couleur similaire à la peau et se présentant sous forme de grappe.
  • Les condylomes papuleux qui ressemblent à de petites bosses et qui prennent une couleur rosée ou une couleur peau.
  • Les condylomes plans qui sont difficiles à voir et qui ont l’air de taches à proximité de la muqueuse anale.

Condylomes : quel type de traitement ?

Les verrues génitales nécessitent un traitement local qui peut durer jusqu’à 15 semaines en fonction des cas. Le sujet est alors convié à appliquer une pommade sur les parties génitales sujettes aux verrues. Il faut noter que ce produit brule les verrues. Dans le cas où les lésions ne disparaissent pas, le médecin peut être amené à opérer le sujet ou à effectuer un traitement au laser.
Quelques suggestions et recommandations par rapport à la verrue génitale
Il est conseillé d’utiliser des préservatifs lors des relations sexuelles. Cela vaut jusqu’à la disparition des lésions. Le traitement peut se révéler douloureux mais il est fondamental. Il n’y a pas de guérison instantanée. Sinon, il existe des mesures préventives qui consistent à limiter le risque d’infection. En effet, le Gardasil est un vaccin qui immunise les filles âgées de 14 ans contre certaines formes de papillomavirus. Certaines formes de papillomavirus sont responsables des verrues génitales. Quoi qu’il en soit, il faut se protéger lors des rapports sexuels. Par ailleurs, le suivi médical est aussi indispensable pour faire disparaitre tout ce qui est verrue vaginale et verrue pénis. Les recommandations du clinicien sont à respecter à la lettre pour s’assurer de l’efficience du traitement.

Émilie Petit

Spécialiste de la mode et de la beauté, j’enquêterais sur les Fashion Week pour vous partager mes coups de coeur, mais également mes astuces pour accessoiriser vos tenues.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...