Douleurs pendant rapport : que faire quand c’est douloureux de faire l’amour ?

Les rapports sexuels constituent normalement un moment de partage intense et de plaisir inégalé. On ne fait plus qu’un avec son ou sa partenaire. On l’a bien compris, les relations sexuelles sont censées être un moment agréable.

Pourtant, il arrive que certaines femmes et certains hommes redoutent désormais de faire l’amour, ce moment étant pour eux devenu synonyme de douleurs intenses pendant ou après l’acte sexuel. Examinons ensemble trois types de causes possibles de ces douleurs qui nuisent au plaisir sexuel et les moyens de s’en débarrasser pour de bon.

Douleurs pendant rapport : que faire quand c’est douloureux de faire l’amour ?

Les causes psychologiques

Dans plusieurs cas, les raisons de la douleur résident dans les circonstances autour de l’acte sexuel et l’état d’esprit dans lequel se trouve la personne pendant les rapports intimes. Ainsi, on peut citer les facteurs suivants :

  • L’appréhension.

Il arrive que la jeune fille dont c’est la première expérience sexuelle ait peur, appréhende la douleur et ait du mal à se détendre. Cet état aura un impact direct sur les muscles de son vagin qui alors resteront contractés. La pénétration de son partenaire sera donc un moment douloureux. Mais avec de la pratique, l’attention et la compréhension de son partenaire, elle apprendra à se détendre. Ses muscles seront plus décontractés et faire l’amour deviendra un plaisir.

  • Les sévices subis dans l’enfance.

Si une femme en a été victime, pour elle, l’acte sexuel ne sera pas une partie de plaisir. Il aura tendance à lui remémorer les moments de souffrances vécus dans son enfance et elle ne sera pas assez détendue pendant les rapports sexuels. Il peut en résulter des douleurs physiques et affectives. Dans ce cas, il faudra un suivi psychiatrique pour qu’elle apprenne à dédramatiser les rapports sexuels. Il faudra aussi que son partenaire gagne sa confiance et son respect.

  • La qualité de la relation entre les partenaires.

Si la relation de couple bat de l’aile, les relations sexuelles peuvent ne plus être un moment exaltant. L’un ou les deux partenaires frustrés auront de la peine à les apprécier, ce qui peut entraîner des douleurs pendant les rapports. Il suffira de résoudre les problèmes de fond pour que tout rentre dans l’ordre sur le plan sexuel.

  • Préliminaires trop courts ou inexistants.

Pendant les préliminaires, le vagin se lubrifie et ses muscles se décontractent. Si la pénétration survient avant que ce processus soit avancé, la femme peut ressentir des douleurs pendant le rapport. Il faut donc s’assurer de ne pas sauter cette étape importante.

Les causes organiques

Les douleurs lors des rapports peuvent être des symptômes de maladies, infections, troubles hormonaux… Parmi les plus courants, nous avons :

  • La sècheresse vaginale ;
  • Les mycoses et eczéma ;
  • La cystite ;
  • La malformation génitale.

En général, un traitement approprié à la cause de la douleur qui aura été identifiée suffira à dissiper la douleur pendant les rapports sexuels.

Les douleurs après les rapports sexuels

Il peut aussi arriver que certaines personnes ressentent des douleurs au ventre ou au bas ventre après un rapport sexuel. Les causes peuvent être banales comme les contractions utérines provoquées par l’orgasme chez certaines femmes. Ces douleurs peuvent aussi être le symptôme de maux plus sérieux comme ceux qui suivent :

  • L’endométriose ;
  • Un kyste ovarien ;
  • Un fibrome utérin ;
  • Une inflammation de la trompe.

Dans tous les cas, en cas de douleurs persistantes pendant ou après les rapports intimes, il est important de consulter un professionnel pour en identifier la cause et y remédier afin que faire l’amour demeure un plaisir.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *