Comment tuer les vers blancs : nos astuces efficaces pour s’en débarrasser

Innastudio.com » DIY » Comment tuer les vers blancs : nos astuces efficaces pour s’en débarrasser

En se promenant dans le jardin, sur la pelouse ou en jetant les ordures ménagères dans la poubelle, il se peut qu’on aperçoive des vers blancs en pleine activité. S’agit-il d’un hanneton ou d’une cétoine ? Comment les distinguer ? Et surtout, comment faire pour s’en débarrasser ? Cet article vous livre ce qu’il faut savoir sur sur le sujet.

Comment tuer les vers blancs : nos astuces efficaces pour s’en débarrasser

Savoir distinguer un hanneton d’une cétoine

Issu de la famille biologique des scarabéidés, le hanneton est un des insectes coléoptères les plus nuisibles au jardinage. À l’état de larve, le dangereux hanneton présente une véritable menace pour les jeunes pousses et les plantes. Cet insecte présente souvent une couleur blanche crème avec des taches noires sur son abdomen. Sa tête est d’une nuance plus foncée que son corps. Quant à son abdomen, il est plus fin et son dos est lisse. À la différence des hannetons, un ver blanc cétoine possède des poils raides sur son dos et présente des pattes plus petites et courtes. De même, il se nourrit uniquement de matières organiques trouvées dans les feuilles et les cellules mortes.

Hanneton ou cétoine, ces deux vers blancs dans la terre font des ravages sur les racines des plantes, des légumes et même des arbustes. Ils peuvent vivre sans problème dans le sol durant trois années consécutives. Avant de mourir, ces vers blancs assurent la continuité de leur progéniture. Comment faire pour éradiquer systématiquement leur existence dans ses poubelles, dans son jardin ou sur sa pelouse ?

Mieux vaut prévenir que guérir

Avant que votre jardin ne soit complètement infesté par des vers blancs et des larves blanches, pensez à mettre en pratique des méthodes préventives. Pour ce faire, de nombreuses solutions existent en vue de l’éradication des vers blanc poubelle que sont les hannetons et les cétoines :

  • Rendez votre jardin moins alléchant : les vers blancs adorent manger les racines des plantes et des gazons. Pour éviter un développement propice à leur progéniture, ajoutez-y des mélanges de semences comme le ray-grass, le trèfle, les fétuques ou le pâturin.
  • Gardez une hauteur de gazon constante : la hauteur idéale d’un gazon sans larve se situe entre 8 et 10 cm. De cette façon, les vers blancs ne pourront pondre que peu d’œufs.
  • Attirez les prédateurs naturels : d’autres insectes en captivité peuvent s’occuper des vers blancs pour vous. Vous pouvez par exemple installer une petite cabane à oiseaux dans votre jardin au lieu d’utiliser des produits nocifs comme les pesticides.
  • Utilisez des engrais à faible teneur en azote : les engrais fortement azotés attirent particulièrement les vers blancs, vous devriez donc les éviter à tout prix.

Que faire en cas d’infestation ?

Votre jardin est déjà infesté par les vers blancs ? Il se peut aussi que vos plantes se fanent sans raison à l’issue de l’installation d’une famille de hannetons ou de cétoines dans le sol. Que faire ?

En premier lieu, retirez la motte de gazon ou les plantes infestées, puis labourez le sol à l’aide d’un râteau ou d’une fourche de jardin. Si auparavant, vous avez utilisé des engrais azotés, remplacez-les par d’autres modèles moins azotés. Arrosez le sol en profondeur avant d’installer d’autres plantes ou mottes de gazon. Si après avoir réalisé l’opération, vous constatez que les résultats obtenus ne sont concluants, vous pouvez alors recourir à l’offensive biologique ultime en utilisant un produit pour tuer vers blancs. La période idéale pour appliquer des insecticides sur le sol se situe entre les mois d’août et septembre. Vous pouvez également utiliser des insecticides pour supprimer les vers blancs situés dans vos poubelles et ceux qui osent s’aventurer dans votre maison.

Nous ne vivons pas seuls, de nombreux parasites et d’autres micro-organismes ainsi que divers insectes partagent nos vies. S’il y a parmi eux ceux qui ne sont pas nuisibles d’autres peuvent causer des dégâts non négligeables, c’est le cas notamment des vers blancs.

En effet, ces vers que l’on rencontre le plus dans les potagers et les pelouses sont ceux de hanneton qui ont la caractéristique d’être très nuisibles alors que le ver de cétoine est quant à lui très bon pour le potager car il a la faculté de décomposer le compost.

C’est pour cette raison qu’il faut faire la distinction entre les deux vers qui se ressemblent un peu mais qui sont bien différents pour ne pas prendre le risque d’éliminer celui qui est bien utile.

Comment procéder pour tuer les vers blancs?

Il est important de rappeler que c’est la larve de hanneton qui est vraiment néfaste lorsqu’elle est présente dans un jardin, il arrive qu’on trouve même ce vers blanc à l’intérieur des poubelles où on a plus de chance de les voir car dans l’herbe , il n’est pas toujours évident de les remarquer.

Cependant, même si on les voit pas, leur simple présence suffit à engendrer des dégâts en grignotant les racines des légumes car ces vers blancs apprécient les plantes à tubercule mais aussi les racines de plusieurs autres végétaux.

Cela dit, il faut faire attention avant d’en venir à bout parce qu’ils ont une ressemblance avec un autre ver blanc cétoine qui est pour sa part bien bénéfique. Donc avant de passer aux moyens de l’éliminer, un petit rappel concernant la différenciation entre les deux est bien utile et voici quelques astuces pour arriver à les distinguer:

  • La tête de la cétoine est petite mais son postérieur est plus grand alors que pour le hanneton c’est l’inverse, une tête volumineuse pour un petit postérieur.

  • Le déplacement des cétoines se fait sur le dos avec les pattes qui restent à l’air et leur progression se fait en ondulation du corps.

  • Les pattes des cétoines sont relativement plus courtes que celles des larves de hanneton.

Maintenant que ce petit rappel est fait, il est bien utile de passer à la façon d’éliminer les vers nuisibles et voir les produits susceptibles de tuer les vers blancs. Pour y parvenir, voici quelques consignes:

  • Recourir aux feuilles de chou et celles du navet en les hachant de façon grossière et puis en les incorporant légèrement au sol et cela au moment des semis ce qui repoussera les larves néfastes.

  • Il est également possible d’utiliser les pommes de terre en les enterrant à environ quatre ou cinq centimètres de profondeur après avoir pris soin de les découper en deux et les creuser mais pas en profondeur, plutôt superficiellement et en les plaçant de telle sorte à ce que la face coupée soit orientée vers le sol ce qui attirerait les larves et ainsi en prospectant l’endroit régulièrement, les tuer devient facile.

  • Le recours au binage répétitif diminue considérablement le nombre des vers blancs.

  • Le recours aux nématodes qui les parasitent à leur tour sans danger pour le jardin car ils sont bien sélectifs et ne risquent pas d’endommager les cultures.

1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...