Manipulateur narcissique en amour : peut-il finir par aimer ?

Avez-vous découvert que votre conjoint tant aimé est un menteur né, un manipulateur narcissique ? Ce constat, aussi désagréable qu’il soit, vous amène naturellement à vous demander si votre relation fonctionnera normalement un jour. Un manipulateur peut-il vraiment aimer ? Avez-vous une chance avec lui ? Ce sont autant de questions auxquelles nous essayerons d’apporter un élément de réponse dans cet article. Découvrez à présent tout sur le manipulateur narcissique.

Manipulateur narcissique en amour : peut-il finir par aimer ?

Comment reconnaître un manipulateur narcissique ?

Le manipulateur est le type de personne dans un couple qui a un comportement égocentrique. Il peut se faire passer très facilement pour ce qu’il n’est pas et est par conséquent difficilement décelable au premier rendez-vous. Il ne reconnaît jamais ses torts, ne s’intéresse que très peu à son entourage et ne vise que son propre profit. C’est un type de personne très habile, très doué pour tromper les autres et qui se prend pour le tout puissant. Souvent d’apparence sympathique, il soigne tellement son image qu’on ne peut s’empêcher de dire que du bien de lui. Aussi, c’est le type de personne capable de couper sa victime de son entourage afin de la faire culpabiliser au plus haut point. C’est le genre de personne qui aime faire du mal… Enfin bref, une relation dans laquelle se trouve un pervers narcissique est difficile à supporter.

Que peut-on retenir des caractéristiques d’un manipulateur ?

Il est certes difficile de déceler rapidement un manipulateur, mais il existe tout de même certaines astuces clés pour savoir si oui ou non, vous en êtes victime :

  • Il est en apparence sympathique : comme il est dit plus haut, le manipulateur gagne toujours la sympathie de son entourage. En public, il se montre galant, séducteur, charmeur, excellent orateur… et a un sourire dévastateur. Personne ne peut s’imaginer comment il peut être en privé avec sa victime ;
  • Il a toujours raison : ceci est une caractéristique qui ne trompe pas. Si vous êtes en couple avec un homme qui ne veut jamais reconnaître ses torts, peut-être que vous avez affaire avec la personne que nous redoutons tous, le manipulateur narcissique. En effet, le pervers veut avoir raison partout, à tous les niveaux. Pire, il a toujours de bonnes excuses. La victime, elle, ne peut que tout accepter, même des choses qu’elle n’aurait jamais acceptées par le passé ;
  • Il veut diviser pour régner : il est dit en début d’article que le manipulateur ne vise que ses intérêts. En effet, pour y arriver, celui-ci essayera de vous éloigner de vos amis, voire de votre propre famille. Ainsi, il pourra vous contrôler à sa guise, vous dominer… afin que vous lui donniez tout, à lui et à lui seul ;
  • En plus d’être un champion du mensonge, il est arrogant : le mensonge peut valoir une médaille à un pervers narcissique. Difficile de le déceler, car il est capable de crédibiliser son mensonge. Aussi, il sait être arrogant et se montre toujours supérieur. Il exige de sa victime compliment et attention.
  • Il peut se montrer violent : de l’humiliation à la critique, en passant par la dévalorisation, le narcissique fait tout pour atteindre psychologiquement sa victime. Il est même capable de violences physiques.

Un narcissique peut-il tomber amoureux ?

Une chose est certaine, sans vous, le manipulateur n’existera pas. C’est en fait une personne qui ne peut exister sans sa partenaire. Essayez donc de le quitter et il insistera pour vous retenir. Mais attention, ne pensez pas qu’il a changé par amour. Car, en réalité, un manipulateur n’aime pas, il préfère plutôt recevoir l’amour de sa victime.

Peut-on rendre amoureux un pervers narcissique ?

Pour ne pas vous mentir, ces cas sont d’une rareté extrême. Le seul conseil qu’on pourrait vous prodiguer est de chercher à sortir des griffes de votre partenaire manipulateur plutôt que de chercher à faire des efforts, car vos efforts s’avéreront vains d’autant qu’il ne trouvera jamais problématique ce que vous, vous voyez comme problèmes. En revanche, grâce à l’aide d’un thérapeute, ce dernier pourra se remettre en question et prendre conscience de ses défauts. Entreprenez donc une thérapie de couple si vous êtes déterminés à vivre ensemble.

Émilie Petit

Spécialiste de la mode et de la beauté, j’enquêterais sur les Fashion Week pour vous partager mes coups de coeur, mais également mes astuces pour accessoiriser vos tenues.

Émilie Petit
Spécialiste de la mode et de la beauté, j’enquêterais sur les Fashion Week pour vous partager mes coups de coeur, mais également mes astuces pour accessoiriser vos tenues.

1 commentaire

  1. Il y a 11 ans,Jje suis tombée amoureuse d’un collègue, marié. Une liaison s’en est suivie. Puis une rupture, avec son retour auprès de sa femme qui a décidé de demander le divorce, lasse de ses mensonges et manipulations. Il a tout tenté pour éviter le divorce, en vain. Alors, sachant sa situation désespérée, il m’a retournée autour. Au début, je l’ai fuis, et je l’ai repris, sous le charme. Nous avons vécu ensemble (chez moi) durant 3 ans et même si j’avais conscience de ses mensonges et cachotteries, je l’aimais. Il était toujours attentionné, en demande de tendresse que je lui donnais sans compter, comme un enfant! On avait les mêmes centres d’intérêt. Il voulait se marier, moi pas. Il s’incrustait trop vite dans ma vie de divorcée et femme libre. Et, il y a eu le truc de trop, je l’ai mis dehors. Mais son absence m’était insupportable, alors je l’ai relancé de mes sentiments, un mois après…….il était déjà en couple avec une femme médecin généraliste depuis une semaine après l’avoir rencontrée et vivait déjà chez elle. Cela ne l’a pas empêché de redevenir mon amant durant 3 ans. Et je savais que sexuellement, il ne se passait rien entre eux.Ils font chambre à part. Elle est frigide. Mais, il a la sécurité matérielle et financière, et des vacances à l’étranger. Et puis, j’en ai eu assez, qu’il se serve de moi pour qu’il soit « bien » alors qu’il me laissait totalement seule. Il a fait le vide autour de moi.. Donc, résolution de 2019, je lui ai interdit ma maison. Il ne venait plus me voir au travail et au bout de 3 mois de silence total, ni visite, ni téléphone, ni mail, rien,il m’ est réapparu au travail, il y a 15 jours! Puis une invitation chez moi où il a tenté sa chance par des étreintes, des compliments mais je l’ai repoussé et il m’a balancé, comme ça, être aller aux putes via Tinder. Que la fille avait 27 ans, que ça s’est passé dans une voiture dans une ruelle, bref, j’ai eu le droit à tous les détails mais il a payé pour rien, car il n’a pas pu aboutir. Elle ne lui a procuré aucun plaisir. C’est peut-être une « pro » mais si on ne connait pas , intimement un homme, ça n’est pas gagné. Bon, elle a gagné ses 50€ et lui est reparti vidé de son porte-feuilles! Au début, j’en ai rit puis il a continué à venir sur mon lieu de travail tous les jours, m’apportant du pain des gâteaux…. provoquant des rencontres sur la route et il y a une semaine, je lui ai dit en face avoir compris qu’il ne voulait que « vider ses couilles « chez moi, car de ce côté là, il m’a toujours dit que j’étais la seule des femmes de sa vie, avec qui ça marchait bien. Qu’il s’était fait sucer la bite par une pute qui a l’âge de sa fille…. (désolée pour la vulgarité mais savoir ça et sans aucune honte, venir me voir me met hors de moi). Il a dit « mais pourquoi, t’ai-je raconté ça? » . Oh ce n’était pas des excuses, c’était de se rendre compte qu’il s’était grillé tout seul et qu’il n’arriverait à rien avec moi. C’en était fini de son égo.
    Je souffre, mais je dois me retenir pour ne pas le revoir, alors j’en suis arrivée à faire estimer ma maison, pour déménager et qu’il ne sache pas où je vis. J’ai bloqué son adresse mail, son n° de téléphone, le travail nous relie mais s’il ne vient pas sur mon poste de travail fixe alors que lui, bouge, je ne risque pas de le voir. Mais, comme je vis et habite dans la même ville, il passe devant chez moi, donc sait ce que je fais.
    Donc, il n’aime personne que lui-même. A partir du moment où tout va bien pour lui, le reste , il s’en fiche, donc de moi.
    J’ai consulté une psychothérapeute pendant 18 mois. Elle avait compris qu’il était manipulateur, un caméléon et ne faisant preuve d’aucune empathie. Malheureusement, à la suite d’une agression avec un « patient », elle a cessé son activité et je me retrouve à gérer seule ma situation.
    Cet homme est attachant mais destructeur. J’étais sous anti-dépresseurs lorsque je l’ai connu et je viens d’arrêter en début d’année. Mais, rien n’est simple pour autant. Je déprime, pleure beaucoup, me sens inutile, bonne à rien et ai l’impression que ma vie est gâchée et terminée. Difficile de replacer sa confiance dans un autre homme après celui-là.
    Son ex-femme en avait fait les frais et m’avait dit que je le connaissais mieux qu’elle et qu’il finirait sa vie seul. Je le pense aussi. Il va chercher partout , dans pleins de personnes, tout ce qui pourra servir ses intérêts pour son bonheur et épanouissement . Qu’importe les autres. Mais, les autres comprendront vite qui il est. Cette femme avec qui il « cohabite » selon ses termes, s’en apercevra trop tard et à ce qu’il m’en a dit, elle a eu 2 autres comme lui avant. Et elle ne l’a pas vu venir celui-là. Il va aller d’une pute à l’autre, se choper une belle « saloperie » mais ce n’est plus mon problème.
    Je dois apprendre et tout faire pour me reconstruire et cela passe par des sacrifices, la fuite….
    Voilà ce que je pouvais dire sur ce sujet, ça m’a fait du bien d’écrire même si cela ne résout rien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *