Innastudio.com » Jardinage » L’art de semer les haricots verts toute l’année

L’art de semer les haricots verts toute l’année

Par Camille Roche le 21 septembre 2018

Il est toujours agréable de déguster ses propres légumes. Le potager a été chouchouté pendant plusieurs semaines et c’est l’heure de la récolte. Avant d’arriver à cette étape, vous devez apprendre quand semer les haricots verts, car toutes les périodes ne sont pas propices surtout si vous déposez vos graines directement dans la terre sans passer par des godets ou une serre.

La préparation du sol est primordiale

Que ce soit pour planter potiron ou planter haricot, le mode opératoire est le même puisque vous avez des graines. Il ne suffit pas de les déposer dans la terre pour que la récolte soit fructueuse, vous aurez rapidement des mauvaises surprises avec cette méthodologie.

  • Choisissez un bon emplacement, car les haricots qu’ils soient normaux ou nains apprécient les rayons du soleil. La chaleur est donc de mise, d’où l’intérêt d’attendre le printemps.
  • Il est possible d’avoir des haricots verts tout au long de l’année, mais il est nécessaire d’avoir une serre avec un chauffage adapté ainsi que des lampes qui imitent les rayons.
  • Ces légumes n’apprécient pas le froid et le gel, vous ne pouvez donc pas les planter en pleine terre pendant l’hiver.
  • Vous devez bêcher la zone afin de rendre la terre beaucoup plus facile à traiter et surtout enlevez les mauvaises herbes. Ces dernières puisent les minéraux et empêchent les semis de se développer convenablement.
  • Avec le bout d’un bâton, vous devez réaliser un sillon de quelques centimètres de profondeur. La hauteur doit être suffisante pour protéger les haricots des matinées un peu fraîches.
  • Positionnez les haricots régulièrement dans ce sillon et recouvrez-les sans tasser la terre.
  • Vous devez arroser immédiatement pour favoriser la pousse.

Il n’aime pas les températures inférieures à 10 degrés

Contrairement aux semis potimarron, vous devez privilégier le printemps pour planter des haricots verts. La période dépend essentiellement de la région dans laquelle vous habitez. Lorsque le climat est méditerranéen, vous pouvez réaliser vos premiers semis dès le mois de Mars en attendant la fin des gelées. Ceux qui sont un peu plus au nord devront être patients, car le mois de Mai sera propice, voire Juin pour les montagnes.

Si vous souhaitez récolter régulièrement des haricots verts, il faut renouveler les récoltes, car vos semis de Mars ne tiendront pas jusqu’à Septembre par exemple même avec de l’engrais qu’il soit chimique ou naturel. Il faut alors planter tous les mois de nouvelles graines pour que la production soit intense et n’oubliez pas d’avoir des rangs serrés, c’est une astuce pour un gain de productivité.

A la découverte des haricots nains

Dans les haricots verts, il est toujours désagréable de trouver des fils. Certaines variétés offrent une production très abondante, mais ils n’ont pas forcément un goût très prononcé. Il est judicieux de semer des haricots verts nains, les pieds sont moins hauts et surtout les légumes sont plus fins. Vous pouvez donc les manger en salade, à la poêle et même dans les soupes froides ou chaudes. Les conditions climatiques pour les semer sont identiques, vous devez sélectionner un emplacement au soleil et privilégiez une température supérieure à 10 degrés.

Ils sont parfaits pour les petits potagers ou les jardins dont la superficie est assez faible. Si vous possédez un carré, vous pouvez planter quelques graines, vous récolterez des haricots verts frais pendant l’été. Il est possible de les conserver à l’intérieur surtout si vous avez une baie vitrée. Prenez donc des pots et semez quelques graines sans réaliser des sillons. Il suffit de dessiner des ronds plus ou moins espacés en fonction du contenant.

Placez-les à proximité de la fenêtre et à côté de votre meuble potiron pour qu’ils puissent se gorger de soleil et n’oubliez pas de les arroser régulièrement. A l’intérieur d’une véranda, le taux d’humidité est parfois élevé lorsque l’isolation n’est pas celle estompée.

Camille Roche

Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(1 votes, Moyenne: 4,00 sur 5)
Loading...