L'actu Live

Point G homme : ce qu’il faut savoir

Consulter Masquer le sommaire

Pendant longtemps, l’on a toujours pensé que le point g existait seulement chez la femme. L’homme possède aussi ce centre du plaisir sexuel. Le point g est en réalité cette partie du corps humain qui est très favorable à une excitation sexuelle. En effet, cette zone très excitable a été découverte en 1950 par un gynécologue allemand (Ernest GRAFENBERG), d’où le nom de point G. Dans l’anatomie de la femme, le point g se situe à l’entrée de la vulve. On le retrouve en mettant en crochet 2 phalanges de doigts à l’intérieur du vagin. L’excitation de cette zone donne un réel plaisir sexuel à la femme. Le point g chez l’homme se présente-t-il de la même manière ? Comment retrouve-t-on le point g chez l’homme ? Les réponses à ces différentes interrogations meubleront le développement de cet article.

Point G homme : ce qu'il faut savoir

Comment peut-on retrouver le point g chez l’homme ?

Aussi bien chez la femme que chez l’homme, retrouver le point g n’est pas une tâche aisée. Chez la femme, le point gse situe au niveau de son appareil génital, ce qui n’est pas le cas chez l’homme. En effet, chez l’homme, le point g serait dans la zone anale (rectum), sous la vessie et près de la prostate et de l’urètre. Il joue un rôle important dans la production de sperme. Certains gestes simples peuvent aider à retrouver cette source de grand plaisir.

  • Adopter une meilleure position : en effet, il serait plus agréable de prendre une position qui facilitera l’accès à votre zone anale. Une assise sur le dos avec les jambes légèrement relevées par exemple vous permet un accès plus facile à l’anus ;
  • Dans un doux mouvement circulaire, masser la zone anale ;
  • Avec l’index, vous allez avec une grande délicatesse explorer cette zone sensuelle ;
  • À environ cinq centimètres de l’orifice anal, découvrez ce point g qui est en forme d’une petite noix.

Une fois que cette partie est découverte, comment peut-on le stimuler ?

Comment peut-on stimuler le point g des hommes ?

Le point g chez l’homme est encore appelé le point de stimulation prostatique ou point P, en raison de sa position qui est proche de la prostate. En effet, il y a deux possibilités d’exciter le point g chez l’homme.

  • Une excitation externe : cette technique n’exige une pénétration dans le rectum. En effet, un doux massage de la zone périnéale (située entre les testicules et l’anus) permet de procurer un réel plaisir à l’acte sexuel. Lorsque cette excitation est accompagnée d’une fellation, le plaisir est à son paroxysme ;
  • Une excitation interne : ici, il faut que votre partenaire soit en état d’excitation. Avec un lubrifiant (la vaseline par exemple), insérer l’un de vos doigts (le majeur ou l’index) dans le rectum. À environ 5 cm de l’orifice anal (pas plus), vous allez ressentir une petite boule en forme de noix qui est dans la région prostatique. Caressez légèrement cette partie érogène de la prostate. Cela durcira la verge et conduira inévitablement à un orgasme prostatique. Cet orgasme n’est pas synonyme d’éjaculation. L’on peut atteindre l’orgasme sans éjaculer.

Le point P de l’homme : un sujet tabou pour les hétérosexuels

Nombreux sont les hommes hétérosexuels qui ont du mal à accepter l’exploration du point g masculin. Introduire un doigt dans l’anus pour exciter une zone prostatique qui pourrait procurer un orgasme. Selon eux, ce geste pourrait porter atteinte à leur orientation sexuelle. Toutefois, cette technique n’est pas la seule manière pour amener un homme à avoir un orgasme. La fellation par exemple peut procurer à certains un fort désir qui peut les amener à atteindre l’orgasme.

Evoquer le point G de l’homme dans son couple

Beaucoup de personnes ignorent l’existence d’un point G chez l’homme. Pourtant, il s’agit là d’un sujet important qui fait partie du plaisir de l’homme, et donc de la réussite du couple. Ainsi, dans la mesure où la stimulation du point G chez l’homme ne nécessite pas de pénétration anale à proprement parler, comment en discuter avec sa compagne pour explorer cette nouvelle zone ?

Prendre la parole

Comme dans toutes les étapes d’un couple, il est nécessaire de communiquer. Ainsi, si vous souhaitez tester la pratique de la stimulation du point G masculin, vous devrez en parler à votre compagne. Dites-lui que c’est une nouvelle expérience que vous souhaitez tenter et que ça pourrait stimuler votre couple. Aussi, expliquez-lui comment faire, où ça se trouve et explorez ensemble votre corps. C’est une très bonne chose pour débrider votre sexualité.

Comment commencer ?

Si vous venez tout juste de discuter de la stimulation du point G masculin, dans ce cas, vous pouvez faire face à des problèmes. En effet, votre compagne peut se trouver gênée à l’idée d’introduire un doigt dans votre anus et d’explorer la zone érogène. Si c’est le cas, vous pouvez lui suggérer de passer par la zone du périnée comme évoqué plus haut. En effet, le point G de l’homme peut être stimulé par un délicat massage de la zone du périnée. Il sera alors de votre responsabilité de dire à votre compagne où il faut qu’elle insiste. Couplez cela à une fellation et vous atteindrez le septième ciel.

Et si elle refuse ?

Tout comme votre compagne peut refuser certaines pratiques (comme la sodomie), elle peut aussi refuser de se prêter à ce jeu. Si cela arrive, nul besoin de s’énerver ou d’insister. L’objectif est que les deux parties soient satisfaits de leur relation, donc laissez-lui le temps. N’hésitez pas à lui en reparler sans forcément être insistant. Si le non est catégorique, laissez passer du temps. Peut-être qu’avec les semaines ou mois qui passent elle reviendra vers vous pour aborder la stimulation du point G chez l’homme.

Pour résumer sur le point G masculin

Oui, il existe un point G chez l’homme. Celui-ci se situe dans la zone prostatique et sa stimulation provoque une grande excitation sexuelle. Le point G masculin peut se stimuler de deux façons différentes :

  • En introduisant un doigt dans le rectum et en venant frotter la partie interne de la paroi, vers la prostate. 5 cm seront nécessaires pour atteindre la zone qui a la forme d’une noix.
  • En massant la zone du périnée qui se situe entre la naissance des bourses et l’anus. Le massage de cette zone de manière un peu appuyée permet de stimuler le point G de l’homme.

Discutez de cette pratique avec votre compagne, cela peut pimenter votre couple et vous permettre d’explorer de nouvelles pratiques. Attention, en cas de refus, rien ne sert d’insister, continuez à en discuter mais ne soyez pas insistant.

Essayez les rencontres libertines avec votre conjoint pour apporter de la nouveauté dans ses relations sexuelles.

Quitte à essayer de nouvelles choses dans son couple comme la stimulation du point G chez l’homme, pourquoi ne pas tenter de faire des rencontres libertines avec d’autres couples. Même si ce genre de pratique est réservée aux couples échangistes, n’importe qui peut décider de devenir libertin. Si cette idée vous intéresse vous pouvez en discuter avec votre partenaire et voir si lui, ça le tenterait. Passer des moments libertins ne s’apparente pas au porno. Il s’agit juste d’une pratique que certains couples décident de mettre en place pour casser la monotonie de leur situation ou parce qu’ils n’ont pas envie d’être exclusifs.

Comment trouver une personne ou un couple libertin

Si l’idée vous tente, vous pouvez trouver des couples sérieux en ligne. Pour cela, il va tout de même falloir faire attention à un certain nombre de choses pour que ça se passe au mieux. Tout d’abord, ne choisissez pas la personne ou le couple à la va-vite. Il ne faut pas hésiter à discuter avec les personnes pour savoir si ça peut coller. Ensuite, il faut que vous soyez d’accord sur les pratiques autorisées ou non pendant le rapport partagé.

Vous pouvez aussi vous rendre en club libertin pour faire des rencontres de ce type. Cependant, il n’y a pas de clubs libertins à tous les coins de rue, et il se peut que vous n’en ayez pas près de chez vous. Dans les clubs libertins, il est possible d’avoir des rapports directement dans le club mais rien ne vous y oblige. Vous pouvez y aller pour voir comment ça se passe sans rien faire au début, puis vous lâcher si vous êtes plus détendus. Dans tous les cas, allez y en douceur et faites que ce dont vous avez envie.

Partagez votre avis

Vous êtes ici : Accueil » Point G homme : ce qu’il faut savoir