Soutien gorge : combien de types existent-ils ?

Le soutien gorge, le petit indispensable féminin. Utilisé depuis l’antiquité grecque par les femmes, a connu lui aussi plusieurs évolutions. Du strophium au bandeau, puis corsets au soutien gorge aujourd’hui. Il a pour but de faciliter le mouvement et mettre la poitrine en valeur. Il existe aujourd’hui sous différentes formes au point de se perdre en cherchons celui qui nous convient, et dans lequel on est à l’aise.

Les différents types de soutien gorge

Il existe vraiment beaucoup de formes de soutien-gorge, mais on arrive plus à savoir lequel convient à notre morphologie et nous convient. Voici une liste des formes de soutien-gorges qui peuvent exister :

  • Le soutien-gorge triangle : l’incontournable du moment, très souvent fait avec une armature. Idéal pour les petites poitrines, et peut être très sexy et glamour en même temps.
  • Le soutien-gorge Push-Up : une arme de séduction. Il a la capacité de relever vos seins et augmente leur volume. Il dispose même de coussins intégrés dans le bonnet. Idéal aussi pour les petites poitrines car il les met en valeur.
  • Le soutien-gorge classique : le plus standard, celui qu’on peut trouver partout. Ses grands bonnets bien arrondis couvrent toute la poitrine. Il existe avec et sans armature. Ce dernier vous garantit le confort total.
  • Le soutien-gorge minimiseur : comme son nom l’indique ce soutien-gorge minimise le volume de vos seins. Parfait pour les femmes aux poitrines généreuses et volumineuses, car il réduit leur taille sans pour autant les compressés.
  • Le soutien-gorge dos nu : en soirée ou en été quand vous portez des décolletés et des dos nues, ce soutien peut être très pratique. Il est conçu d’une façon à ce que ses bretelles descendent jusqu’en bas du dos.
  • Le soutien-gorge sport : afin de courir et faire votre sport tranquillement sans avoir à sentir ses seins rebondir à chaque mouvement, il existe des soutien-gorges spécial sport. Existent aussi avec ou sans armature et sous différentes formes. Sa majeure qualité c’est le confort.
  • Le soutien-gorge pour allaitement : pour faciliter la tâche pour les mamans lors de l’allaitement de leurs bébés, celui ci est indispensable. Il s’ouvre facilement au niveau des bretelles grâce à un sous-bonnet. Il est sans armatures et reste super doux et confortable.

Comment ajuster son soutien-gorge ?

Pour être en total confort dans son soutien-gorge, il faut s’assurer que c’est la bonne taille. Mais des fois, même si c’est la bonne taille vous ne vous sentez pas à l’aise dedans. Dans ce cas il faut penser à vérifier :

  • Les bretelles : réglez la taille des bretelles selon votre morphologie. Ajustez les d’une façon à vous sentir bien. L’astuce c’est de pouvoir laisser passer un doigt entre votre épaule et la bretelle.
  • Les agrafes : la plupart du temps la bande en tissu est équipée de trois agrafes. Ajustez votre soutien d’une façon correcte pour ne pas être trop serré, le juste milieu est parfait.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *