Test de l’outil de log > SEO Log File Analyser

Test de l’outil de log > SEO Log File Analyser

Outil sorti récemment par Screaming Frog, SEO Log File Analyser est son petit dernier pour analyser les logs.

Avant toute chose, il est important de préciser que cet outil au prix de 100€ / an ne fait pas exactement le même travail que Watussi ou que Botify qui poussent davantage l’analyse bien entendu, mais ce n’est pas le même prix non plus.

SEO Log File Analyser va nous permettre de comprendre les agissements des différents bots sur notre site.

Encore une chose avant de commencer qui a son importance, il est essentiel de faire une analyse de log avec un but, et non de le faire pour le sport car il est -selon moi- compliqué de tirer des conclusions d’une analyse sans avoir un but précis (tout comme une analyse de trafic par exemple).

Faire sa 1ere analyse de logs avec SEO Log File Analyser

La 1ère étape à faire est de récupérer les logs de son site et de les importer dans l’outil directement.

Analyse de log

Très pratique pour un gain de temps et surtout très simple.

Une fois vos logs importés, vous allez obtenir un ensemble de données :

analyse de log seo

Vous allez pouvoir segmenter, directement dans l’outil, quels bots vous souhaitez voir apparaître pour votre analyse comme :

  • All Bots
  • GoogleBot
  • BingBot
  • GoogleBot Mobile
  • GoogleBot Smartphone
  • Yandex
  • Baidu

Ce que je trouve vraiment top, c’est que l’on n’est pas obligé d’utiliser des lignes de commande en mode « GREP » pour pouvoir filtrer et segmenter notre fichier de logs brut, le tool le fait tout seul pour notre plus grand plaisir.

Pour l’exemple, au sein de cet article, nous utiliserons uniquement « GoogleBot » afin de simplifier au maximum.

Vous avez également la possibilité de choisir la date pour les logs. Par exemple, si vous avez importé vos 30 derniers jours, vous pouvez ouvrir uniquement la dernière semaine, le jour dernier ou ce que bon vous semble.

Cela peut être intéressant si vous savez qu’un bot scrap vos contenus et que vous souhaitez le trouver, si cela a commencé la semaine dernière, alors faites un focus sur cette zone. Au final, c’est aussi simple qu’un filtre sur Excel mais ça permet d’avoir directement une visualisation sympathique.

Différents onglets s’offrent à vous :

  • Overview : cela permet d’avoir une vue d’ensemble sur la période donnée, intéressant pour nous permettre d’analyser de façon assez large.
  • URLs : dans cet onglet sont présentes toutes les urls analysées par l’outil (et donc présentes dans vos logs) avec un ensemble de données propres à chaque urls.
  • Response Codes : vous vous doutez de ce qui se trouve derrière.
  • Events : là aussi la liste de l’ensemble de nos urls, avec l’IP du bot qui a visité et son User-Agent.
  • Imported URL Data : permet d’importer une liste d’urls et de faire une corrélation avec l’analyse de logs.

Pour prendre l’exemple d’un cas concret, nous avons exporté les données se trouvant dans « URLs » et uniquement les pages « Htmls », puis on garde uniquement les codes « 200 ». Ce qui nous donne un tableau de la sorte :

Analyse de log
Les urls sont cachées car nous travaillons en mode ninja

Vous avez la possibilité d’analyser tout et n’importe quoi, mais il faut rester concentré sur ses objectifs.
Chose intéressante : segmenter les différentes catégories, si votre site utilise un schéma d’url « /CatégorieN/ArticleN/ « /CategorieN/ArticleN/ » alors la segmentation est facile. Vous pouvez ensuite comparer vos différentes catégories pour savoir laquelle est la plus crawlée, la moins crawlée et en dégager des préconisations concrètes :

  • Maillage interne plus agressif
  • Arborescence à changer
  • Liens externes à pousser

Il faut garder à l’esprit qu’une analyse de logs est là pour en tirer des solutions concrètes à mettre en place sur le site, il est bien de savoir analyser des données, mais il faut en faire quelque chose pour la bonne santé du site après, sinon cela ne sert à rien.

Il est également intéressant d’aller chercher au niveau de la profondeur de pages, est-ce que les pages les plus profondes sont vraiment moins crawlées ? Pas vraiment ? Pourquoi elles sont si profondes ?

Autre chose : coupler une analyse de log avec les statistiques d’analyse de trafic est également une bonne solution pour comprendre certaines choses mais également de le coupler avec une analyse de liens (Eh oui, ils reviennent encore nos BL !) :

Analyse de log
Les urls sont cachées car nous travaillons en mode ninja (encore une fois)

Pour l’exemple, nous avons pris bien entendu uniquement le trafic SEO venant de Google.

De là, nous pouvons nous poser quelques questions :

  • Est-ce que les urls les plus crawlées sont les urls rapportant le plus de visites SEO ?
  • Est-ce que les urls les plus profondes et donc les moins crawlées (peut-être) ne rapportent pas de trafic ?
  • Est-ce que le fait de faire des liens vers une catégorie, ou une page, améliore son crawl et derrière son positionnement, donc son trafic SEO ?

Avec quelque couplage de données XLS, vous pouvez construire un beau petit tableau rapidement et en dégager des axes d’améliorations pour votre site.

Important : parfois, il n’est pas nécessaire d’aller chercher des choses très complexes. En effet, le plus souvent, un problème se résout en allant à l’essentiel lors d’une analyse de logs. Ça peut paraître bête, mais il n’y a que lorsque l’on pratique que l’on s’en rend compte.

Verdict sur SEO Log File Analyser

Honnêtement, pour faire une analyse simple et rapide, je trouve ce tool vraiment bien ! Une fois que l’on croise les données ensemble (Backlinks, profondeur de pages, Visites SEO, tailles d’un article etc…) on peut comprendre ou du moins savoir pourquoi certains groupes de pages sont plus visités que d’autres.

Si vous souhaitez vous initier à l’analyse de logs, foncez l’outil est top pour le prix !


9 réactions au sujet de « Test de l’outil de log > SEO Log File Analyser »

  1. Merci pour l’article, ce lancer dans l’analyse des logs c’est toujours laborieux, quand on a pas les outils adaptés et c’est le genre de truc ou on se dit « il faudrait vraiment que je m’y mette sérieusement » et puis on se galère une fois, on n’y retouche plus pendant 6 mois et rebelote.
    Cet outils à l’air bien foutu.
    Les logs « demain je m’y mets ! »

    PS : merci pour ce petit tuto

    1. Hello la reine des neiges,

      Oui il suffit de s’y mettre, on galère un peu au début, puis quand la logique commence à s’installer ça va tout seul 🙂

  2. Merci pour l’outil (et les petits conseils au passage sur l’analyse de logs)

    Je pense que l’outil peut être vraiment top pour les freelance SEO par exemple qui n’ont pas forcément un énorme budget pour les outils mais qui aimeraient bien avoir des analyses relativement poussées! =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *