Comment faire une sodomie : explications

Beaucoup de femmes n’aiment pas se faire prendre par la « porte de derrière » ; sûrement parce que c’est plus serré, c’est sale et ça fait mal. Si vous êtes un homme et que vous pensez de la même manière, sachez dès à présent que c’est faux. Cette pratique leur plait bien et peut même devenir addictive si vous vous y prenez bien, car en vérité de nombreuses femmes raffolent de la sodomie. Pour certaines femmes, c’est même la meilleure porte d’entrée pour le pénis. Le plus important, c’est de gagner la confiance de votre partenaire. Et pour y arriver, voici quelques pistes qui feront de vous un maître en la matière, au point même de recevoir des supplications de votre partenaire pour sa pratique régulière.

Comment faire une sodomie ?

Définition de la sodomie

La sodomie est une pratique sexuelle anale. Elle consiste en la pénétration de l’anus et donc du rectum par le pénis. On parle également de sodomie lors d’une pénétration anale par un objet. Comprendre la sodomie ne veut simplement pas dire pénétrer par l’anus, mais elle consiste également à faire des mouvements de va-et-vient imitant ainsi la pénétration vaginale.

Les étapes de préparation de la sodomie

Pour que cela se passe dans de bonnes conditions, la pratique de la sodomie nécessite impérativement l’accord de votre partenaire. Au prime abord, vous devez lui donner envie d’essayer, c’est-à-dire convaincre votre partenaire quant à la nécessité de découvrir le plaisir anal. Essayez alors d’aborder le sujet de manière décomplexée et sans tabou. Si votre partenaire présente des résistances basées sur des idées préconçues du sexe anal, il convient alors de la rassurer et ne pas paraître trop insistant. Laissez les idées couler naturellement de façon à la détendre sur le sujet. Cette première discussion pourrait aiguiser sa curiosité et l’amener à se documenter sur le sujet et peut-être vouloir essayer.

Quelques règles d’hygiène

Avant tout épisode sexuel de sodomie, vous devez (en tant que femme) veiller à prendre certaines dispositions d’ordre hygiénique.

  • Vous devez être attentive à votre alimentation surtout durant les heures précédant l’acte. Évitez de manger des plats trop épicés afin de vous rendre légère ou du moins plus à l’aise lors de la pénétration anale.
  • Effectuez un lavement anal en utilisant des poires à lavement vendues en pharmacie. Il faut faire attention à bien expulser toute l’eau une fois le lavement effectué.

Comment pratiquer la sodomie ?

Lorsque votre partenaire se sent plus à l’aise et prête à explorer les zones anales de son corps, le lubrifiant doit être votre meilleur complice, car pour une première fois, la pénétration peut s’avérer douloureuse. Et pour cause, la peau située autour de l’anus est très fine et peut craquer facilement.

Avant tout acte sexuel, les préliminaires sont primordiaux. L’homme doit passer tout doucement son doigt lubrifié sur les bords de l’anus tout en embrassant langoureusement sa partenaire. Introduisez ensuite délicatement votre doigt dans son orifice anal tout en faisant de légers mouvements de va-et-vient. C’est plutôt la meilleure technique pour préparer l’anus. Une fois que les mouvements du doigt se sont acclimatés à l’environnement anal, votre partenaire devrait être prête à recevoir le pénis. À cette étape, insérez graduellement votre pénis de façon à minimiser les éventuelles douleurs causées par une contraction de l’orifice anal.

Les positions conseillées pour la sodomie

  • Le missionnaire : dans cette position (la plus classique), les deux partenaires peuvent se regarder, s’embrasser, se caresser.
  • La levrette : c’est la position la plus appréciée des hommes, car elle est plus excitante et plus stimulante.
  • En position allongée sur le ventre : les jambes écartées, la femme est allongée sur le ventre et présente le dos à son partenaire. C’est une position idéale pour les deux partenaires, car elle ou lui peut stimuler le clitoris durant la pénétration anale.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *