MST symptômes : modes de transmission et traitement possible

Connues sous le sigle MST, les maladies sexuellement transmissibles s’apparentent à une affection apparue à l’issue de rapports sexuels de toute sorte. Il peut s’agir de relations vaginales, orales ou anales. Ces infections se manifestent de plusieurs façons. Si certains symptômes sont visibles à l’œil nu, d’autres sont extrêmement discrets surtout chez la femme. Il devient alors impératif de les diagnostiquer et surtout de les traiter afin d’éviter des situations graves.

MST symptômes : modes de transmission et traitement possible

Comment les MST se transmettent-elles ?

Les maladies sexuellement transmissibles sont généralement causées par des virus, des bactéries, des champignons ou des parasites. La contagion intervient lors d’une relation sexuelle, que ce soit par anulingus, cunnilingus, fellation ou encore par pénétration anale ou vaginale. La transmission des IST (infections sexuellement transmissibles) peut également se faire sans qu’il y ait eu de relation sexuelle. On parle, par exemple, de transmission de mère à enfant lorsque c’est la mère qui transmet la maladie durant la grossesse ou encore pendant l’allaitement. Cette transmission peut aussi avoir lieu au moment de l’accouchement. Les infections sexuellement transmissibles sont également transmises par voie sanguine. Les IST les plus courantes sont entre autres :

  • Le sida ;
  • La chlamydia ;
  • L’herpès génital ;
  • Le papillomavirus ;
  • La gonococcie.

En ce qui concerne les germes responsables des IST, on en dénombre plus d’une trentaine. Si certaines IST sont curables, il faut savoir que certaines maladies virales sont inguérissables. Dans cette dernière catégorie, on retrouve l’hépatite B, l’herpès, le papillomavirus humain et le sida. Leur traitement consiste juste à atténuer l’avancée du virus. Les malades qui en sont atteints passent donc le reste de leur vie à consommer des médicaments.

Comment les MST se manifestent-elles ?

La survenue des symptômes varie selon les types d’IST et d’agent pathogène. Ces symptômes diffèrent également en fonction du sexe du patient. Autrement dit, certains symptômes apparaissent uniquement chez la femme ou uniquement chez l’homme.

Chez la gent masculine, le symptôme MST se caractérise très souvent par une inflammation du gland. Cela s’accompagne généralement des plaques rouges qui traduisent la présence d’une infection au gonocoque, au streptocoque ou encore à trichomonas. On observe également un écoulement blanchâtre et de possibles lésions cutanées. On le rappelle, ces maladies sont transmises uniquement lors des rapports sexuels.

Chez la femme, les symptômes des MST femme sont très souvent des pertes blanches qui signalent la présence d’une IST. On note également les symptômes suivants : démangeaison de la peau, irritation de la vulve ou douleur lors de la pénétration vaginale. Les MST peuvent aussi causer une inflammation du col de l’utérus.

Comment le diagnostic des MST se fait-il ?

Dès que vous ressentez des signes inhabituels au niveau de votre sexe, il est impératif de suivre un dépistage. Il s’agit d’un diagnostic réalisé par le médecin qui effectue un prélèvement au niveau des glandes ou qui pratique une analyse des urines. Pour ce faire, il dispose d’un matériel adapté au dépistage des infections sexuellement transmissibles.

Comment traiter et se prémunir des MST ?

Le traitement des maladies sexuellement transmissibles commence par une prise en charge syndromique. Ici, il est question d’identifier les MST symptômes de chaque IST. Une prescription s’en suivra et les partenaires sexuels devront être informés afin de subir eux aussi le dépistage. Cela présente un avantage certain : la personne atteinte ne pourra pas être réinfectée. On retrouve dans les pharmacies des antibiothérapies qui permettent de traiter définitivement une MST.

Pour se prémunir contre les maladies sexuellement transmissibles, il est vivement conseillé d’utiliser un préservatif lors des rapports sexuels. Il existe déjà des vaccins fiables pour lutter contre certaines IST.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *