Est-ce qu’une prescription médicale est nécessaire pour consommer du CBD ?

Le CBD n’est pas interdit en France, c’est le THC qui l’est. En effet, le CBD n’est pas un psychotrope contrairement au THC. Ce dernier provoque des sensations d’euphorie et de légèreté et entraine également des effets secondaires comme la tachycardie ou l’anxiété. Mais alors qui peut prescrire du CBD ? Et comment peut-on s’en procurer ? Vous aurez toutes les réponses dans cet article.

Est-ce qu’une ordonnance est obligatoire pour accéder au CBD ?

Le CBD n’est pas considéré comme une drogue, il n’est pas classé parmi les stupéfiants, donc en France, ce dernier n’est pas interdit. Le CBD n’est pas dangereux pour la santé à l’inverse du THC, qui lui, peut avoir des effets très nocifs comme la paranoïa, l’anxiété, la tachycardie et bien d’autres encore. De manière générale, le cannabis est interdit en France, cependant, sa plante est composée de plusieurs parties dont le cannabidiol. Lorsque ce dernier est n’est composé que de CBD, il est totalement légal, mais lorsqu’il contient également du THC, là, il ne l’est plus. Tous les CBD qu’on trouve sur le marché ne contiennent pas de THC. Ils passent par un contrôle strict avant d’être commercialisés. Il est aussi interdit de considérer le CBD comme un médicament, et ce, malgré ses nombreux potentiels thérapeutiques prouvés par plusieurs études. Le CBD est disponible en vente libre, sauf certains qui contiennent du THC et qui ne sont prescrits que sous ordonnance, dans certains cas, les médecins peuvent prescrire ce type de traitement pour leurs patients. Pour résumer, l’achat de produits contenant du CBD n’a pas besoin d’ordonnance, sauf ceux qui contiennent du THC.

L’achat de produits contenant du CBD est-il légal ?

On trouve aujourd’hui du CBD dans plusieurs shops spécialisés. On sait cependant qu’obtenir une ordonnance prescrivant du cannabis médical est très compliqué. En réalité, le cannabis thérapeutique et le CBD sont tous les deux issus du cannabis et chacun d’entre eux possède plusieurs bienfaits. Toutefois, dans la législation, les deux produits se distinguent complétement et c’est ce qui les rend différents. Le CBD a été présenté par le comité OMS comme un produit qui ne présente aucun effet nocif et n’a pas de potentiel abus. C’est la molécule du THC qui est interdite en France et on la retrouve justement dans le cannabis médical qui n’est disponible que sous ordonnance. Les produits contenant du cannabidiol sont commercialisés librement et ne contiennent pas cette molécule interdite. Néanmoins, il est conseillé de prendre un avis médical avant toute consommation pour ne pas tomber dans les interactions moléculaires. Certes, il y a encore tant de choses qui sont inconnues concernant le CBD, des études sont donc en cours pour tirer le meilleur potentiel de ce dernier, mais ce qui est certain, c’est qu’il n’a pas d’effets secondaires nocifs et qu’il est en vente libre dans les shops ou sur les différents sites internet.

Quelles sont les potentielles vertus thérapeutiques du CBD ?

Le CBD est considéré comme un complément alimentaire, donc c’est certain, il ne nécessite pas de prescription médicale et il est disponible en vente libre. Cependant, si vous voulez l’utiliser comme traitement thérapeutique, il est conseillé de voir un médecin. On sait également qu’il n’y a pas de risque dans la loi à être positif au CBD. Plusieurs études ont été faites concernant les cannabinoides, mais cela n’est toujours pas assez, on manque encore d’informations. Mais ce qu’on sait, c’est que le CBD présente plusieurs bienfaits comme :

  • soulager les maladies neurologiques ;
  • soulager les effets secondaires de la chimiothérapie ;
  • réduire les douleurs chroniques ;
  • effets positifs sur l’humeur ;
  • stimuler l’appétit pour ceux qui souffrent d’anorexie ;
  • aider au sevrage tabagique.

En effet, toutes ses vertus ne sont pas négligeables, il a été prouvé que le CBD avait énormément de bienfaits, il se consomme en infusion, en huiles ou encore en e-liquide. Vous pouvez même en fabriquer vous-même à la maison en suivant les bons dosages. Il est à noter que le CBD a des effets secondaires quasi nuls et que son surdosage n’est pas dangereux. Il est recommandé de suivre une posologie de 50 mg à 1 g de cannabidiol pour un adulte. Il y a encore du progrès à faire concernant cette question, si d’autres études prouvent son efficacité et le fait qu’il n’ait aucun effet nocif, l’accès au cannabis thérapeutique et au CBD devrait être facile avec un encadrement de la part des autorités sanitaires.