Point G homme : ce qu’il faut savoir

Pendant longtemps, l’on a toujours pensé que le point g existait seulement chez la femme. L’homme possède aussi ce centre du plaisir sexuel. Le point g est en réalité cette partie du corps humain qui est très favorable à une excitation sexuelle. En effet, cette zone très excitable a été découverte en 1950 par un gynécologue allemand (Ernest GRAFENBERG), d’où le nom de point G. Dans l’anatomie de la femme, le point g se situe à l’entrée de la vulve. On le retrouve en mettant en crochet 2 phalanges de doigts à l’intérieur du vagin. L’excitation de cette zone donne un réel plaisir sexuel à la femme. Le point g chez l’homme se présente-t-il de la même manière ? Comment retrouve-t-on le point g chez l’homme ? Les réponses à ces différentes interrogations meubleront le développement de cet article.

Point G homme : ce qu'il faut savoir

Comment peut-on retrouver le point g chez l’homme ?

Aussi bien chez la femme que chez l’homme, retrouver le point g n’est pas une tâche aisée. Chez la femme, le point gse situe au niveau de son appareil génital, ce qui n’est pas le cas chez l’homme. En effet, chez l’homme, le point g serait dans la zone anale (rectum), sous la vessie et près de la prostate et de l’urètre. Il joue un rôle important dans la production de sperme. Certains gestes simples peuvent aider à retrouver cette source de grand plaisir.

  • Adopter une meilleure position : en effet, il serait plus agréable de prendre une position qui facilitera l’accès à votre zone anale. Une assise sur le dos avec les jambes légèrement relevées par exemple vous permet un accès plus facile à l’anus ;
  • Dans un doux mouvement circulaire, masser la zone anale ;
  • Avec l’index, vous allez avec une grande délicatesse explorer cette zone sensuelle ;
  • À environ cinq centimètres de l’orifice anal, découvrez ce point g qui est en forme d’une petite noix.

Une fois que cette partie est découverte, comment peut-on le stimuler ?

Comment peut-on stimuler le point g des hommes ?

Le point g chez l’homme est encore appelé le point de stimulation prostatique ou point P, en raison de sa position qui est proche de la prostate. En effet, il y a deux possibilités d’exciter le point g chez l’homme.

  • Une excitation externe : cette technique n’exige une pénétration dans le rectum. En effet, un doux massage de la zone périnéale (située entre les testicules et l’anus) permet de procurer un réel plaisir à l’acte sexuel. Lorsque cette excitation est accompagnée d’une fellation, le plaisir est à son paroxysme ;
  • Une excitation interne : ici, il faut que votre partenaire soit en état d’excitation. Avec un lubrifiant (la vaseline par exemple), insérer l’un de vos doigts (le majeur ou l’index) dans le rectum. À environ 5 cm de l’orifice anal (pas plus), vous allez ressentir une petite boule en forme de noix qui est dans la région prostatique. Caressez légèrement cette partie érogène de la prostate. Cela durcira la verge et conduira inévitablement à un orgasme prostatique. Cet orgasme n’est pas synonyme d’éjaculation. L’on peut atteindre l’orgasme sans éjaculer.

Le point P de l’homme : un sujet tabou pour les hétérosexuels

Nombreux sont les hommes hétérosexuels qui ont du mal à accepter l’exploration du point g masculin. Introduire un doigt dans l’anus pour exciter une zone prostatique qui pourrait procurer un orgasme. Selon eux, ce geste pourrait porter atteinte à leur orientation sexuelle. Toutefois, cette technique n’est pas la seule manière pour amener un homme à avoir un orgasme. La fellation par exemple peut procurer à certains un fort désir qui peut les amener à atteindre l’orgasme.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *